Le blog des prépas aux grandes écoles
Cours particuliers prépa Le Blog Edulide Quelle prépa pour passer le BECEAS ?

Quelle prépa pour passer le BECEAS ?

Vous êtes passionné de mathématiques et de probabilités ? La gestion des risques et leur modélisation est quelque chose qui vous intéresse ? Vous souhaitez devenir actuaire ? Vous vous intéressez alors peut-être au BÉCÉAS.

5 des 8 formations initiales permettant de devenir actuaire associé de l’Institut des actuaires (l’organisme réglementant la profession d’actuaire) se sont groupées afin d’organiser un concours commun. Les épreuves écrites d’admissibilité sont communes mais les épreuves orales sont organisées par chaque formation de manière indépendante.

Formellement, c’est un concours accessible à Bac +2 : les formations auxquelles il donne accès sont d’une durée de 3 ans, de la licence 3 au Master 2. Aucune condition de cursus ou de diplôme n’est imposée aux candidats souhaitant se présenter. Mais le programme des épreuves de mathématiques, ainsi que l’étude des statistiques concernant le profil des candidats admis démontrent que les admis sont majoritairement issus d’une prépa scientifique.

Focus sur les prépas et formations permettant de se présenter avec succès à ce concours.

En savoir plus sur les épreuves du concours BECEAS

Sommaire :

  1. Les prépas scientifiques et économiques et commerciales
  2. Les licences 2 et 3 en mathématiques
beceas quelle prepa - corps article
Quelle prépa pour passer le BECEAS ?

1. Les prépas scientifiques et économiques et commerciales

Comme nous le disions en introduction, formellement, il n’est pas nécessaire d’être issu de prépa pour se présenter au concours du BECEAS.

En pratique, les formations dispensées par les différentes universités, écoles et instituts exigent de leurs étudiants un haut niveau de connaissances en mathématiques, en statistiques et en probabilités (ainsi qu’en informatique). Les enseignements qui y sont dispensés, ainsi que la teneur des activités d’un actuaire nécessitent une maîtrise et une connaissance approfondie de ces notions et concepts.

Consulter le programme des épreuves du concours

La majorité des candidats inscrits à ce concours, et admis, sont issus d’une prépa MP (mathématiques physique) et sont donc préparés au passage des concours aux grandes écoles d’ingénieurs. Le programme de mathématiques pour ces élèves est du niveau le plus élevé qui soit pour une formation de l’enseignement supérieur.

Ils sont donc idéalement préparés pour les épreuves de mathématiques du concours, ainsi que pour les épreuves d’option (qu’ils choisissent l’option maths ou l’option probabilités).

Sur 575 inscrits à la session 2019, la moitié (soit 284 candidats) étaient issus de la filière MP. 36% réussissent à intégrer l’une des 5 formations du concours commun.

Quelques candidats issus de PSI se présentent (29 en 2019) ainsi que quelques candidats de PC (10 en 2019). Seuls 30% de ces candidats avaient réussi à intégrer une des formations du concours.

Des candidats sont aussi issus de prépa HEC (31 inscrits en 2019). Mais ils n’étaient que 22% à intégrer l’une des 5 formations du concours.

Ainsi, le concours du BECEAS n’est pas le plus sélectif des concours auquel peut se présenter un candidat issu d’une classe préparatoire aux grandes écoles. Mais les candidats de MP, du fait de leur bagage adéquat en mathématiques, sont clairement les candidats qui réussissent le mieux.

Il ne semble pas non plus nécessaire d’être élève de l’une des meilleures prépa de France pour se présenter avec succès. Moins exigeant que le concours de l’ENSAE par exemple, une préparation adéquate des sujets, notamment grâce aux annales, vous permettra de mettre toutes les chances de réussite de votre côté.

Consulter les annales du concours BECEAS

2. Les licences 2 et 3 en mathématiques

Être issu de classe prépa n’est pas une condition requise pour concourir à l’entrée de ces formations d’actuaire. En effet, chaque année des élèves de L2 et de L3 s’inscrivent et sont admis à l’une des 5 formations proposées.

En 2019, 53 inscrits venaient de L2, mais ils n’étaient que 18% à réussir au concours. Notons que certaines formations accordent des points de bonification aux élèves de deuxième année (de licence ou de prépa).

Avec 16% de réussite au concours en 2019, les étudiants de L3 semblent eux moins bien préparés pour ces épreuves.

Issus d’autres formations (écoles, licences autres qu’en mathématiques ou prépa littéraire), ils n’étaient que 13% à réussir le concours en 2019.

Quoiqu’il en soit, les épreuves de ce concours présentent un format pour lequel les élèves de prépa sont le mieux préparés : programme de mathématiques de prépa, contraction de texte, résumé d’article et traduction en anglais, ce sont là des exercices auxquels les élèves de prépas sont confrontés durant tout leur cursus.

Les candidats issus de l’université devront en conséquence se préparer tout spécifiquement pour le passage de ce concours, s’ils espèrent intégrer une formation d’actuaire certifiée en formation initiale.

N’hésitez pas à faire appel à l’aide de professeurs issus de prépa ou ayant déjà préparé et passé ce concours avec succès pour mettre toutes les chances de réussir de votre côté.

Moins de 25% des inscrits au concours ont une réelle chance d’intégrer un des cursus du BECEAS.

En ferez-vous partie ?

En savoir plus

Étudiant de prépa ou de licence : n'attendez pas pour vous mettre à niveau !

Maximisez vos chances de réussite au concours du BECEAS en vous préparant efficacement dès à présent