En quelques clics, un professeur particulier compétent et disponible, près de chez vous

Cours particuliers en BTS


Assurez votre réussite au BTS grâce aux cours et conseils de nos professeurs particuliers


Vous êtes actuellement en première ou deuxième année de BTS ou en candidat libre et vous souhaitez mettre toutes les chances de côté afin d’obtenir votre BTS en fin d’année ? Laissez-nous vous présenter les personnes qui sauront vous aider en cliquant ici.


Nous sommes à même de vous présenter des professeurs particuliers dans la plupart des matières enseignées en BTS, et notamment celles des BTS Tertiaires (Management des Unités Commerciales (MUC), Négociation et Relation Commerciale, Assistant Manager (AM), Assistant de Gestion PME-PMI (AG), Comptabilité et Gestion des Organisations (CGO), Technico-Commercial (TC), Commerce International (CI), Professions Immobilières (PI)) :

  • Culture Générale et Expression / Français
  • Economie, Droit et Management des entreprises
  • Anglais, Allemand et Espagnol
  • Informatique de gestion
  • Economie, Droit et Management des entreprises
  • Management et Gestion d’Unités Commerciales
  • Management et Gestion d’Activités Commerciales
  • Action Professionnelle
  • Analyses de gestion et organisation du système d’information
  • Gestion des obligations comptables, fiscales et sociales
  • Négociation technico-commerciale
  • Management et gestion des activités technico-commerciales
  • Organisation et gestion de la PME
  • Analyse de système d’information et des risques informatiques
  • Analyse et Conduite de la Relation Commerciale : ACRC
  • Projet de développement de l’Unité Commerciale : PDUC
  • Conduite Professionnelle de Projets Commerciaux : CPPC
  • Conduite et présentation d’activités professionnelles : CPAP
  • Projet technico-commercial
  • Gestion des relations avec les clients et les fournisseurs
  • Communication interne et externe
  • Projet de développement de la PME



Cours de BTS

Cours particuliers en BTS: tour d’horizon des spécialités commerciales et de gestion


Le Brevet de Technicien Supérieur (BTS) est un diplôme qui se prépare en deux ans au sein d’un lycée, d’un centre de formation d’apprentis (CFA) ou d’une école privée. Le BTS est accessible aux bacheliers et propose plus de 87 spécialités qui forment à des métiers spécifiques. La formation a une visée pragmatique et professionnalisante. C’est pourquoi le BTS propose plusieurs stages et autres pratiques professionnelles au cours de ses deux années, même lorsqu’il n’est pas préparé en alternance. La finalité du BTS est de former l’étudiant à une profession qu’il pourra entreprendre dès sa sortie de formation.

L’admission en BTS se fait par la procédure APB (http://www.admission-postbac.fr) au cours de l’année de terminale. Un dossier de candidature est exigé et la sélection se fait en fonction de critères variés qui changent selon la spécialité de la formation demandée. La majorité des étudiants de BTS ont fait un Bac technologique. Les autres viennent ensuite d’un Bac général et enfin les autres viennent d’un Bac pro. La formation de BTS peut être effectuée en formation initiale (voie classique), en formation continue ou en alternanceLe BTS en alternance requiert généralement une lettre de motivation. L’alternance est attractive à bien des égards: en parallèle à ses cours théoriques, l’étudiant acquiert une expérience professionnelle en entreprise et est rémunéré pour celle-ci. Cependant, il reste assez difficile de trouver un employeur en contrat d’apprentissage.

La fin de la formation en BTS se solde par un examen qui évalue les connaissances que l’étudiant doit pouvoir restituer à la fin de ces deux années. La moyenne (10/20) à l’ensemble des épreuves lui permet d’obtenir son diplôme (à noter qu’il n’y a pas de session de rattrapage en BTS). Il faut savoir également que le contrôle continu est important, surtout en première année où les notes obtenues tout au long de l’année permettent de passer ou non en deuxième année.

Le BTS suit le système LMD (Licence, Master, Doctorat) de l’enseignement supérieur et donne l’équivalent de 120 crédits ECTS à l’obtention du diplôme. L’étudiant peut donc continuer ses études à la fac ou en école après son BTS, sans avoir à reprendre au niveau Bac. Après le BTS, il est donc possible soit de travailler directement, soit de continuer ses études. La majorité des étudiants de BTS entrent dans le monde professionnel après leur formation. Environ 34% des étudiants choisissent de continuer leurs études, parmi les options suivantes et d’autres encore: licence professionnelle, licence et master, école de commerce... Ce qu’il faut retenir, c’est que ce que l’étudiant fait après son BTS dépend énormément de la spécialité qu’il a choisie. Edulide a voulu passer en revue pour vous quelques spécialités de BTS en commerce en gestion. Vous y trouverez, pour chacune, les programmes de formation, les conditions d’admission ainsi qu’un aperçu des débouchés possibles.


Le BTS management des Unités Commerciales (MUC)

Selon le programme pédagogique national du BTS management des unités commerciales (MUC), une unité commerciale est “un lieu physique ou virtuel permettant à un client potentiel d’accéder à une offre de produits ou de services”. Le titulaire du BTS MUC est donc celui qui est responsable, en partie ou totalement, d’une unité commerciale.

Il remplit donc des missions telles que la gestion de la relation clients, la gestion et l’animation de l’offre de produits et de services, la recherche d’information liée à son activité commerciale afin de de développer cette dernière… Il est au contact de la clientèle et doit mettre ses compétences à l’œuvre pour l’accueillir, lui présenter des produits ou des services, la satisfaire et la fidéliser. Il est également en contact avec les fournisseurs de l’unité commerciale et s’assure de la permanence de l’offre commerciale qui doit être adaptée à l’évolution du marché.

Les deux années de BTS Management des unités commerciales comprennent quelques cours généraux et de nombreux cours spécifiques au domaine du commerce et du management. En première année, l’étudiant a ainsi des cours de français, d’économie (économie d’entreprise, économie générale…), de management et gestion des unités commerciales, de gestion de la relation commerciale, d’informatique commerciale, de langue vivante et de communication. En deuxième année, la répartition du volume horaire et les matières ne changent presque pas.

Au cours de son cursus, l’étudiant est amené à effectuer au moins deux stages qui, sur deux ans représentent de 12 à 14 semaines d’évolution en entreprise. A l’issue du BTS, si l’étudiant décide d’entrer dans la vie active, il est alors en mesure de prendre la responsabilité d’une partie ou de toute une unité commerciale (boutique, supermarché, banque, agence immobilière...).

Quelques exemples de métiers accessibles à l’issue d’un BTS MUC: chargé(e) des ventes, manager de rayon, responsable d’agence, animateur(trice) des ventes, conseiller(ère) commerciale… Si l’étudiant choisit de poursuivre ses études, il peut passer en université ou intégrer une école. Voici quelques exemples de formations accessibles après un BTS MUC: licence pro management et marketing des réseaux de distribution, licence pro commerce et distribution, école de commerce...


Le BTS Négociation et Relation Commerciale (NRC)

Le BTS Négociation et Relation Commerciale (NRC) forme l’étudiant en tant que vendeur manager commercial qui est responsable de la relation clients. Au contact direct avec eux, il applique la politique commerciale de son unité, il les accueille et les accompagne à travers le circuit commercial, jusqu’à leur fidélisation. Il participe ainsi au chiffre d’affaire de manière directe dans le but de le faire croître. Il se doit ainsi de maîtriser les technologies de l’information et de la communicationAvec l’expérience, il peut devenir responsable d’une équipe commerciale, chargé de clientèle, responsable des ventes, ou encore négociateur de grande surface.

La plupart des étudiants de BTS Négociation et Relation commerciale sont titulaires d’un bac général ES, d’un Bac pro commerce ou vente, ou d’un Bac technologie STMG. Les deux années du cursus sont centrées autour des mêmes matières: français, communication en langue étrangère, économie générale, économie d’entreprise, droit, gestion des clientèles, management de l’équipe commerciale et gestion de projet. Le stage effectué en entreprise est d’une durée de 16 semaines.

Voici quelques exemples de métiers accessibles à l’issue du BTS NRC: attaché commercial, chargé(e) de clientèle banques, chef des ventes, courtier(ère), télévendeur(euse)... Pour les étudiants qui souhaiteraient poursuivre leurs études et qui ont obtenu de bons résultats à l’examen final, ces filières leurs sont accessibles à la suite du BTS NRC: licence professionnelle dans le domaine commercial, licence classique en économie-gestion, écoles de commerce ou de gestion.


Le BTS Assistant Manager (AM)

Le BTS Assistant Manager forme des étudiants à l’assistance d’un responsable, d’un cadre ou d’une équipe dont l’activité professionnelle sera essentiellement de nature relationnelle, organisation et administrative. Celle-ci sera tournée vers un soutien de son responsable afin d’optimiser ses activités ou celle de son équipe. L’assistant manager accompagne donc son supérieur hiérarchique et suit son travail, intervenant sur plusieurs niveaux pour le faciliter. Ses tâches peuvent être de l’ordre de la communication interne et externe à l’entreprise/l’équipe, du soutien à l’information, de la préparation à l’action, de l’aide à la décision… Ces tâches dépendent beaucoup du contexte d’activité: celui-ci modifie en effet le degré d’intervention de l’assistant manager sur l’activité de son supérieur hiérarchique, le type de gestion qu’il entreprend, la nature des informations à traiter et relayer… L’essentiel étant que l’assistant manager représente son supérieur et se trouve au centre de divers liens de communication interne et externe. Ses capacités relationnelles et de discrétion sont donc primordiales.

Un majorité d’élèves de BTS AM viennent d’une filière Bac STG et de filière pro. Le reste des étudiants viennent de terminale ES ou L. Le programme des deux années est similaire au niveau des matières: culture générale et expression, deux langues vivantes, économie d’entreprise, économie générale, droit, relations professionnelles internes et externes, information, aide à la décision, organisation de l’action, activités professionnelles de synthèse, ateliers métiers. Le stage obligatoire en entreprise doit être d’une durée de 10 semaines minimum.

Quelques exemples de métiers accessibles à l’issue d’un BTS assistant manager: assistant(e) de direction, assistant(e) ressources humaines, secrétaire… La poursuite des études s’effectuera surtout en licence pro (licence pro assistant(e) export trilingue, licence pro pratique juridique de l’entreprise, licence pro collaborateur(trice) des activités internationales…).


Le BTS Assistant de Gestion PME-PMI (AG)

Le BTS Assistant de Gestion PME (Petites et moyennes entreprises) - PMI (Petites et moyennes industries) forme ses étudiants à devenir le collaborateur direct du dirigeant d’une PME ou PMI (5 à 50 salariés). Il doit être pourvu d’une forte capacité d’adaptation en raison de la nature variée des tâches qu’il a à remplir: gestion de la relation clients et fournisseurs, ressources humaines, organisation des activités (réunions, événements, déplacements…), gestion des risques, et diverses tâches communicationnelle. Ses capacités relationnelles sont ainsi très importantes. Il doit de plus être capable de suivre continuellement les activités de la PME/PMI afin d’alerter ses collaborateurs en cas de besoin.

La majorité des étudiants du BTS AG sont titulaires d’un Bac STMG. On trouve également parmi eux des titulaires d’un Bac pro voire d’un Bac général. Le programme du BTS AG comprend les enseignements suivants: français, langue vivante, droit, économie générale, économie d’entreprise, administration et gestion des PME-PMI, actions professionnelles, aide à la vie professionnelle. Le BTS comprend au moins deux stages qui, sur deux ans représentent de 12 à 14 semaines d’évolution en entreprise.

Quelques exemples de métiers accessibles aux titulaires du BTS AG: assistant(e) commercial(e), assistant(e) de gestion en PME, secrétaire-assistant(e)... Il est également possible de poursuivre ses études sous réserve d’un bon dossier ou d’une mention à l’examen final. L’étudiant peut alors suivre l’une des formations suivantes: licence professionnelle dans le domaine de la gestion, du management des organisations, ou encore des ressources humaines, une licence administration et gestion des entreprises ou administration économique et sociale, une école de commerce et de gestion, etc. 


Le BTS Comptabilité et Gestion des Organisations (CGO)

Le BTS Comptabilité et gestion des organisations forme les étudiants à être capable de gérer les diverses activités d’une entreprise. Ils doivent être à même de conseiller les entreprises, pouvant être employés par des cabinets d’expertise s’ils ne travaillent pas pour l’entreprise même. Le titulaire du BTS CGO est donc chargé de tâches fiscales, sociales et de gestion. Il utilise de plus une bases de données et des logiciels de communication pour participer à l’élaboration des informations de gestion ainsi que prévenir et organiser les décisions. Ses capacités communicationnelles et d’organisation font de lui un élément important dans l’entreprise pour laquelle il opère. Il peut être amené à représenter celle-ci lors d’opérations et interactions externes.

Les étudiants du BTS CGO viennent de filières STG ou Bac pro, mais aussi de terminale ES ou S. A noter que les mathématiques sont une matière importante pour cette filière comportant beaucoup de math appliquées. Une petite remise à niveau (quelques semaines de cours particuliers avant la rentrée par exemple) peut être à envisager pour ceux qui ne viennent pas de filières scientifiques. 

Les enseignements sont les suivants: culture générale et expression, anglais, mathématiques appliquées, économie, management des entreprises, droit, contrôle et traitement comptable des opérations commerciales, contrôle et production de l’information financière, gestion des obligations fiscales et gestion des relations sociales, analyse et prévision de l’activité et analyse de la situation financière, fiabilisation de l’information comptable et système d’information comptable, ateliers professionnelles, accès aux ressources informatiques et documentaires. La formation est complétée par deux stages: en première année un stage de 5 à 6 semaines, et un stage de 4 à 5 semaines en deuxième année.

A l’obtention de son BTS CGO, le diplômé peut être embauché au sein des services administratifs, comptables et financiers des entreprises, organisations ou cabinets. Voici quelques exemples de métiers qui lui sont accessibles: comptable en entreprise, collaborateur(trice) comptable en cabinet, gestionnaire de paie, trésorier… Pour ce qui est de poursuivre ses études, le titulaire du BTS CGO peut se lancer vers un diplôme de comptabilité et de gestion (DCG), une école de commerce ou diverses spécialités de licence pro (métiers de la comptabilité, fiscalité, comptabilité finances…).


Le BTS Commerce international à référentiel commun européen (CI)

Selon le programme pédagogique international, du BTS Commerce international à référentiel commun européen, le titulaire du diplôme doit être capable de “contribuer au développement international durable de l’entreprise par la commercialisation de biens et/ou de services sur les marchés étrangers et l’optimisation des achats dans un contexte de mondialisation”. En somme, il est chargé d’appliquer des choix stratégiques et de coordonner des opérations internationales entre son entreprise et des collaborateurs extérieurs. Ses tâches sont ainsi de l’ordre de l’analyse d’informations afin de pouvoir agir sur l’environnement de l’entreprise. Il se charge donc de la veille commerciale à l’international, de la vente à l’export et de l’achat à l’import, de la gestion des relations, de la coordination des services supports à l’import et à l’export et participe au processus de vente de la prospection à la finalisation.

Les étudiants du BTS viennent majoritairement de terminale STG, mais on en trouve également des trois filières du Bac général (ES, L et S), ainsi que de filière Bac pro. Les matières enseignées sont centrées autour de la vente et du commerce international: étude et veille commerciales internationales, informatique commercial, vente à l’export, prospection et suivi de clientèle, communication et management interculturels, deux langues vivantes, culture générale et expression, environnement économique et juridique. Les stages en entreprise à effectuer sont de 8 semaines minimum, dont 4 à l’étranger. Un bon niveau en langue et dans les matières commerciales est requis. Pour ceux qui ne viendraient pas de filière ES ou qui ne maîtriseraient pas bien leur niveau de langue, une petite remise à niveau avant la rentrée peut être à envisager.

Quelques exemples de métiers accessibles à la sortie de la formation CI: assistant(e) commercial(e) export ou import, assistant(e) aux achats à l’international, assistant(e) administrateur des ventes… Le titulaire du BTS Commerce international à référentiel commun européen peut poursuivre ses études en licence pro (assistant(e) commercial(e) export trilingue, échanges internationaux, assistant export PME-PMI…), en licence classique de commerce international ou encore en école de commerce.