Cours particuliers de microéconomie


En quelques clics, un professeur particulier adapté à vos besoins et vos ambitions

Vous êtes actuellement à l'université, en école ou en classe préparatoire et vous souhaitez vous préparer de la meilleure des manières pour réussir l'épreuve de microéconomie ? Nous allons vous présenter les professeurs particuliers les plus adaptés à vos besoins et objectifs pour des cours particuliers à domicile ou en centre près de chez vous, ou à distance avec webcam. Pour recevoir des propositions de professeurs particuliers, cliquer ici


Résultats 1 - 10 sur 14


Etudier la microéconomie en prépa, à l’université ou dans une école

Que vous soyez en classe préparatoire économique (ECE ou ECS), à l’université dans l’une des nombreuses filières économiques (parmi lesquelles la prestigieuse Dauphine) ou encore en école de commerce (HEC, ESCP, ESSEC, EM Lyon…), vous n’échapperez pas aux cours d’économie et plus précisément aux cours de microéconomie. Cette matière, quoique complexe, est indispensable pour comprendre l’économie à grande échelle et ainsi les comportements des individus et leur influence sur ce qui les entoure. Elle est enseignée avant tout dans les filières de l’enseignement supérieur, c’est pourquoi il est primordial de connaître ses bases microéconomiques rapidement au début de ses études post-bac. 


Qu’est-ce que la microéconomie?

L’économie est la science sociale qui a pour objet d’étude les échanges (monétaires ou non) et à la distribution des biens. Elle a pour principe que la rareté est ce qui fonde le prix du bien et c’est cette rareté qui va intéresser l’économie pour comprendre ce qui peut satisfaire les hommes au mieux. L’économie postule des lois pour expliquer et anticiper ces échanges et les fluctuations des valeurs de biens, sans pour autant que ces lois soient scientifiquement rigoureuses en raison de l’impossibilité de mener des expériences sur des estimations. En économie, on parlera ainsi davantage de paradigmes que de lois. La microéconomie, contrairement à la macroéconomie qui a pour objets d’étude les “grandes” données de l’économie (la croissance économique, la consommation, le marché de l’emploi…), la microéconomie s’intéresse à des données plus “petites” telles que le comportement et les décisions des individus et leur impact sur l’économie, tout cela dans le but de chercher les moyens de les satisfaire de la meilleure façon possible dans la limite des ressources disponibles. La microéconomie va par exemple étudier la structure de la consommation par le biais de calculs. Ainsi la microéconomie étudie une sphère économique donnée à travers les décisions individuelles des personnes, des familles mais également des entreprises. Elle cherche à savoir comment se combinent toutes les décisions individuelles pour exister ensemble, interagir dans un plus vaste ensemble et émet des hypothèses à ce sujet.


La microéconomie: hypothèse, théorie et paradigme

Il existe à ce titre plusieurs modèles (paradigmes) suivant des théories différentes et qu’il est indispensable de connaître en microéconomie. Par exemple, le modèle néo-classique a pour théorie que ce sont les mécanismes du marché qui régulent ces diverses décisions et interactions et ce même sans planification des échanges. La microéconomie, tout comme la macroéconomie et l’économie en général, nécessite une démarche scientifique qui se doit d’être aussi rigoureuse et précise que possible dans son application. Celle-ci a pour objectifs d’apporter à l’économiste une compréhension de l’environnement et des facteurs à l’oeuvre dans la sphère qu’il étudie, afin ensuite de prendre des décision et d’évaluer leur impact sur cette sphère. Pour cela, plusieurs étapes sont à respecter. La démarche scientifique en économie consiste à observer puis effectuer plusieurs va-et-vient entre des spéculations théoriques s’appuyant éventuellement sur des théories émises antérieurement et des preuves empiriques pour enfin prendre une décision d’action. Au cours de ces étapes, l’économiste doit effectuer plusieurs analyses qui peuvent être descriptives, positives ou normatives. L’analyse descriptive énonces des faits. L’analyse positive élabore des modèles par des hypothèses de liens de causes à effets. Enfin l’analyse normative recommande certains choix et peut ainsi intervenir dans les décisions politiques. Les théories émises en microéconomie sont nécessairement réfutables: il y a en effet toujours la limite des faits qui s’oppose aux spéculations théoriques. C’est pourquoi coexistent toujours des théories économiques se contredisant les unes les autres. Les principales données fiables dans ce domaines sont les statistiques sur lesquelles les économistes s’appuient pour évaluer une situation économique.

En somme, l’étude de la microéconomie a plusieurs finalités qui au final tournent autour de l’étude d’hypothèses émises sur les acteurs d’une sphère économique et leurs actions. Elle permet d’aider à prendre des décisions au quotidien dans la gestion des ménages. Elle élabore des paradigmes qui postulent des liens de causalité entre les décisions et diverses autres variantes. Elle évalue l’efficacité et la pertinence de ses modèles et de leur application en les comparant à des faits ou à des expériences, lorsque celles-ci sont faisables.


Pourquoi des cours particuliers de microéconomie?

Un soutien scolaire en microéconomie vous permet d’en revoir les bases ou tout simplement de reprendre des notions difficiles à saisir. S’agissant d’une matière complexe, il est important que chaque leçon vue en cours soit bien assimilée pour pouvoir passer à la suivante. Nos professeurs particuliers sont là pour vous aider à comprendre, retenir vos cours et vous exercer à travers différents cas pratiques.

Ces cours particuliers de microéconomie sont à destination d’étudiants en classes préparatoires ECE ou ECES, en licence ou en master Economie et Gestion, Economie et Droit, Mathématiques et Economie ou tout autre filière universitaire ayant la microéconomie pour objet d’enseignement, d’étudiants de Paris Dauphine et enfin d’étudiants d’écoles de commerce. Ces cours ont pour objectifs de vous faire maîtriser les concepts de la microéconomie et de pouvoir les appliquer dans vos futures analyses. Vous serez capable, à la fin de vos cours avec Edulide, de manier des concepts microéconomiques dans des raisonnements ou calculs et de les mettre en application dans des situations économiques. Nos cours sont donc en équilibre entre un apport de connaissances théoriques et une mise en application à travers divers exercices.


Les points fondamentaux à aborder sont notamment les suivants:

                    • La théorie du consommateur (préférences, utilité, TMS…)
                    • La théorie du producteur (le marché en CCP, la fonction de Cobb-Douglas…)
                    • La concurrence pure et parfaite
                    • Le monopole
                    • L’optimum de Pareto et la théorie du bien-être social
                    • La concurrence monopolistique et la différenciations des produits
                    • La théorie de l’échange en équilibre général
                    • La concurrence imparfaite
                    • Les marché d’oligopole
                    • Les biens collectifs purs