Le blog des prépas aux grandes écoles
Cours particuliers prépa Le Blog Edulide Quelle école vétérinaire choisir ?

Quelle école vétérinaire choisir ?

Vous rêvez de devenir vétérinaire et de prêter le serment de Bourgelat ? Pour cela, il vous faudra intégrer l’une des 4 écoles nationales vétérinaires françaises : l’ENVA Maisons-Alfort, VetAgro Sup de Lyon, l’ENVT à Toulouse ou Oniris à Nantes. 

Les concours sont généralement organisés de manière commune, mais à l’heure des résultats d’admission, comment faire son choix ? Nous allons passer en revue les différents critères afin de vous aider à faire votre liste de vœux.

ecole veterinaire comment y entrer corps de l article de blog
Quelle école vétérinaire choisir ?

Le critère le plus fiable en théorie : celui du rang des intégrés

Ces quatres écoles présentent un cycle de formation relativement équivalent car ce sont des écoles nationales publiques qui dépendent du ministère de l’agriculture. À offre de formation équivalente, comment alors départager ces écoles ?

La SCEI nous offre à analyser pour chaque session de concours, le choix des candidats par rang des admis au concours. Raisonner de cette manière convient bien pour les concours d’entrée aux grandes écoles de commerce par exemple. Comme le concours principal regroupe un grand nombre d’écoles, il est facile d’analyser les choix d’intégration des admis et cela nous donne un classement assez clair des écoles les plus prisées par les étudiants. Il est aussi possible de faire cette analyse avec les meilleures écoles d’ingénieurs, bien que les concours commun soient plus nombreux. Mais, pour les écoles vétérinaires, l’observation de ces données et du rang moyen des intégrés ne permet pas vraiment d’établir un classement des écoles vétérinaires entre elles.

En 2020, il apparaît que l’ENV Alfort et VetAgro Sup Lyon recrutent les premiers classés (rang moyen d’admission dans les 200 pour le concours BCPST pour les deux écoles), alors que Oniris Nantes et l’ENV Toulouse recrutent toutes deux des candidats un peu moins bien classé (rang moyen d’admission dans les 400 pour le concours BCPST). En 2019, c’était VetAgro Sup Lyon qui recrutait au plus haut niveau (rang moyen d’admission à 189 pour le concours BCPST) ainsi qu’en 2018 et en 2017. Mais avant 2016, le rang du dernier appelé était à peu près équivalent dans toutes les écoles, Lyon et Maisons-Alfort présentant tout de même une petite longueur d’avance.

Il est peut-être possible d’expliquer cette préférence des élèves par l’ancienneté des écoles de Maisons-Alfort (fondée en 1765) et de Lyon (fondée en 1761) qui jouiraient d’une réputation plus établie. Mais Toulouse ayant été fondée en 1828, cela n’explique donc pas tout (l’école de Nantes fut, elle, fondée en 1974).

Le classement de Shanghaï : seul classement disponible

Il n’existe pas de classement officiel des écoles vétérinaires françaises. Le seul classement disponible est celui de Shanghaï : il propose un classement international des meilleures formations dans les sciences vétérinaires.

Alors que l’école vétérinaire de Maisons-Alfort faisait son entrée dans le top 50 du classement Shanghaï des meilleures universités mondiales en 2017 dans la spécialité vétérinaire, talonnée alors par l’école vétérinaire de Toulouse, le classement de 2021 range VetAgro Sup Lyon dans les places 76-100, et l’ENV Alfort dans les 101-150.

Les écoles d’Alfort et de Lyon peuvent donc se targuer d’être reconnues à l’international contrairement aux écoles de Nantes et de Toulouse.

Une question de préférence sur les spécificités offertes par chaque école ainsi que leur localisation géographique

Alfort et Lyon jouissent donc de la réputation la plus établie, quand Nantes et Toulouse sont à la traîne.

Il peut aussi être important de regarder les spécialités offertes par chacune des écoles (doubles diplômes, partenariats avec les écoles étrangères…). L’ENV Alfort possède le centre Kinésia, dédié à la physiothérapie et à la rééducation du cheval. VetAgro Sup Lyon possède un service d’urgence et de soins intensifs dédié aux chevaux et autres équidés. L’ENV Toulouse dispose d’une unité associée à l’INRA travaillant sur les Interactions entre les Hôtes et les Agents Pathogènes. Oniris Nantes prépare un module Aquaculture unique en France. De plus, elle possède aussi un Centre Vétérinaire de la Faune Sauvage et des Écosystèmes.

Mais il est évident que le critère géographique est un critère de choix pour des formations équivalentes. Si les droits de scolarité sont les mêmes dans les écoles, 2531 euros par année de formation, le coût de la vie varie fortement d’une ville à l’autre. Le cadre offert n’est pas le même et certains étudiants opteront pour l’école la plus proche de chez eux, quand d’autres souhaitent changer d’air. 

Ainsi, les 4 écoles vétérinaires proposent une formation solide et équivalente, mais l’ENV Alfort et VetAgro Sup Lyon ont la préférence des candidats admis. Si l’on ne doit vous donner que deux conseils, c’est de regarder les opportunités d’échanges à l’international offertes par chaque école, et de vous déterminer sur le cadre et l’environnement dans lequel vous avez envie de vivre durant 4 à 5 ans.

Moins de 15% des élèves actuellement en prépa ont une réelle chance d’intégrer une école vétérinaire.

Maximisez vos chances d’en faire partie !

En savoir plus

Moins de 15% des élèves actuellement en prépa ont une réelle chance d’intégrer une école vétérinaire.

Maximisez vos chances d’en faire partie !