Le blog des prépas aux grandes écoles
Cours particuliers prépa Le Blog Edulide La prépa Hoche à Versailles : toutes les infos

La prépa Hoche à Versailles : toutes les infos

Établissement de renom, réputé pour l’excellence de ses classes préparatoires scientifiques et commerciales, le lycée Hoche de Versailles est aussi une institution remarquable pour son histoire et sa chapelle classée monument historique. 

Cette cité scolaire accueille 2550 élèves en tout, dont 9 sections de classes préparatoires aux grandes écoles, et brille par ses résultats au bac (100% de réussite) ainsi qu’aux concours des meilleures grandes écoles.

Sommaire :

  1. Un lycée public situé au cœur de Versailles
  2. Une des meilleures prépas scientifiques et ECS
    2.1 Les données Parcoursup pour les taux d’admission en prépa
    2.2 Classements l’étudiant.fr pour la réussite aux concours
  3. Un lycée organisé autour d’une Chapelle classée monument historique
  4. Quelques anciens célèbres
  5. Quelques témoignages d’anciens
  6. Informations pratiques
hoche versailles corps article blog
La prépa Hoche à Versailles : toutes les infos

1. Un lycée public situé au cœur de Versailles

Le lycée Hoche est un établissement public, fondé sous Napoléon en 1803, accueillant des élèves du collège aux classes préparatoires. Composé de quatre bâtiments distincts organisés autour du convent de la Reine, le bâtiment D accueille les classes préparatoires aux grandes écoles et l’internat ainsi que le réfectoire, un amphithéâtre et le CDI.

Il bénéficie d’une implantation dans le centre-ville de Versailles, dans un espace de 6,5 hectares.

Il accueille 700 élèves de classes prépa des filières MP, MPI, PC, PSI, BCPST et ECG.

Il a la particularité de proposer des heures d’aide personnalisée aux élèves en difficulté tout au long de l’année. Un partenariat avec l’école Polytechnique permet lui à dix élèves boursiers internes de bénéficier d’un accompagnement privilégié durant les deux années de classe préparatoire.

Son internat mixte, réservé aux élèves de prépa, accueille 230 élèves. Il est ouvert du dimanche soir 20h (pas de repas) au samedi 13h30 (après repas).

Il propose aussi les formules de demi-pension et d’internat-externé.

Les langues vivantes proposées en LV1 sont l’Anglais, l’Allemand et l’Espagnol, en LV2 viennent s’ajouter l’Arabe et le Russe.

Il propose des doubles inscriptions avec l’Université de Versailles – Saint-Quentin en Yvelines, Paris-Nanterre ou Paris-Sud.

Les élèves des classes de BCPST profitent de l’organisation d’un voyage d’études en 1ère et 2ème année.

2. Une des meilleures prépas scientifiques et ECS

2.1. Les données Parcoursup pour les taux d’admission en prépa

FilièreNombre de places proposéNombre de vœux en 2020Nombre de candidats ayant reçu une proposition d’admission en 2020Taux d’accès 2020Taux de passage en 2ème année(statistiques nationales pour 2017)Nombre de vœux en 2021Taux minimum d’élèves boursiersClasse de 2nde année
MPSI96(48 places en 2021)3211247
rang du dernier admis : 329
10%91,3%38527%1 MP*1 MP1 PSI*
PCSI962891231
rang du dernier admis : 447
15%91,9%32116%1 PC*1 PC1 PSI*
MP2I48210210%1 PSI*1 MPI*1 MPI
BCPST961675380
rang du dernier admis : 487
29%85,2%22498%2 BCPST 2
ECG (ex ECS)48(24 en 2021)1537263rang du dernier admis : 38225%19507%1 ECG
ECG(ex ECE)48(24 en 2021)1534262rang du dernier admis : 42828%28018%1 ECG
ECG(Maths appro + ESH)2421568%1 ECG
ECG(Maths appl + HGG)2422787%1 ECG

2.2. Classements l’étudiant.fr pour la réussite aux concours

FilièreElèves admis dans une grande école en 2020Taux d’admission concours 2020Classement nationalEvolution sur un anTaux moyen sur cinq ans
MP/MP*57/81 (1)70,4%7e
sur 134
en diminution159,7%
PC/PC*65/85 (2)76,5%4e
sur 109
en augmentation259,5%
PSI/PSI*39/40 (3)97,5%2e
sur 124
en stagnation92,3%
BCPST70/94 (4)74,5%5e
sur 55
en augmentation469,5%
ECS37/39 (5)94,9%5e
sur 94
en augmentation 1186,8%
ECE29/38 (5)76,3%20e
sur 100
en augmentation669,7%

(1) Polytechnique, 4 ENS, Mines ParisTech, Ponts ParisTech, Télécoms Paris, ISAE-Supaéro, CentraleSupélec, les écoles Centrale de Lyon, Lille, Marseille et Nantes, les Mines Nancy et St-Etienne, Ensta Paris, Arts et Métiers, Insa, Grenoble INP, ENSEEIHT, ESTP, UTC, IMT Atlantique

(2) Polytechnique, 3 ENS, Mines ParisTech, Ponts ParisTech, Télécoms Paris, ISAE-Supaéro, Chimie ParisTech, ESPCI, CentraleSupélec, les écoles Centrale de Lyon, Lille, Marseille et Nantes, les Mines Nancy et St-Etienne, Ensta Paris, Arts et Métiers, Insa, Grenoble INP, ENSEEIHT, ESTP, UTC, IMT Atlantique

(3) Polytechnique, 3 ENS, Mines ParisTech, Ponts ParisTech, Télécoms Paris, ISAE-Supaéro, CentraleSupélec, les écoles Centrale de Lyon, Lille, Marseille et Nantes, Mines Nancy et St-Etienne, Ensta Paris, Arts et Métiers, Insa, Grenoble INP, ENSEEIHT, ESTP, UTC, IMT Atlantique

(4) 3 ENS (Ulm, Lyon, Paris-Saclay), 4 ENV (ENV Alfort, VetAgroSup Lyon, Oniris – Nantes Atlantique, ENV Toulouse), AgroParisTech, Agrocampus Ouest, Agrosup Dijon, Bordeaux Sciences Agro, Montpellier Sup Agro, Ensaia, Ensat, ENGEES, ENSG, Chimie Paris Tech, ESPCI, Polytechnique

(5) HEC, ESSEC, ESCP BS, EM Lyon, EDHEC, ENS Paris-Saclay (ex-Cachan), Audencia, Grenoble EM, Neoma, Skema, Toulouse BS

3. Un lycée organisé autour d’une Chapelle classée monument historique

Le lycée Hoche fut fondé en 1803 sous Napoléon dans l’ancien couvent de la Reine Marie Leczinska. Les bâtiments faisaient partie des biens du Clergé qui avaient été nationalisés après la Révolution française.

Construit entre 1767 et 1772 par l’architecte Richard Mique, le couvent de la chanoinesse de Saint-Augustin avait déjà une mission d’enseignement et d’éducation des jeunes filles issues des familles des serviteurs de la cour. C’est quelques 400 pensionnaires qui passèrent par cette institution en plus de 20 ans. Elle jouissait alors d’une très bonne réputation jusqu’à la Révolution qui y mit fin.

Après avoir été rouvert en tant que lycée impérial en 1806, c’est en 1888 qu’il est nommé lycée Hoche en hommage à Lazare Hoche, général révolutionnaire français né à Versailles.

Il abrite une chapelle classée monument historique depuis 1926. D’autres bâtiments sont aussi inscrits monuments historiques depuis 1969.

Il existe une association des Amis du Musée Historique du Lycée Hoche regroupant des bénévoles ayant à cœur de mettre en valeur le patrimoine culturel, historique et scientifique du lycée Hoche. Elle gère les collections du musée qui existe depuis 2012 et elle organise des manifestations à destination du public. 

4. Quelques anciens célèbres

Parmi les anciens élèves célèbres ayant étudié au Lycée Hoche, on compte : 

  • le Président Jacques Chirac,
  • le politologue Raymond Aron,
  • l’anthropologue Claude Lévi-Strauss,
  • l’acteur Denis Podalydès,
  • l’écrivain Boris Vian,
  • le Président du Mexique Francisco I Madero,
  • le mathématicien Wendelin Werner,
  • le dessinateur Cabu,
  • le PDG du groupe Air France-KLM Jean-Cyril Spinetta, et tant d’autres…

5. Quelques témoignages d’anciens

Voici le témoignage d’Arthur, ancien de la filière MPSI/MP*, promotion 2020, ayant intégré Centrale-Supélec :

Pourquoi avoir choisi de faire ta prépa à Hoche?

J’étais au lycée à Hoche, je n’habitais pas très loin. J’ai postulé et j’y ai été pris, y compris à l’internat, donc je n’ai pas hésité à y aller.

Comment s’est passée ta rentrée en prépa à Hoche?

On a été très vite dans le bain, les spé sont arrivés pour nous intégrer. On a tous eu un spé attitré à qui on pouvait parler. Nous avons eu une après-midi d’intégration et après nous sommes allés manger ensemble.

Pourquoi avoir choisi d’aller à l’internat?

J’habitais à la limite, j’étais à 30 minutes en bus de l’établissement. Ce n’était pas rentable de prendre un appartement à côté, mais j’avais du mal à travailler chez moi donc j’ai tenté l’internat. Ça s’est super bien passé. En première année, on est en chambre de 2 ou 3, nous ne sommes pas seuls le soir, ça permet de décompresser et de parler après les cours ou les révisions. En deuxième année, nous sommes en chambre individuelle. On travaille plus pour préparer les concours, mais on peut facilement se retrouver. Il y a une salle avec un piano (2 maintenant), toutes les salles du bâtiment sont ouvertes à tout le monde jusqu’à 23h, y compris pour les internes-externes.

J’ai particulièrement aimé la demi-pension dont le petit déjeuner (il y avait du nutella…). Tous les mercredis, nous avions des croissants ou des pains au chocolat. Les plats étaient variés.

Comment as-tu trouvé le corps enseignant?

Les professeurs étaient très accessibles, la salle des profs est à côté de notre salle de travail. Je voyais beaucoup mes profs (3 ou 4 heures par jours pour nos matières principales). Ils étaient plutôt bienveillants, certains donnaient des cours de soutien si on était en difficulté ou donnaient des conseils pour s’améliorer en DM et en DS. J’ai particulièrement aimé mon professeur de maths qui nous a beaucoup préparé pour l’année d’après. Il nous a fait faire beaucoup de hors-programme ou du programme de la deuxième année. On avait donc déjà vu pas mal de choses quand nous sommes arrivés en deuxième année. J’ai été préparé pour l’intégration à la MP*. Il insistait sur l’algèbre et l’arithmétique. Nous n’étions classés qu’entre personnes de la même classe. En MP classique, ils préparaient plutôt pour le concours de Centrale et des Mines. Nous (en MP*), c’était plutôt pour Polytechnique et l’ENS Ulm. On avait des DS le samedi matin mais nous n’avons jamais eu de semaine de concours blanc.

Comment sont les infrastructures de l’établissement?

On a un grand stade avec 2 terrains de foot, 2 terrains de basket, une piste d’athlétisme, on a même accès au gymnase avec un prof certains soirs. Le jeudi, il y avait des entraînements de l’équipe de baskets, de l’équipe de pompom girls et du club de rock. Le mercredi soir, nous pouvions faire du volley ou du badminton si nous en avions envie. 

La prépa est dans le bâtiment D qui est assez neuf. Il y a un couvent qui est assez ancien mais qui a été très bien rénové, il accueille les collégiens et les lycées. Les deux ailes sont plus récentes. Il y a un bâtiment de science qui est assez nouveau.

Quel est le meilleur conseil que tu aies reçu ou quel est celui que tu aurais aimé que l’on te donne?

En première année, on nous a appris à être bien rigoureux, à bien rédiger. Ça a vraiment fait une différence par la suite. Il faut se concentrer sur les maths et la physique, ne rien négliger, mais ne pas être désespéré si on a des mauvaises notes en français. Au niveau du concours, tout dépend de la personne, on peut s’en sortir avec des notes mauvaises en français mais il faut exceller par ailleurs. 

Hoche n’est pas une très grosse prépa, il n’y a que 2 classes de MP et 2 classes de PC : on se connait quasiment tous… Et on s’encourageait tous, il y avait une très bonne ambiance ! On a passé de très bons moments, il n’y avait pas vraiment de compétition entre nous. Il y avait rarement des gens qui étaient tout seuls, et si une personne vivait mal la prépa, c’était par rapport aux cours. Pour le passage en étoile, les professeurs ont toujours justifié leur choix et expliqué aux personnes concernées pourquoi elles étaient sélectionnées ou non. En fait, même en MP “classique”, ils sont presque tous à Centrale-Supélec, comme moi, et ils n’ont donc pas été découragés en cours de route par le simple fait de ne pas être pris en étoile. Le plus important est de pouvoir bien avancer.

6. Informations pratiques

Lycée Hoche (Public) 

73 avenue de Saint Cloud
78000 Versailles 

Tél. Accueil : 01.30.84.08.50
Fax : 01.39.50.62.17

Site internet

Contact formation :
cpge.0782562L@ac-versailles.fr

Responsable pédagogique :
cpge.0782562L@ac-versailles.fr

Référent handicap :
anne.troubat@ac-versailles.fr

Moins de 10% des élèves qui entreront en prépa en septembre auront une réelle chance d’intégrer une grande école du top 5.

En ferez-vous partie ?

En savoir plus

Lycéen : entrez de la plus belle des manières en prépa !

Maximisez vos chances de réussite en vous préparant efficacement à la rentrée de septembre