Le blog des prépas aux grandes écoles
Cours particuliers prépa Le Blog Edulide Pourquoi faire une prépa ?

Pourquoi faire une prépa ?

Il existe de nombreuses voies pour réussir à intégrer une grande école, que ce soit une école d’ingénieurs, une école de management, une école de traduction… Si certaines recrutent principalement sur concours, les admissions sur titres et autres concours passerelles permettent à un certain nombre d’étudiants de rentrer parfois dans des écoles très prestigieuses. Alors pourquoi faire une prépa ? 

Dans cet article, nous allons passer en revue les différentes raisons qui font de la filière des CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles) une filière de choix, toujours très prisées des étudiants et jouissant d’une solide réputation.

Sommaire de l’article :

  1. Pour faire des études longues
  2. Pour faire des études de haut niveau, gratuites
  3. Pour intégrer une grande école recrutant sur concours
  4. Pour acquérir des compétences très recherchées et valorisées sur le marché de l’emploi
  5. Pour beaucoup travailler
  6. Pour l’encadrement
  7. Parce qu’une fois le cap des concours passé, le plus dur est fait
Pourquoi faire une prépa ?

1. Pour faire des études longues

Tout d’abord, seuls 3% des élèves poursuivant un cursus dans le supérieur sont des étudiants de prépa. C’est une formation sélective pour laquelle on ne postule pas à l’aveugle. Souvent, la famille ou des professeurs auront mis sur la voie de cette formation d’une partie de l’élite française les étudiants dont on a perçu le fort potentiel.

Si l’on a pas d’idée précise encore d’un projet professionnel pour lequel une formation plus spécifique pourrait sembler plus adaptée, la prépa offre la possibilité de se donner 2 années supplémentaires avant le passage des concours pour voir où l’on se situe et quelles écoles on veut ou on peut intégrer.

Faire une classe prépa, c’est ne pas se fermer de porte. Le système des équivalences permet de continuer quoi qu’il arrive à la fac. Les prépas sont intégrées au système européen LMD (Licence, Master, Doctorat) et chaque année permet de valider les 60 ECTS requis pour la validation d’une année de Licence 1 puis 2.

Entrer en prépa, c’est déjà savoir que l’on veut faire des études longues. Le système des classes prépa fonctionne sur la base de deux années, à l’issue desquelles on passe des concours pour les meilleures grandes écoles de France. Ces cursus en grande école permettront à l’étudiant d’obtenir le grade master (Bac +5), voire de continuer ensuite en doctorat (Bac +8).

2. Pour faire des études de haut niveau, gratuites

Contrairement à certains cursus en écoles privées, dont la scolarité peut être payante (comme pour des écoles de commerce ou d’ingénieur post-bac), faire une prépa, c’est bénéficier d’un enseignement du plus haut niveau durant deux années, gratuitement si l’on fait sa scolarité dans un lycée public (seuls la sécurité sociale étudiante et les frais d’inscription en équivalence à la fac sont obligatoires).

Il est possible bien-sûr de faire sa scolarité dans un établissement privé. Certaines prépas privées font partie des meilleures classées et présentent des taux de réussite aux concours très élevés. Mais elles ne représentent que 15 à 20% des élèves scolarisés en prépa.

La scolarité en prépa est considérée comme l’une des plus exigeantes et l’une des plus difficiles. Le niveau d’enseignement est le plus haut que l’on puisse trouver à ce niveau d’étude. Il est donc logique que les meilleurs étudiants aspirent à obtenir le meilleur niveau de formation possible afin de former leur esprit et se doter de compétences rares et recherchées sur le marché de l’emploi.

Faire une classe prépa signifie que l’on va acquérir une culture scientifique ou littéraire de très haut niveau. Les professeurs sont en général agrégés et font partie des meilleurs du pays. Étudier en classe prépa signifie que l’on va apprendre des notions, des concepts, mais aussi que l’on va apprendre à apprendre, apprendre à raisonner, apprendre à articuler ses pensées de manière libre et cohérente et apprendre à analyser de manière structurée et argumentée. On acquiert ainsi un solide bagage de connaissances théoriques et une très bonne culture générale, mais aussi des compétences qui serviront tout au long de sa vie, personnelle comme professionnelle.

3. Pour intégrer une grande école recrutant sur concours

Bien entendu, si l’on intègre une classe prépa, c’est parce que l’on souhaite intégrer une grande école recrutant sur concours post-prépa et que passer des concours ne nous fait pas peur. Tout d’abord parce que les meilleures écoles de France recrutent sur concours (Polytechnique, Centrale, Arts & Métiers, HEC, ESSEC, ESCP, ENS, les écoles vétérinaires, Saint-Cyr, etc) et qu’en dépit de d’autres voies d’admission, les classes prépas sont considérées comme la voie royale pour y entrer.

S’il existe des voies parallèles d’admission (admission sur titre, concours passerelles, etc.), la majorité des promotions des écoles les plus prestigieuses sont sélectionnées sur concours post-prépa.

Donc si vous visez l’admission à une école prestigieuse, il est fort probable que la meilleure façon d’y parvenir soit de passer par une classe préparatoire aux grandes écoles.

Intégrer une grande école signifie aussi avoir accès à de puissants réseaux d’anciens. Ce sont parfois des sésames vers des postes très prestigieux. Les réseaux des prépas ne sont pas en reste. Certaines grandes prépas bénéficient d’un réseau d’anciens tout aussi puissant que le sont ceux des grandes écoles.

4. Pour acquérir des compétences très recherchées et valorisées sur le marché de l’emploi

S’il est possible d’intégrer des écoles très prestigieuses en ne passant pas par la prépa, les profils d’anciens préparationnaires sont très prisés, particulièrement dans certains domaines d’activité ou par certaines entreprises.

C’est le cas, par exemple, en M&A : les principales banques d’affaires ne recrutent que parmi les meilleures écoles de commerce ou d’ingénieur des étudiants ayant fait prépa. C’est aussi le cas pour les principaux cabinets de conseil en stratégie. 

La prépa est la voie qui mène aux carrières les plus prestigieuses. En effet, les employeurs valorisent le fait qu’elles opèrent une formation de haut rang et la sélection des meilleurs étudiants. Ils recherchent des têtes bien faites mais aussi bien pleines, d’arguments et d’idées, des personnes qui présentent une rapidité dans la prise de décision ainsi que de fortes aptitudes à l’analyse structurée et argumentée.

Intégrer une prépa, c’est vouloir acquérir ce solide bagage de connaissances théorique, cette très bonne culture générale, et ces aptitudes à l’organisation, à la priorisation rationnelle des tâches et objectifs, et cette grande persévérance dans l’exécution de tâches laborieuses. Grâce au système des colles (examen oraux sous la forme d’entretien avec un professeur), les élèves de prépa développent aussi de très bonnes compétences à l’oral.

Être passé par une prépa sera toujours perçu comme un gage de sérieux. Le recruteur sait que le candidat a le mental solide, qu’il a de très bonnes capacités de travail et qu’il est capable d’assimiler énormément d’informations. Sa grande capacité d’analyse et de synthèse et son esprit très structuré doivent lui permettre de résoudre des tâches complexes au sein des organisations.

5. Pour beaucoup travailler

Si l’on intègre une prépa, c’est donc pour apprendre à travailler, beaucoup, et bien. En général, l’élève préparationnaire a de très bons résultats scolaires au lycée et il souhaite encore augmenter ses capacités de travail.

Typiquement, l’élève de prépa aime travailler, il aime étudier, il est très curieux et possède une grande soif d’apprendre. C’est aussi un élève qui résiste au stress, qui est très motivé et qui ne se décourage pas facilement face aux difficultés.

Étudier en prépa signifie que l’on est prêt à ce qu’on nous en demande plus. Les cours sont beaucoup plus approfondis, les méthodes plus complexes, la rédaction doit être plus précise. Si les matières étudiées au lycée sont très axées sur des exercices d’application, les enseignements de prépa vont, eux, plus volontiers tendre à l’acquisition de fortes capacités de raisonnement dans l’abstrait (c’est le cas pour les maths par exemple).

6. Pour l’encadrement

Étudier en prépa signifie que l’on va continuer sa scolarité durant deux à trois ans dans un cadre ressemblant fortement à celui du lycée : les classes sont petites et l’équipe enseignante est très proche de ses élèves. Contrairement à la fac, où les étudiants peuvent se retrouver dans des promotions de plusieurs centaines d’élèves, les classes de prépa sont constituées de 40 à 50 élèves en moyenne, l’encadrement y est donc plus présent. Les élèves ne sont pas dépaysés, ils évoluent dans un cadre à taille humaine, moins impersonnel que celui de la fac.

Les professeurs sont tout entier dédiés à la réussite de leurs élèves aux concours. Ils sont donc très présents pour leur transmettre les savoirs nécessaires et les pousser à donner le meilleur d’eux-mêmes. 

De plus, les évaluation sont régulières (devoirs maison, devoirs surveillés, examens oraux sous la forme de colles…), les élèves sont très encadrés et leur progression très surveillée. Il n’y a donc pas de risque de se sentir abandonné ou lâché dans la nature, comme cela peut-être le cas dans des environnements demandant plus d’autonomie (comme celui de l’université).

Contrairement à certaines idées reçues, les élèves de prépas se sentent potentiellement moins isolés, car les classes sont petites et soudées et les élèves très solidaires.

7. Parce qu’une fois le cap des concours passé, le plus dur est fait

Certes, entrer en prépa, c’est choisir de beaucoup travailler. Mais la capacité de travail qui va être développée tout au long de ces deux ou trois années (si l’on choisit de “cuber”, redoubler sa deuxième année pour repasser les concours) sera telle qu’une fois le cap des concours passé, les étudiants auront atteint une puissance de travail leur permettant de poursuivre sereinement leurs études en école.

Il est de notoriété commune qu’une fois l’intégration acquise en école, il est extrêmement rare d’échouer à obtenir le diplôme.

Étudier à la fac est différent. Sauf à intégrer un cursus sélectif, l’organisation des études fait que les étudiants devront monter en puissance afin d’avoir le meilleur dossier possible pour intégrer les masters les plus prestigieux. Les premières années sont peut-être moins “importantes”, mais les résultats vont devenir de plus en plus importants au fil des années d’étude.

Ainsi, nous espérons vous avoir éclairé quant à toutes les bonnes raisons de faire une prépa plutôt qu’un autre cursus. N’hésitez pas à nous faire part de vos questions ou vos commentaires, nous y répondrons avec plaisir.

Moins de 10% des élèves qui entreront en prépa en septembre auront une réelle chance d’intégrer une grande école du top 5.

En ferez-vous partie ?

En savoir plus

Lycéen : entrez de la plus belle des manières en prépa !

Maximisez vos chances de réussite en vous préparant efficacement à la rentrée de septembre