Le Blog Edulide
Cours particuliers prépa Le Blog Edulide La prépa Ginette : tout ce que vous devez savoir

La prépa Ginette : tout ce que vous devez savoir

Le Lycée Sainte-Geneviève de Versailles est un lycée privé sous contrat d’association. Fondé en 1854, c’est un lycée reconnu pour sa sélectivité à l’entrée et pour ses excellents résultats d’intégration aux grandes écoles de management et d’ingénieurs.

prepa de ginette, aussi appele sainte genevieve bibliotheque
La prépa Sainte-Geneviève : tout ce que vous devez savoir

1. Un établissement privé d’exception proposant des classes pour 7 filières des CPGE scientifiques et économiques et commerciales

L’établissement est couramment surnommé Ginette.

Il accueille 875 élèves, filles et garçons, de classe préparatoire aux grandes écoles de commerce toutes filières confondues. L’internat est obligatoire pour tous les élèves de CPGE.

Les frais de scolarité et de pension annuels s’étalent de 5660 euros et 18732 euros, en fonction du quotient familial, ou de 3773 à 6000 euros dans le cadre de l’internat de la réussite. L’internat est ouvert 7 jours sur 7, hors périodes de vacances scolaires et l’établissement dispose d’un parc de 8 hectares. Tout est organisé pour offrir aux étudiants des conditions d’étude optimales (internat, sport, activités…).

Des enseignements de langue vivante en anglais, allemand, espagnol, italien, arabe et chinois sont disponibles (se renseigner en fonction des filières et pour les autres langues).

Cet établissement propose des classes de prépa dans les filières scientifiques et économique et commerciale :

  • une classe ECG première et deuxième année (mathématiques approfondies et Histoire, géographie et géopolitique),
  • une classe BCPST première et deuxième année,
  • trois classes MPSI (première année),
  • trois classes PCSI (première année),
  • une classe PTSI (première année),
  • une classe MP et deux classes MP* (les classes étoiles sont des classes de niveau dans lesquelles les élèves sont spécialement préparés pour les concours les plus sélectifs et où le rythme de travail est plus soutenu et les matières étudiées plus en profondeur),
  • une classe PC et deux classes PC*,
  • une classe PSI*,
  • une classe PT/PT*.

Ces classes sont réparties en 7 prépas. Vous pouvez visiter les sites internet dédiés sur les pages suivantes :

2. Un établissement très prisé et des taux de réussite aux concours exceptionnels

Les données Parcoursup pour les taux d’admission en prépa

FilièreNombre de places proposéNombre de vœux en 2020Nombre de candidats ayant reçu une proposition d’admission en 2020Taux d’accès 2020Taux de passage en 2ème année (statistiques nationales pour 2017)Nombre de vœux en 2021Taux minimum d’élèves boursiersClasse de 2nde année
MPSI14126702369%91,3% 32064%2 MP*
1 MP
1 PSI*
PCSI126224523111%91,9% 25743%2 PC*
1 PC
1 PSI*
PTSI30586519%90,6%5073%1 PT*/PT
BCPST42837607%85,2% 10025%1 BCPST Véto
ECG (ex ECS)8411211307%10712%1 ECG

Classements l’étudiant.fr pour la réussite aux concours

FilièreElèves admis dans une grande école en 2020Taux d’admission concours 2020Classement nationalEvolution sur un anTaux moyen sur cinq ans
MP/MP*102/125 (1)81,6%2e sur 134en augmentation571,8%
PC/PC*103/123 (2)83,7%2e sur 109en diminution172,4%
PSI/PSI*40/43 (3)93%3e sur 124en augmentation189,3%
PT/PT*31/33 (4)93,9%1e sur 65en augmentation188,2%
BCPST40/42 (5)95,2%1e sur 65en stagnation89,1%
ECG (ex ECS)77/83 (6)92,8%2e sur 94en augmentation288,5%

(1) Polytechnique, 4 ENS, Mines ParisTech, Ponts ParisTech, Télécoms Paris, ISAE-Supaéro, CentraleSupélec, les écoles Centrale de Lyon, Lille, Marseille et Nantes, les Mines Nancy et St-Etienne, Ensta Paris, Arts et Métiers, Insa, Grenoble INP, ENSEEIHT, ESTP, UTC, IMT Atlantique

(2) Polytechnique, 3 ENS, Mines ParisTech, Ponts ParisTech, Télécoms Paris, ISAE-Supaéro, Chimie ParisTech, ESPCI, CentraleSupélec, les écoles Centrale de Lyon, Lille, Marseille et Nantes, les Mines Nancy et St-Etienne, Ensta Paris, Arts et Métiers, Insa, Grenoble INP, ENSEEIHT, ESTP, UTC, IMT Atlantique

(3) Polytechnique, 3 ENS, Mines ParisTech, Ponts ParisTech, Télécoms Paris, ISAE-Supaéro, CentraleSupélec, les écoles Centrale de Lyon, Lille, Marseille et Nantes, Mines Nancy et St-Etienne, Ensta Paris, Arts et Métiers, Insa, Grenoble INP, ENSEEIHT, ESTP, UTC, IMT Atlantique

(4) Polytechnique, 2 ENS, Mines ParisTech, Ponts ParisTech, Télécoms Paris, ISAE-Supaéro, CentraleSupélec, les écoles Centrale de Lyon, Lille, Marseille et Nantes, les Mines Nancy et St-Etienne, Ensta Paris, Arts et Métiers, Insa, Grenoble INP, ENSEEIHT, ESTP, UTC, IMT Atlantique

(5) 3 ENS (Ulm, Lyon, Paris-Saclay), 4 ENV (ENV Alfort, VetAgroSup Lyon, Oniris – Nantes Atlantique, ENV Toulouse), AgroParisTech, Agrocampus Ouest, Agrosup Dijon, Bordeaux Sciences Agro, Montpellier Sup Agro, Ensaia, Ensat, ENGEES, ENSG, Chimie Paris Tech, ESPCI, Polytechnique

(6) Top 5 + ENS (HEC, ESSEC, ESCP BS, EM Lyon, EDHEC, ENS Paris-Saclay)

3. Une école de plus de 150 ans fondée par les jésuites

L’école Sainte-Geneviève fut fondée en avril 1854 à Paris sur la montagne Sainte-Geneviève, rue des Postes, à la place du noviciat des Jésuites. Suite à l’adoption de la loi Falloux de 1850 permettant la création d’un enseignement catholique secondaire, l’ouverture de classes préparatoires pour Saint-Cyr, Polytechnique et Centrale fut autorisée par le Supérieur Général de la Compagnie de Jésus pour une classe de 48 élèves. L’école fut parmi les premières à instituer le système des colles (interrogations orales), dont l’exemple sera suivi par les autres classes préparatoires.

L’école déménagea à Versailles en 1913, suite aux lois sur l’enseignement privé, l’école devant abandonner ses locaux qui lui sont confisqués.

L’école forma un nombre important d’élèves se destinant à des carrières militaires. Mais la fin des guerres de décolonisation marqua un tournant décisif dans la vocation de l’école, notamment avec la disparition des prépas Corniche (Saint-Cyr) et Flotte (Navale).

À partir de 1964, des règles de coresponsabilité furent établies et révolutionnèrent la vie de l’école : tous les acteurs de la communauté éducative, dont les élèves, participent désormais aux charges de la vie commune.

La première fille acceptée dans l’établissement le fut en Agro en 1969. Son prénom, Elisabeth, fut donné quelques années plus tard au nouveau bâtiment d’internat féminin.

La direction de l’établissement fut définitivement transmise à des laïcs en 2000.

4. Quelques anciens célèbres

Parmi les anciens de Ginette, on peut citer :

  • Hubert Lyautey (1854-1934), maréchal de France
  • le Bienheureux Charles de Foucauld (1858-1916), explorateur et religieux français
  • Fulgence Bienvenuë (1852-1936), ingénieur, père du métro
  • Jean de Lattre de Tassigny (1889-1952), maréchal de France
  • Henry de Bournazel (1898-1933), capitaine de Spahis et héros de l’épopée coloniale
  • Philippe de Hautecloque (1902-1947), résistant et maréchal de France (le maréchal Leclerc)
  • Yves du Manoir (1904-1928), capitaine de l’Equipe de France de Rugby, qui donna son nom à un challenge
  • Alain de Boissieu (1914-2006), Compagnon de la Libération et général d’armée
  • Albert Jacquard (né en 1925), statisticien, généticien
  • Jean-François Deniau (1928-2007), homme politique, écrivain, ambassadeur et membre de l’Académie française.
  • Xavier Le Pichon (né en 1937), géodynamicien, professeur au Collège de France, membre de l’Académie des sciences (France)
  • Pierre Gadonneix (né en 1943), président d’Électricité de France
  • Louis Gallois (né en 1944), président de la Société nationale des chemins de fer français puis d’EADS et d’Airbus
  • Ivar Ekeland (né en 1944), mathématicien français
  • Marc Tessier (né en 1946), ancien président de France Télévision
  • Jean-Martin Folz (né en 1947), ancien président de PSA Peugeot Citroën
  • Bernard Ramanantsoa (né en 1948), ancien directeur Général d’HEC (Paris)
  • Xavier Fontanet, ancien président d’Essilor
  • Jean-Marie Petitclerc (né en 1953), éducateur spécialisé, écrivain et prêtre salésien, expert des questions d’éducation dans les zones sensibles
  • Philippe Varin, Président de PSA Peugeot Citroën
  • Benoît Potier (né en 1957), Président Directeur Général de Air liquide
  • Hubert Sagnières, président d’Essilor
  • Mac Lesggy (né en 1962), journaliste scientifique
  • Édouard Michelin (1963-2006) (1963-2006), dirigeant de Michelin
  • Stanislas Dehaene, mathématicien et cognitiviste, professeur au Collège de France, membre de l’Académie des sciences
  • Valérie Pécresse, députée des Yvelines, ancien ministre

Particulièrement active, une amicale d’anciens élèves a été créée en 1875.

5. Quelques témoignages d’anciens

Interview de Matthieu Semerle (ancien PC/PCSI)

Pourquoi et comment avoir choisi Ginette pour ta prépa ?

J’ai grandi en Belgique, je ne connaissais pas très bien le système français, j’ai trouvé les classements l’étudiant.fr et j’ai postulé dans cette prépa qui présentait de très bonnes statistiques d’intégration et une très bonne réputation.

Comment s’organisait la vie en internat ?

L’internat est un peu particulier, les chambres sont partagées. L’internat est non-mixte, mais en journée il est possible d’aller dans les chambres de tous les étudiants, filles ou garçons. Il y a des rondes trois fois par an : on change de chambre et de “coloc”. En seconde année, les chambres sont individuelles mais elles sont petites. Elles restent propices au travail et à la préparation des concours.

Étais-tu engagé dans une association ?

Non, mais le jeudi après-midi nous n’avions pas cours. Je faisais du foot durant cette après-midi réservée aux activités extra-scolaires.

Comment as-tu trouvé l’équipe enseignante ?

Les enseignants étaient très bienveillants, toujours à l’écoute, ça m’est arrivé de me sentir perdu mais ils étaient présents. Il y a des responsables de première année et de deuxième année qui sont là pour écouter, nous soutenir et nous conseiller.

Comment est l’ambiance à Ginette ?

En arrivant, il y a 10 ou 15 jours d’intégration en camp scout pour créer de la cohésion au sein de la classe. Il y a une très forte cohésion de classe et de promo. Dans l’internat, il n’y a pas de serrures, on peut aller voir ses amis pour poser des questions et s’entraider le soir ou en journée.

Que t’a apporté ta prépa à Ginette ?

La prépa à Ginette m’a permis d’apprendre à m’organiser, à être rapide et efficace, et toutes les matières m’ont intéressées. Même si parfois certains chapitres me plaisaient moins que d’autres, c’était globalement passionnant.

Et les concours ?

Pour les concours, on part à la campagne en petit groupe de 4 ou 5 personnes et on se fait 15 jours de révisions intensives. Nous étions très bien préparés pour les concours (pleins de sujets types, des sujets plus difficiles…). Le programme de révision était assez intense mais très bien fait.

Autres témoignages

Étant athée, ma plus grande peur en venant à Ginette était d’être mal vu par l’administration comme par mes camarades, exclu de l’esprit de Ginette, de la classe,… Mais en fait, bien que catholique, l’établissement met en avant des valeurs humaines plus que des valeurs religieuses. Le fameux esprit co que vous découvrirez en arrivant à Ginette est bien plus basé sur l’entraide, la solidarité, pour une réussite en groupe, une intégration dans les meilleures écoles pour tous et pas simplement pour les quelques élèves les plus brillants.

On peut donc tout à fait s’épanouir à Ginette en tant qu’athée, musulman, juif, catholique ou autre, car il n’y a aucune obligation ni pression religieuse.

Guillaume Dubois-Nakhlé

Mes années Ginette ont, pour le moment, été les plus riches de ma vie. Je ne crois pas qu’il soit possible de vivre quelque chose d’aussi exaltant intellectuellement mais également sur tous les autres plans. Les amitiés que j’y ai forgées restent des années plus tard les plus belles. La formation spirituelle ignatienne fut l’étincelle qui a lancé ma vie de foi actuelle. La formation humaine y est extraordinaire. L’excellence et le travail n’y sont pas de vains mots mais surtout le don de soi incarné dans la plus belles des devises: servir. Une devise qui m’a emmené en Inde avec Ginette. Une exigence pour la vie d’après. Je crois qu’en dehors de la ferme de mes parents en Bretagne, la BJ reste le seul endroit que je considère toujours, à chaque fois que j’y passe, comme ma maison. Je sais que l’esprit qu’Isabel Jubin perpétuait il y a quelques années est intact. “Réussir sa vie et sa prépa, deux en un c’est plus malin” disait-elle. Bon, elle nous embêtait bien dans l’accomplissement des sacro-saintes traditions qui font, dans l’univers légendaire de la BJ, des Epiciers les maîtres des murs. Si tu lis ce texte et que ça te donne envie, dis toi cependant que seules les larmes, la sueur et la pauvre bière que tu boiras le samedi soir au Franco-Belge à Versailles te permettront dans quelques années d’en dire de même. Sache néanmoins que ce syndrome de Stockholm ne m’est pas personnel. Pour le reste, tu verras. 

Alexandre, Ginette 2010, HEC 2015, 26 ans

6. Informations pratiques

Lycée Sainte-Geneviève 
(privé sous contrat d’association)

2, rue de l’Ecole des Postes
78029 Versailles Cedex 

Tél. Accueil : 01.30.84.46.56
Fax : 01.30.84.46.31

Site internet

Contact formation :
admissions@bginette.fr

Responsable pédagogique :
admissions@bginette.fr

Référent handicap :
admissions@bginette.fr

Moins de 10% des élèves qui entreront en prépa en septembre auront une réelle chance d’intégrer une grande école du top 5.

En ferez-vous partie ?

En savoir plus

Lycéen : entrez de la plus belle des manières en prépa !

Maximisez vos chances de réussite en vous préparant efficacement à la rentrée de septembre