Cours particuliers d’anglais juridique

Résultats 1 - 10 sur 53


Suivre des cours particuliers d’anglais juridique pour valoriser sa carrière

Les cours d’anglais juridique s’adressent aux étudiants en droit, aux juristes, aux avocats, aux assitants juridiques (paralegals) et autres professionnels dans l’exercice du droit et visent à leur donner les outils nécessaires pour communiquer en anglais, tant à l’écrit qu’à l’oral, de façon efficace et spontanée dans le cadre de leur cursus ou de leur profession se rapportant au droit.


Qu’est-ce que l’anglais juridique?

L’anglais juridique est des branches de l’anglais de spécialité, au même titre que l’anglais journalistique, l’anglais médical, l’anglais de la finance, ou encore l’anglais des ressources humaines. Il vise à donner aux étudiants en droit, assistants juridiques, avocats et juges les outils linguistiques afin de maîtriser l’anglais écrit et oral dans le cadre de l’exercice du droit dans un contexte international. L’objectif de l’apprentissage de l’anglais juridique est double: il sert à la fois à apprendre à maîtriser la langue anglaise appliquée au droit (vocabulaire, différences lexicales et sémantiques entre l’anglais et la langue maternelle, présentation orale, mener une conversation avec un client ou un collège, etc.), et à se familiariser avec le droit international et des notions générales de droit anglo-saxon et de droit américain.


Formation à l’anglais juridique: lexique et cours de droit

Une première approche à l’anglais juridique concerne tout d’abord la compréhension et la maîtrise du vocabulaire juridique anglais, non seulement au niveau de leur apprentissage de base (traduction, lexique thématique), mais également en ce qui concerne les subtiles différences de sens qu’il peut exister entre deux termes traduits du français à l’anglais ou du français à l’anglais, voire même les différences entre anglais britannique et anglais américain pour certains cas. Il s’agit ainsi d’apprendre le sens de certains mots et expressions juridiques dans leur contexte, en prenant par exemple comme support des procès ou des affaires judiciaires, pour comprendre des termes comme affidavit, due process, contempt of court, indictment, tort, viarious liability, waiver, etc.

En plus d’une introduction au lexique juridique anglophone, les cours d’anglais juridique introduit également des notions de droit international, et donne certains outils de base nécessaires pour exercer le droit dans un cadre anglophone ou international. Vous pouvez ainsi apprendre les techniques pour rédiger et comprendre les clauses standard de contrats en anglais, rédiger des mémos et autres supports de correspondance, les techniques pour négocier, mener des entretiens avec des clients, converser avec des collègues, ou encore produire des présentations orales en réunion ou conférence. En ce qui concerne les cours de droit eux-mêmes, les cours d’anglais juridique présentent les notions importantes du droit britannique et du droit américain (contrats, procès, professions juridiques, etc.) ainsi que le fonctionnement des systèmes judiciaires de la Grande-Bretagne et des Etats-Unis. Parmi les thèmes abordés, on peut citer l’anglais juridique des contrats, du droit des sociétés, du droit social, du droit du travail, de l’arbitrage, ou de la propriété intellectuelle.


Préparer l’ILEC, l’examen d’anglais juridique de référence

Les cours d’anglais juridique peuvent également servir de préparation à l’examen d’anglais juridique de référence, l’ILEC (International Legal English Certificate), un test international conçu par l’université de Cambridge et destiné aux personnes souhaitant valider leur niveau de compétences en anglais juridique. Reconnu dans de nombreux pays par les employeurs, agences gouvernmentales, et organisations professionnelles, il permet d’évaluer les capacités des candidats à opérer en anglais dans un environnement international d’exercice du droit, leur maîtriser des termes et des expressions spécifiques au milieu juridique, leur capacité à communiquer en anglais avec des clients et des collèges, ou de montrer à des institutions universitaires ou de formation leur capacité à suivre des cours de droit en langue anglaise. Les candidats à l’ILEC doivent ainsi être familiers avec certains grands concepts du droit et avec la terminologie couramment associée au droit commercial international.

L’ILEC s’adresse aux étudiants en droit à la recherche d’un poste dans un cadre international ou anglophone (dans un cabinet d’avocats, au sein du service juridique d’une entreprise ou d’une multinationale, ou en poste dans une agence gouvernementale), ayant l’intention d’étudier le droit dans un établissement ou un pays où les cours sont dispensés partiellement ou intégralement en anglais et qui nécessite une certification du niveau en anglais pour être inscrit, ou voulant certifier leur niveau d’anglais avec un test officiel reconnu. L’ILEC s’adresse également aux avocats et juristes en exercice à la recherche d’un nouvel emploi dans un contexte international, qui candidatent pour une promotion au sein de leur cabinet ou entreprise, qui apprennent l’anglais dans le cadre d’un programme de formation interne ou externe, ou cherchant simplement à certifier leur niveau d’anglais.

L’ILEC est composé de quatre épreuves: le Test of Reading, le Test of Writing, le Test of Listening, et le Test of Speaking. Chaque épreuve se base sur des documents légaux réels ainsi que sur des tâches et des sujets similaires à ceux que peuvent rencontrer des personnes pratiquant le droit au quotidien dans le contexte du droit commercial international. Les thèmes souvent abordés dans l’ILEC sont par exemples les suivants: corporate law, business associations, contract formation and remedies, sale of goods, real property, secured transactions, negotiable instruments, environmental law, employment law, intellectual property, competition law, debtor-creditor law, transnational commercial law and international law, ainsi que tout aspect pertinent de la pratique du droit.

Les candidats peuvent préparer l’ILEC en stage collectif, stage intensif, en cours particuliers, en ligne, à distance ou en présentiel. Il existe plusieurs livres de références pour préparer le test seul, souvent accompagnés d’un CD audio ou de documents annexes, comme le manuel International Legal English d’Amy Krois-Lindner. Lors du choix de la formation ou du professeur particulier, tâchez-vous de faire attention à ce que le professeur de stage, à distance ou à domicile ne soit pas seulement un professeur d’anglais, mais un spécialiste du test ILEC ou une personne connaissant bien l’anglais juridique et la profession, ayant idéalement passé le test lui-même.