Vous voulez réussir votre entretien en anglais ? Réussissez avec un bon coaching

Se présenter en anglais lors d'un entretien d'embauche


Les 10 phrases à retenir pour se présenter en entretien d’embauche en anglais

 

Un entretien d’embauche partiellement ou entièrement en anglais ne diffère guère d’un entretien en français : quelle que soit la langue de la conversation, cette dernière tournera autour de vous. Le succès d’un entretien d’embauche repose donc surtout sur votre capacité à parler de vous-même et à en parler bien. L’éloquence tient donc là un rôle important et la forme de votre présentation est aussi importante que son fond : par votre façon de parler, le ton et le vocabulaire que vous employez, vous devez donner envie à votre recruteur de vous écouter et, mieux encore, de s’intéresser à vous.


Si l’exercice n’est pas toujours aisé en français, il l’est encore moins lorsque vous passez votre entretien en anglais. Ce qu’il faut savoir, c’est que si vous postulez pour une entreprise étrangère qui vous fait passer un entretien d’embauche en anglais, vos recruteurs ne seront pas là pour évaluer votre niveau linguistique. Il s’agira pour eux d’un entretien d’embauche tout à fait banal, lors duquel ils vont apprendre à vous connaître. Votre maîtrise de l’anglais doit vous aider à mener cet entretien dans les mêmes conditions qu’un entretien que vous passeriez en français et donc soutenir cette éloquence qui mettra en avant votre discours.

 

Nos astuces pour réussir votre entretien en anglais

Une priorité sur laquelle il faut travailler avant un entretien d’embauche en anglais est d’améliorer votre aisance à l’oral en anglais, tant au niveau de la compréhension que de la prise de parole. Une fois que vous vous sentirez en confiance face à un interlocuteur anglophone, vous pourrez alors vous concentrer sur le plus important, à savoir ce que vous allez dire en entretien. Il serait bien dommage de perdre du temps et de la crédibilité à buter contre des termes qui ne vous sont pas familiers ou qui vous manquent au cours de l’entretien.


Afin de vous donner quelques bases de présentation en anglais, Edulide vous donne son top 10 de phrases à connaître pour réussir votre entretien d’embauche. A noter qu’il ne faut pas chercher à “caser” à tout prix ces formulations dans votre entretien: piochez-y ce qui vous correspond et correspond à l’entreprise à laquelle vous postulez.


1 - My name is Bob, I am 25 and an engineer. I have graduated from Harvard two years ago and since then I have been working as a junior mechanical design engineer for Dell.

Un entretien d’embauche commence très souvent par la question “Tell me about yourself” qui posera les fondements de l’entretien. Ce que vous direz amènera ainsi la question suivante que vous poseront vos recruteurs. De manière générale, nous vous recommandons de ne pas entrer dans les détails et de rester dans le registre professionnel: donnez votre nom, éventuellement votre âge, votre situation professionnelle actuelle et résumez brièvement vos dernières expériences professionnelles ou scolaires.

Pour répondre à cette partie de l’entretien, vous devez maîtriser le vocabulaire lié à vos précédents secteurs de travail ou d’études: le nom du poste, les missions de travail, le diplôme reçu (ou son équivalent dans le système académique du pays pour lequel vous postulez)... Une aisance dans la manière dont vous évoquez vos expériences passées sera gage de sérieux et d’application lors de ces dernières.

 

Quelques mots de vocabulaire:

Un poste: a position

Être responsable: to be in charge of

Travailler en tant que: to work as

Un employé: an employee

Un cadre: an executive

Un stage: an internship

A plein temps/mi-temps: full-time/part-time

Être diplômé: to graduate



2 - I have an experience in retail and the web industry since I have worked 5 years at Amazon as a buyer. My main duty was to analyze the customer demand and to market trends in order to prepare the company’s buying strategy.

Votre recruteur vous demandera inévitablement de parler de vos expériences professionnelles. Essayez, dans la mesure du possible, de les mettre en relation avec l’offre d’emploi à laquelle vous postulez. Par exemple, si vous souhaitez travailler en tant que chef de produit dans une entreprise, mettez en avant vos expériences professionnelles lors desquelles vous avez été amené à travailler en équipe autour d’un projet, où vous avez été en contact avec le développement d’un produit ou d’une stratégie, où vous avez supervisé des opérations…

Ici votre interlocuteur s’attend à ce que vous détailliez votre expérience à tel ou tel poste en valorisant les qualités que vous avez développées et qui serviront éventuellement pour votre futur job. N’hésitez pas à faire des liens entre les effets que votre travail a pu avoir sur vous.

 

Il sera ainsi judicieux de travailler votre construction de phrase pour lier une expérience professionnelle à ce que vous êtes devenu aujourd’hui. Des transitions telles que “which made me” ou encore “as a result” seront les bienvenues.

Exemple: As a public relations manager for a movie company, I had to face a lot of crisis - when the movie received bad press critiques for example. This experience made me become more reactive and have a lot of self-control.  


3 - I am looking for a new job because I want to have some experience at a position of responsibility in a major company of the music industry. Working in a foreign country is also a perk to me as I have always dreamed of living abroad.

La question “Why are you interested in a new job?” implique en réalité deux questions: 1) Why are you interested in our job offer? 2) Why are you leaving your job?

 

Pour y répondre vous devez être capable de parler de votre poste actuel et de l’entreprise dans laquelle vous travaillez, ainsi qu’être en mesure de parler de l’entreprise dans laquelle vous postulez et du poste qu’elle propose. Pour cela, relisez l’offre d’emploi et notez en le vocabulaire spécifique: vous devez pouvoir convaincre que vous êtes fait pour les missions qu’elle propose, et donc pouvoir parler de ces missions. Ensuite renseignez-vous sur l’entreprise: son site internet est souvent un bon point de départ. Si ce dernier n’est pas en anglais, munissez-vous d’un bon dictionnaire pour traduire les caractéristiques principaux et surtout n’oubliez jamais de traduire vos traductions (de l’anglais au français) afin de vous assurer que celles-ci sont correctes.

 

Pour parler de votre entreprise actuelle, expliquez pourquoi vous souhaitez la quitter. Il ne s’agit pas d’en dire le plus de mal possible, au contraire: sachez rester diplomatique et donner des raisons valables qui montrent l’avantage pour vous de partir. Vous pouvez parler d’une envie de travailler à l’étranger, d’acquérir plus d’expérience, de votre besoin de changer d’environnement ou de secteur...

 

Quelques mots de vocabulaire:

Acquérir de l’expérience: to gain experience

Un avantage: a perk

Une entreprise: a company

Un secteur: a field

Travailler à l’étranger: to work abroad

Démissionner: to quit


4 - My greatest strength is my ability to work well in a team environment. I am definitely a team player, as a matter of fact I have played in several sports team when I was younger which helped me become a great business partner later.

La question des forces et faiblesses est cliché mais presque inévitable. Cela permet à votre recruteur, qui n’a que quelques minutes pour vous connaître, d’en apprendre un peu plus sur vous. N’hésitez pas à donner des exemples lorsque vous vous attribuez telle ou telle qualité. Ils peuvent être inspirés de votre expérience professionnelle ou de votre vie personnelle et servir en quelque sorte de “preuve” de votre bonne foi. Vous pourrez ainsi avoir recours aux prépositions telles que “as”, “since” ou encore le gérondif du verbe qui vont faire le lien entre l’un des aspects de votre profil et une qualité que vous possédez.

Exemple: Working as a team manager, I am very good at building relationships with other people.


5 - My greatest weakness is my lack of patience. I am always very active and looking for something new to do. I can’t really stick to the old. I need to keep doing new things and have them done very quickly.

Au même titre que vos qualités, vous devez pouvoir parler de vos faiblesses. Il ne s’agit pas de donner le bâton pour vous faire battre mais de reconnaître un trait de caractère qui ne vous met pas forcément en valeur - du moins cela dépend de la manière dont vous en parlez.

Afin de tourner un défaut en votre faveur, n’hésitez pas à être précis lorsque vous l’exposez, à le limiter à un certain domaine d’activité ou aspect de votre vie par exemple.

Ici, les subordonnées de concession seront vos amies. Elles sont couramment introduites par les conjonctions suivantes: though, although, however, even though… ou d’autres formules telles que “no matter how”. L’important est de montrer soit une certaine modération dans votre tempérament, soit de tourner votre défaut à votre avantage dans le cadre du travail à pourvoir.

Exemple: No matter how stubborn I can be sometimes, I always know when to admit that I am wrong.


6 - What motivates me for this job is the opportunity to take part in the company’s projects. I love working in team and see a project grow from the birth of an idea to the creation of a product. Also I am passionate about technology so it would be a strong motivation to work on the development of a new phone with your company.

Lorsque votre recruteur vous demande vos motivations pour ce poste, il cherche à établir un lien entre vous, votre parcours, votre personnalité et l’entreprise et le poste auxquels vous postulez. La meilleure façon de répondre à cette question est de revoir l’offre d’emploi et voir en quoi votre profil s’applique à elle.

Pour cette partie, apprenez à parler de vos centres d’intérêt et de vos passions, afin de pouvoir éventuellement les relier à l’offre d’emploi. Vous devez parler de ce qui vous pousse à postuler (“pour l’argent” n’étant pas une réponse recevable).

 

Quelques mots de vocabulaire:

Je suis très intéressé(e) par: I am really interested in

Je suis passionné(e) par: I am passionate about

Ce que j’aime le plus: What I enjoy most

Je préférerais (+ verbe): I would rather


7 - What I expect from this job is to grow in experience and to become more skilled at working in the pharmaceutical industry. I have worked as an engineer in technology and IT so far but my real interest lies in the pharmaceutical industry where I plan on working in for many years to come.

Un point crucial pour tout entretien d’embauche et que les candidats oublient souvent: l’entretien et, ultimement, le poste auquel vous postulez doivent être bénéfiques aussi bien à l’employeur qu’à l’employé. Lorsque votre recruteur vous demande quelles sont vos attentes vis-à-vis d’un poste, il évalue ainsi d’une part ce que vous avez compris de ce poste, d’autre part la cohérence de votre candidature.

A ce stade de l’entretien, il peut être pertinent de commencer à parler de vos projets futurs ou en cours et de la pertinence de votre parcours par rapport à ce que vous propose l’entreprise. Utilisez ici des tournures conditionnelles et montrez votre ambition (tout en restant réaliste).

 

Quelques mots de vocabulaire:

Attendre quelque chose de quelqu’un: To expect something from someone

Les compétences: skills

Je me verrais bien travailler dans: I could really see myself working in

Envisager: to consider


8 - In five years, I could see myself working at the head of the marketing department of a cosmetics company after I have reached a certain point of work experience in marketing and in a variety of fields. I would also love to work abroad for a couple of years in the near future, maybe in the US or in China, to gain some international experience.

La fameuse question “Where do see yourself in 5 years?” est une invitation cette fois à imaginer votre futur tout en restant cohérent avec vos projets actuels. Votre réponse doit cependant être fidèle à votre volonté, votre déterminiation à intégrer l’entreprise de votre recruteur: celle-ci ne doit pas qu’être un tremplin pour vos projets, elle doit également être une destination en soi.

Pour préparer cette question, il est préférable de revoir le vocabulaire lié au secteur d’activité dans lequel vous postulez et celui dans lequel vous envisagez travailler à l’avenir. Soyez précis dans les intitulés de postes, les énumérations de missions, etc.

 

Quelques mots de vocabulaire:

Chef: manager

Les ressources humaines: human resources

Un associé: a partner

Directeur général: executive director

Directeur général adjoint: deputy chief executive officer


9 - There are many reasons why you should hire me but I think that one that summarizes them all is that I am a very hard-working person. I don’t mind working overtime and I am highly committed to my work.

La question “Why you?” ou encore “Why should we hire you?” est délicate car elle est celle qui doit vous distinguer des autres candidats. Il vous faut ainsi trouver en votre profil (parcours, personnalité, expérience, compétence…) l’élément clé qui fera la différence aux yeux de votre recruteur. Ne soyez pas trop modeste et osez vous mettre en avant.

En matière de révision de l’anglais, il s’agit ici d’apprendre à mettre en valeur vos atouts en révisant notamment le vocabulaire lié à vos diplômes et à vos compétences, tout en n’oubliant pas de parler de votre potentielle future entreprise: vous devez montrer pourquoi celle-ci a besoin de quelqu’un comme vous.

Exemple: With a degree in engineering and a MBA, I am qualified both in technology and in business.


10 - I think I am right for this job because I have worked as a customer relationship manager before and I am familiar with the ready-to-wear textile industry regarding my past experience. I have excellent relationship building skills and people trust me easily. I am also very open and a communicative person which makes me easy to work with.

Une variante de la question précédente, ici le recruteur vous demande pourquoi vous pensez être idéal pour ce poste. Encore une fois, il s’agit de faire des va-et-vient entre votre profil et les besoins de l’entreprise. Il est donc primordial que vous vous soyiez renseigné sur les missions de l’entreprise, ses codes éthiques, sa philosophie de travail, son histoire, etc.

Par exemple, s’il s’agit d’une entreprise familiale, il peut être judicieux d’appuyer votre intérêt pour les entreprises qui ont un héritage, votre volonté de participer à la construction d’un édifice symbolique…

Le vocabulaire à réviser pour cette question doit être spécifique à l’entreprise pour laquelle vous souhaitez travailler, même si cela n’a pas d’impact direct avec votre poste. Par exemple, si vous souhaitez postuler à un poste commercial dans le domaine de l’horlogerie, un minimum de connnaissances au sujet de l’histoire de l’entreprise, de la fabrication de ses montres ou encore de la spécificité de celle-ci ne peut que vous être bénéfique le jour de l’entretien.



En bref: comment travailler votre anglais oral pour un entretien

Ainsi, un entretien d’embauche en anglais n’est pas réellement différent d’un entretien en français mais il demande inévitablement du travail, notamment une révision du vocabulaire adéquat.

Pour vous présenter en anglais, savoir parler de vous est un atout et nous vous conseillons pour cela de vous entraîner à pratiquer l’anglais en vous prenant comme sujet de conversation principal: avec ou sans interlocuteur, discutez de vos centres d’intérêt, de votre parcours scolaire, de vos précédentes expériences professionnelles, de vos projets d’avenir… Un entraînement régulier et, si possible, des simulations d’entretiens vous permettront d’acquérir plus de fluidité dans votre prononciation afin que le jour J vous n’ayez plus qu’à vous centrer sur votre présentation et non sur la barrière linguistique qu’il peut y avoir face à une langue qui n’est pas votre langue maternelle.

 

En résumé, voici nos conseils pour vous présenter en anglais lors d’un entretien d’embauche:

  • Révisez le vocabulaire spécifique à l’offre d’emploi à laquelle vous postulez
  • Entraînez-vous à parler de vous (astuce: enregistrez-vous pour améliorer votre accent)
  • Parlez, parlez, parlez beaucoup anglais pour améliorer votre clarté à l’oral
  • Faites une liste de vos qualités et défauts en anglais
  • Si nécessaire, révisez votre grammaire de base afin d’éviter des fautes d’inattention
  • Apprenez le vocabulaire lié à vos activités, votre métier, vos études

 

Et comme on dit en anglais… break a leg!


 

Vous voulez réussir votre entretien en anglais ? Réussissez avec un bon coaching