Cours particuliers d’anglais en BTS


En quelques clics, un professeur particulier adapté à vos besoins et vos ambitions

Vous souhaitez obtenir votre BTS et vous avez besoin pour cela de réussir les épreuves écrites et orales d'anglais ?

Laissez-nous vous présenter les professeurs particuliers qui sauront vous accompagner efficacement, à l'oral comme à l'écrit, afin de maximiser vos notes lors des épreuves. Au delà du BTS, ces cours particuliers vous permettront également de préparer efficacement votre carrière professionnelle en ayant une maîtrise de cette langue des affaires, de plus en plus incontournable.


Résultats 1 - 10 sur 97


L’anglais en BTS MUC, NRC, AM, AG, CGO, CI et tourisme

Comme tout composant linguistique de la formation professionnelle, l’anglais est devenu une matière exponentiellement importante dans le cursus des élèves en Brevet de Technicien Supérieur (BTS), en particulier ceux se destinant à travailler dans le secteur des services, que cela soit dans le tourisme, dans l’assurance, dans les services bancaires, ou le commerce.

Si la maîtrise orale et écrite d’au moins une langue étrangère constitue en effet un atout considétable pour exercer toute profession à visée internationale (ou entraînant des échanges ponctuels ou quotidiens avec l’étranger), compte tenu des récents développements du marché du travail, l’anglais est la langue à maîtriser pour les élèves suivant une formation professionnalisante comme le BTS, qu’ils soient dans les filières management des unités commerciales, négociation et relation commerciale, gestion et animation touristique, ou commerce international.

En ce qui concerne l’anglais, le BTS met ainsi l’accent sur le développement des compétences orales (compréhension, expression, dialogue et interactions), ainsi que sur l’acquisition de certains réflexes nécessaires pour satisfaire les besoins spécifiques à l’utilisation de l’anglais dans l’exercice de certains métiers (selon les différentes filières). L’objectif visé est pour les élèves d’atteindre le niveau B2 si l’anglais est la première langue vivante (LV1) et B1 si l’anglais a été choisi en LV2, en référence à l’échelle déterminée par le CECRL (Cadre européen commun de référence pour les langues). Autrement dit, à l’issue des deux ans de BTS, les étudiants doivent être capable de comprendre un interlocuteur parlant d’un sujet ayant rapport au monde du travail ou à la vie quotidienne ou le contenu d’un texte complexe (y compris s’il s’agit d’une discussion technique ayant rapport à leur spécialité), de produire un discours cohérent sur des sujets qui leur sont familiers, de relater un événement, décrire un projet ou un objectif, exposer clairement un raisonnement ou un point de vue, et de communiquer avec un locuteur natif de façon spontanée et avec aisance.


Les épreuves orales et écrites d’anglais en contrôle continu du BTS

Les élèves en BTS sont évalués en contrôle continu tout au long de l’année, et en contrôle final durant une période d’examen en fin d’année. Le format et le contenu des épreuves varient selon l’établissement dans lequel l’élève prépare son BTS (lycée, centre de formation d’apprentis, établissement public ou privé sous contrat, section d’apprentissage habilité, formation professionnelle continue, enseignement privé, à distance, etc.).

La plupart du temps néanmoins, le contrôle continu est évalué à travers deux épreuves de poids équivalent durant le cours de la formation. Le premier contrôle est une épreuve de compréhension orale de 30 minutes ayant lieu au cours du deuxième semestre de la deuxième année de BTS sur des supports choisis par les enseignants. L’élève bénéficie de trois écoutes d’un court enregistrement audio ou vidéo dont il rend ensuite compte en français. Les documents peuvent être relatifs à l’emploi, au monde du travail, à la vie en entreprise, à la formation professionnelle ou à des sujets annexes comme la sécurité, la santé, ou l’environnement. Il peut s’agit d’un extrait de monologues, de dialogues, d’un discours, d’une émission radio ou télévisée, de documentaires, de films, de journaux télévisés, etc.

Le deuxième contrôle est une épreuve d’expression orale en 15 minutes (avec 30 minutes de préparation) ayant lieu au cours du deuxième et du troisième trimestre de la deuxième année. Le candidat est d’abord évalué sur son expression orale en continu: après s’être brièvement présenté, il doit résumer et présenter de façon structurée les documents textuels et/ou iconographiques qui lui auront été remis avant la préparation, afin d’illustrer leur thèmes principaux, leurs arguments, les points importants et tout détail pertinent au jury. L’élève est ensuite évalué sur son expression orale en interaction, c’est-à-dire sur sa capacité à dialoguer et répondre à des questions, à travers un entretien de 10 minutes environ avec le jury, durant lequel il pourra être amené à répondre à des questions, clarifier des points sur lesquels il se serait mal exprimé, ou à se corriger sur des points qu’il aurait omis.


Les épreuves finales écrites et orales d’anglais à l’examen du BTS

L’épreuve écrite finale du BTS est une épreuve de compréhension et d’expression écrite. Les élèves doivent résumer en français un texte en anglais en un certain nombre de mots donné avec une marge de tolérance, et répondre en anglais à deux questions sur le texte ou sur un autre document textuel ou iconograhique en un nombre donné de mots. L’épreuve dure deux heures. Les coefficients de l’épreuve écrite est de 1,5 en management des unités commerciales, et de 1 dans les filières assurance, banque, communication, et notariat.

Un exemple récent de sujet d’anglais au BTS est le sujet tombé en 2015. La consigne de la partie compréhension (valant 10 points) était de résumer en français un texte appelé “How to Create Happy and Sustainable Workplaces?” en 180 mots avec une marge de tolérance de 10%. Celle de la partie expression écrite, valant également 10 points, était de répondre aux deux questions suivantes en anglais:

  • Commenter en 100 mots minimum le sondage (“Employees’ Opinion of the Benefits of a Happy Workplace”);
  • En 100 mots minimum, “In your opinion, which is more important: employees’ comfort or energy efficiency in the workplace? Explain, giving exmples.

L’épreuve orale finale du BTS consiste en premier lieu à présenter un texte portant souvent sur le thème du travail à l’oral et en anglais. Les compétences évaluées sont la compréhension du document (savoir faire passer à l’oral les points essentiels du documents) et la capacité à élargir le sujet (montrer ses connaissances des enjeux du texte au-delà d’un compréhension de base). L’élève est également amené à soutenir à l’oral son bilan de stage en entreprise. Durant cette soutenance, les compétences évaluées sont l’expression orale, c’est-à-dire la capacité de l’élève à s’exprimer correctement et avec un lexique approprié sur son stage, ses expériences, et son projet professionnel. Enfin, l’épreuve orale se solde par un entretien avec le jury, où les compétences requises sont pour l’élève d’être capable de comprendre et de réagir aux questions du jury, de pouvoir s’exprimer en phrases complexes sont trop d’erreurs de syntaxe, et de répondre avec aisance aux sollicitations du jury.

Des exemples de textes tombés à l’oral final d’anglais en BTS sont des sujets comme, “Burger King Worker Fired” à l’oral du BTS NRC/MUC, “Starbucks Fair Trade Campaign” à l’oral du BTS action commerciale, ou encore “China’s Car Industry” à l’oral du BTS force de vente.


Suivre des cours particuliers d’anglais en BTS

En BTS, les cours particuliers d’anglais visent à accompagner les étudiants ponctuellement ou régulièrement durant leurs deux années de scolarité pour les aider à atteindre, voire à surpasser, le niveau attendu en fin d’année. Selon le niveau de départ de l’étudiant, un professeur particulier peut l’aider à revoir les structures de base de grammaire pouvant poser problème, les erreurs fréquentes de syntaxe à éviter, et les bases de conjugaison. Il l’aide à acquérir un certain bagage lexical, en particulier le vocabulaire thématique du travail à connaître en BTS, adapté à la filière de l’élève (vocabulaire du travail, du commerce, du tourisme, de l’économie, de la gestion, etc.). Enfin, les cours particuliers visent surtout à aider l’élève à améliorer son expression orale en vue des nombreux entretiens qu’il ou elle aura à passer, à la fois durant sa scolarité et dans son futur lorsqu’il ou elle entrera sur le marché du travail. Le soutien scolaire lui permettra d’acquérir des réflexes utiles pour mieux communiquer à l’oral, de travailler son accent et sa prononciation, sa spontanéité et sa capacité à improvier, ainsi que son aisance générale à l’oral.