Préparation aux oraux d’anglais des écoles d'ingénieurs


En quelques clics, un professeur particulier adapté à vos besoins et vos ambitions

Réussir vos études avec le bon professeur

Mettez toutes les chances de votre côté

Recevez rapidement des propositions de cours de professeurs qualifiés

Gagnez du temps

Trouvez un professeur particulier d’anglais oral pour réussir les oraux des écoles d'ingénieurs

Dépensez moins

Entrez en contact gratuitement avec des professeurs particuliers d’anglais oral pour les oraux des écoles d'ingénieurs


Résultats 1 - 10 sur 57


L’épreuve d’anglais aux oraux d’admission des écoles d’ingénieurs après la prépa

L’anglais est sans aucun doute la langue de communication universelle pour tout ingénieur, scientifique, ou enseignant-chercheur. Ainsi, s’il est possible de choisir une langue autre que l’anglais pour l’épreuve écrite d’admissibilité aux écoles d’ingénieurs après la classe préparatoire scientifique, il est en revanche impossible de faire l’impasse sur l’anglais aux oraux d’admission de la grande majorité des écoles où il faut dégainer l’anglais si ce n’est lors d’une épreuve, alors lors d’un entretien avec un jury. En anglais, l’oral d’admission aux écoles d’ingénieurs sert à tester votre compréhension orale et écrite à partir de documents écrits en anglais ou lus par des locuteurs natifs, et votre capacité à communiquer et converser dans un anglais correct et clair. 


La plupart des épreuves orales d’anglais aux concours d’admission se déroulent en deux temps. On vous remet tout d’abord un ou plusieurs documents (textes ou extraits audio/vidéo) que vous préparez pendant quelques dizaines de minutes. Dans un deuxième temps, vous présentez les documents en anglais face à un jury, en règle générale constitué d’un ou deux examinateurs, sous la forme d’un résumé synthétique non linéaire des points essentiels du documents et des problèmes soulevés par les auteurs, puis d’un commentaire de documents, c’est-à-dire une analyse critique ponctuée par votre opinion personnelle sur le sujet (problèmes mis en lumière, intention de l’auteur, signification, message du document, enjeux). Votre présentation est souvent suivie d’un court entretien avec le jury. 


Si les documents ont tendance à porter sur des sujets d’intérêt général ou d’actualité en rapport avec les sciences ou non (environnement, travail, santé publique, arts et culture, politique, faits divers, etc.), ils sont souvent liés à des problématiques du monde anglophone, que cela soit les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l’Irlande, l’Australie, l’Union Européenne, etc. Néanmoins, une connaissance pointue du sujet ou des pays en question est un plus, et non une nécessité. La maîtrise de la langue parlée et la démonstration d’une méthode acquise (structuration des idées, effort d’exhaustivité, capacité à improviser sans lire ses notes, utilisation d’un vocabulaire approprié, etc.) sont des facteurs de réussite à l’oral d’anglais bien plus déterminants. 


L’oral d’anglais aux concours après la prépa MP, PC et PSI

L’épreuve orale d’anglais au concours X-ENS-ESPCI

Le temps de préparation est de 30 minutes. Vous présentez pendant 20 minutes un extrait vidéo de 4 à 6 minutes qui vous aura été donné auparavant. Votre présentation doit comprendre un court résumé synthétique et un commentaire critique de l’extrait et est suivi d’un entretien avec le jury. Le document est de nature journalistique, le plus souvent extrait d’une émission télévisée, d’un débat, d’un bulletin d’informations ou de documentaires anglophones.


L’épreuve orale d’anglais aux concours communs Mines-Ponts

Depuis 2013, l’anglais est obligatoire à l’oral en cas d’admissibilité aux concours communs Mines-Ponts. Le temps de préparation de l’oral est de 20 minutes. Vous présentez ensuite pendant 20 minutes un compte rendu et un commentaire critique d’un texte écrit, le plus souvent un extrait de presse d’environ 600 mots. Votre présentation est suivie d’une conversation avec le jury. 


L’épreuve orale d’anglais aux concours communs des Ecoles des Mines

A l’oral d’anglais des “Petites Mines,” le temps de préparation est de 20 minutes. Vous passez ensuite devant le jury pendant 20 minutes durant lesquelles vous devez d’abord vous présenter en anglais pendant 4 à 5 minutes, puis décrire un document iconographique (photo, image, publicité, illustration) et le commenter. Votre présentation est suivie d’un jeu de rôles avec le jury où vous devez improviser une conversation avec l’examinateur selon la relation qui vous est attribuée (stagiaire/employeur, contributeur/chef de projet, etc.). 


L’épreuve orale d’anglais au concours Centrale-Supélec

Vous préparer d’abord un texte pendant 20 minutes, la plupart du temps un extrait de presse de 900-1000 mots en rapport avec les sciences, les technologies, l’éducation, la mondialisation, l’art, la politique, ou l’économie. Vous passez ensuite pendant 20 minutes devant le jury durant lesquelles vous devez lire à haute voix un passage du texte d’environ 100 mots que vous choisissez vous-même, puis faire un compte rendu et un commentaire de texte suivi d’un entretien avec le jury.


L’épreuve orale d’anglais aux Concours Communs Polytechniques

Vous préparez pendant 20 minutes un article de presse enregistré (extrait audio) d’environ 4 minutes. Vous avez le droit à 3 écoutes successives avec prise de notes mais n’avez pas le contrôle des écoutes puisqu’elles se font en groupe dans un laboratoire audio. Vous passez ensuite devant le jury pendant 20 minutes et présentez un compte rendu synthétique du texte et un commentaire du texte qui sont suivis d’un entretien avec le jury.


L’épreuve orale d’anglais à l’ENAC, l’Ecole de l’air, l’Ecole navale et l’ESM Saint-Cyr

A l’oral d’anglais de l’ENAC (dont l’admissibilité se fait par les Concours Communs Polytechniques), vous choisissez deux documents parmi 4 documents sonores d’environ 1 minute 30. Pour chaque document, il vous faut présenter la nature en deux ou trois phrases (nature du document, sujet principal, interlocuteurs) et en faire un résumé et un commentaire. Vous pouvez soit faire un commentaire de chaque document, soit commenter les textes en tandem s’il sont liés l’un à l’autre. Parmi les sujets tombés récemment à l’oral d’anglais de l’ENAC, on peut par exemple citer: “Sherlock Holmes Returns,” “U.S. Companies Criticize Chinese Regulations,” “Six New Planets Are Found,” “New Stars Discovered in Sky,” “Polar Bears Will Be Protected in Alaska,” ou encore “NASA Robot Stuck on Mars.” 


A l’oral d’anglais d’admission à l’Ecole de l’air (dont l’admissibilité se fait par les Concours Communs Polytechniques), vous faites dans un premier temps la synthèse puis le commentaire d’un article extrait de la presse anglo-saxonne devant un jury pendant 12 à 15 minutes. Dans un deuxième temps, vous devez restituer directement le contenu d’un document audio authentique de 2 à 3 minutes après l’avoir écouté deux fois. 


A l’oral de l’Ecole Spéciale Militaire Saint-Cyr (dont l’admissibilité se fait par les Concours Communs Polytechniques), vous avez comme support un texte extrait d’un journal ou d’une revue non technique. Vous devez lire à voix haute un passage indiqué, expliquer le texte, et traduire un extrait en français (version) devant le jury. Le plus souvent, le texte est extrait de la presse anglo-saxonne récente, pour faire valoir non seulement la familiarité avec les institutions, l’histoire, et la civilisation du pays, mais aussi la connaissance de l’actualité. Des sujets tombés en 2014 ont par exemple porté sur le débat sur la place du Royaume-Uni en Europe, la crise financière, l’environnement et l’urbanisme, le travail de mémoire, les conflits internationaux, les évolutions technologiques, la surveillance et l’espionnage, ou encore la santé publique: “Start Up America,” New York Times; “Big Business and Bad Food,” The Guardian; “Obamacare: Bill of Health,” The Economist, etc. 


A l’oral d’anglais d’admission à l’Ecole navale (dont l’admissibilité se fait par le concours Centrale-Supélec), vous avez 40 minutes pour écouter un texte et préparer un article de presse. L’oral commence par un test de compréhension orale (3 écoutes d’un extrait audio en anglais) où vous résumez l’extrait audio que vous aurez écouté. Vous devez ensuite lire à voix haute un passage d’un article de presse en anglais en justifiant votre choix de passage, faire un compte rendu et un commentaire critique de l’article, et traduire en français (version) un passage choisi par l’examinateur. 


L’oral d’anglais aux concours de la banque PT après la prépa PT

A l’oral d’anglais de la banque PT, vous avez 20 minutes pour écouter et préparer un extrait audio de 3 minutes environ que vous pouvez écouter autant de fois que vous le désirez. Vous passez ensuite pendant 20 minutes devant le jury, durant lesquelles vous relatez les points essentiels du document à travers un résumé puis un commentaire de document, après quoi le jury vous pose quelques questions durant un entretien. 


L’oral d’anglais aux concours agro-véto après la prépa BCPST

Pour les élèves de BCPST, l’anglais est obligatoire à l’oral des concours agronomiques et vétérinaires depuis 2015. Vous avez 30 minutes de préparation et 30 minutes de passage à l’oral pour commenter un texte et présenter et répondre à des questions de compréhension sur un extrait vidéo. Parmi les sujets tombés récemment, on peut par exemple citer: “How Art Can Make Us Happier,” BBC; “World’s First Paperless Public Library in US Bexar County, Texas,” The Independent; ou encore “What Human Experiences Are We Missing By Adopting New Technologies?” The Guardian


Réussir l’oral d’anglais aux concours des écoles d’ingénieurs: conseils, entraînement, cours particuliers

La clé pour réussir l’oral d’anglais aux épreuves d’admission des écoles d’ingénieurs est de se préparer et s’entraîner régulièrement, pendant toute l’année. Les jurys sont unanimes: les erreurs de prononciation, de conjugaison, de vocabulaire ou de grammaire sur des mots ou expressions courantes, pourtant très pénalisantes à l’oral, pourraient être corrigées facilement avec un peu d’effort et d’entraînement au préalable.


On peut par exemple citer des erreurs de prononciation (souvent de placement de l’accent principal) sur des mots courants comme Britain, develop, crisis, society, private, ou government. Les [h] aspirés sont régulièrement non prononcés ou prononcés là où ils ne devraient pas l’être; les [th] sont prononcés comme [v] ou [z] dans des mots comme the, that ou this. Les élèves confondent economic et economical, utilisent incorrectement agree ou politics à cause de leur ressemblance à leur homonymes français.


Les incohérence verbales (preterit, present perfect, marqueurs de temps, etc.) sont également des fautes pénalisantes, comme sont les fautes de particules et de préposition, sans mentionner les barbarismes et problèmes de vocabulaire et expressions idiomatiques. Suivre régulièrement des cours particuliers d’anglais oral peut contribuer à gommer ces erreurs fréquentes, et vous aider non seulement à acquérir une méthode efficace pour réussir un résumé de texte, un commentaire de document et une traduction à l’oral, mais aussi à améliorer votre anglais oral et vos capacités à comprendre l’anglais, et dialoguer en anglais avec aisance. 


Préparer un oral d’anglais requiert un travail régulier et une capacité à synthétiser toutes les compétences acquises durant sa scolarité. Le fait est que l’oral trahit toute inauthenticité d’apprentissage de la langue que l’écrit peut parfois masquer. Il faut savoir improviser, s’exprimer en anglais de façon claire et dans une langue correcte sans lire ses notes (qui de toute façon ne doivent pas être rédigées au mot près, sans quoi les 20 minutes de préparation sont vite passées!). Pour cela, que cela soit seul ou aux côtés d’un professeur particulier, il faut s’entraîner en écoutant régulièrement tout média et organe de presse grâce aux nombreux moyens d’écoute à votre disposition, comme la radio, Internet, Youtube, les podcasts, les films et séries télévisées, les documentaires ou reportages qui vous permettent de vous préparer aux oraux d’admission tout au long de l’année, tant sur la forme que sur le fond.