Le blog des prépas aux grandes écoles
Cours particuliers prépa Le Blog Edulide BECEAS : toutes les formations

BECEAS : toutes les formations

Vous aimez les mathématiques, et souhaitez intégrer une profession exigeante, estimer les risques, étudier les statistiques, évaluer les probabilités pour concevoir notamment des contrats d’assurance et d’indemnisation ? L’actuaire est un spécialiste de l’application des probabilités, des statistiques et de la gestion des risques. Il évolue dans les secteurs de l’assurance, de la finance et de la protection sociale. Il apporte des réponses concrètes en termes de valorisation de portefeuilles, de tarification, de modélisation des risques, de mesure de solvabilité…

8 formations initiales sont reconnues par l’Institut des actuaires, l’organisme qui réglemente la profession. 5 de ces formations se sont organisées pour recruter les meilleurs candidats via un concours commun : le BECEAS.

Voici la présentation de chacune de ces formations.

En savoir plus sur les parcours possibles pour devenir actuaire

Sommaire :

  1. ISFA : Institut de Science Financière et d’Assurances, Université Claude-Bernard à Lyon
  2. DUAS : Diplôme Universitaire d’actuaire de Strasbourg
  3. EURIA : Euro Institut d’actuariat Jean-Dieudonné à Brest
  4. Cursus Actuariat de l’Université Paris-Dauphine
  5. ISUP : Institut de Statistique de l’Université Pierre et Marie Curie
beceas toutes les formations - corps article
BECEAS : toutes les formations

1. ISFA : Institut de Science Financière et d’Assurances, Université Claude-Bernard à Lyon

Créée en France en 1930, l’ISFA forme des actuaires ainsi que des ingénieurs des risques. 

L’ISFA forme des professionnels généralistes, possédant des connaissances mathématiques, juridiques et économiques et en sciences de gestion. Par la pluridisciplinarité de leurs compétences, les actuaires de l’ISFA sont ainsi en mesure de résoudre des questions d’assurance et de finance pointues.

Chaque année, 80 actuaires sortent diplômés et leur taux d’insertion professionnelle est de 100%, ils trouvent un emploi dans les 3 mois suivant leur formation à l’ISFA.

Un grand nombre de leurs diplômés occupent des postes de cadre dirigeant dans des grandes entreprises de ces secteurs et certains évoluent à l’international.

Le salaire à la sortie se situe entre 35 et 45 000 euros brut annuels.

Leur formation d’actuaire est accessible en L3 sur concours BECEAS, après une prépa MP, PC, PSI, ECS ou après une L2 ou L3 en Maths ou en Maths éco.

Elle est aussi accessible en admission sur titre après un M1 à dominante mathématiques.

La formation dure 3 ans de la L3 au M2.

Le cursus de L3 et de M1 est organisé en semestres et les enseignements dispensés ont pour objet :

  • l’étude des mathématiques, des probabilités, des statistiques et de l’informatique afin d’acquérir les bases théoriques indispensables à la formation des actuaires,
  • l’acquisition de connaissances fondamentales de nature juridique, économique et comptable, 
  • l’étude de la théorie financière, et
  • l’acquisition des premières bases en techniques actuarielles et financières et du cadre juridique et économique des activités en assurance et en finance. 

L’année de M2 met l’accent sur les applications métiers des concepts et connaissances déjà acquis. De nombreux professionnels interviennent lors de cours et de conférences. L’année peut être effectuée en alternance.

Il y a enfin une quatrième année, l’année de mémoire, dédiée à la soutenance du mémoire pour être actuaire associé de l’Institut des actuaires, permettant d’être inscrit au tableau des actuaires français.

En L3, les cours sont les suivants :

  • Méthodes probabilistes en actuariat,
  • Mathématiques financières et marchés financiers,
  • Informatique actuarielle,
  • Outils mathématiques pour l’actuaire,
  • Actuariat et opérations d’assurance,
  • Comptabilité financière,
  • Microéconomie,
  • Macroéconomie,
  • Droit civil,
  • Anglais.

Des cours de DU (Diplôme universitaire) complémentaires sont dispensés en :

  • Mathématiques et probabilités,
  • Bases de finance,
  • Informatique (Python, Excel et VBA, C++, intro à R),
  • Economie,
  • Droit et comptabilité,
  • Actuariat-Gestion.

Un premier stage d’un mois est prévu durant cette année.

En deuxième année, l’année de Master 1, les cours sont les suivants :

  • Calcul stochastique,
  • Econométrie,
  • Statistiques et analyse des données,
  • Outils informatiques de gestion des données,
  • Techniques de simulation et programmation avancée,
  • Optimisation et théorie des options,
  • Finance,
  • Assurance,
  • Economie du risque et de l’assurance,
  • Modèles linéaires généralisés,
  • Gestion de projet,
  • Insertion professionnelle et réseau,
  • Anglais.

Les cours de DU complémentaire sont :

  • Calcul stochastique et optimisation,
  • Statistiques et analyse des données,
  • Bases méthodologiques en assurance,
  • Droit et économie avancés,
  • Analyse comptable et stratégie,
  • Bases de données et informatique.

Un stage de 3 mois est prévu, et il est possible d’effectuer le premier semestre à l’étranger.

En quatrième année, les cours comprennent des enseignements en :

  • Tarification,
  • Modèles statistiques avancés,
  • Enterprise Risk Management,
  • Assurance non-vie,
  • Assurance de personnes,
  • Finances de marché,
  • Gestion des compagnies d’assurance,
  • Anglais.

Les cours complémentaires du DU sont :

  • Méthodes statistiques avancées,
  • Assurance vie,
  • Transfert de risque et modélisation en assurance,
  • Techniques avancées en finance,
  • Réglementation et normes comptables,
  • Pilotage.

2. DUAS : Diplôme Universitaire d’actuaire de Strasbourg

Le DUAS, créé en 1984, est une formation de 3 ans préparant au métier d’actuaire. 

Il permet d’obtenir un Master d’Actuariat, un diplôme d’université, et après soutenance du mémoire, le titre d’actuaire associé membre de l’Institut des actuaires.

Il forme des professionnels de l’évaluation et de la gestion des risques afin d’exercer dans les secteurs de l’assurance et de la finance, dans des compagnies financières, des mutuelles, des banques, des caisses de prévoyance, mais aussi des cabinets de conseil et d’audit ou des organismes de contrôle.

À leur sortie de la formation, les actuaires diplômés touchent une rémunération de 33 à 53 000 euros bruts annuels, et entre 40 et 105 000 euros bruts annuels au bout de 5 années d’expérience professionnelle. Il y a de fortes disparités entre les postes occupés à Paris ou en province ou encore à l’étranger.

L’admission au DUAS en première année se fait via le concours BECEAS suivi d’un entretien individuel, ou sur dossier. Une admission en M1 est aussi possible sur dossier et entretien.

Cette formation permet d’accéder à un haut niveau de technicité ainsi qu’à des postes rémunérateurs et évolutifs, potentiellement d’envergure internationale.

La formation proposée par le DUAS se déroule sur 3 années. 

La première année, les étudiants ont la possibilité d’être inscrits dans 2 licences différentes :

  • la L3 Mathématiques, parcours actuariat (de l’UFR de Mathématiques-informatique), ou
  • la L3 Mathématiques-économie (de la Faculté de Sciences économiques et de Gestion).

Les années de Master se font en Master de statistiques, parcours actuariat. 

Le DUAS est un Diplôme d’Université regroupant ces 3 années de formation.

Les cours sont dispensés sur le campus de l’Université de Strasbourg, à proximité du centre-ville. L’Université de Strasbourg est répartie sur 4 campus et accueille chaque année près de 50 000 étudiants. L’UFR de Mathématiques et d’Informatique accueille lui 1500 étudiants.

La formation DUAS est pluridisciplinaire et professionnalisante, elle forme des actuaires compétents en modélisation mathématique, probabilités, statistiques et informatique, et aussi en finance, économie et gestion. Le corps enseignant est composé de professeurs de mathématiques et de sciences économiques, ainsi que de professionnels de l’actuariat et du droit.

L’année de M2 est proposée en alternance (contrat d’apprentissage ou de professionnalisation).

Il est possible d’effectuer une partie de la scolarité à l’étranger.

Plus de 95% des élèves parviennent, après soutenance de leur mémoire, à devenir actuaire associé de l’Institut des actuaires.

3. EURIA : Euro Institut d’actuariat Jean-Dieudonné à Brest

Situé à Brest, l’EURIA, ou Euro Institut d’Actuariat, fut fondé en 1989 par un actuaire, Hervé Le Borgne avec l’appui des collectivités locales et de grandes entreprises.

Cette formation de 3 ans, reconnue par l’Institut des actuaires, décerne le titre d’actuaire et permet l’accès au statut d’actuaire associé de l’Institut des actuaires après soutenance du mémoire devant le jury.

Formation reconnue, la plupart des élèves trouvent de l’emploi plusieurs mois avant d’être diplômé : le taux d’insertion des étudiants est de 100% et le salaire annuel moyen d’embauche est de 40 000 euros.

La première année de formation est une année de Licence Mathématiques financières, les deuxième et troisième années sont des années de Master Actuariat

Cette formation décerne aussi un Diplôme Universitaire d’Actuariat de l’Université de Bretagne Occidentale.

Les frais de scolarité se limitent aux droits d’inscription à l’Université.

L’EURIA a, au fil des ans, développé une importante collaboration avec L’Institut des Mines Telecom de Brest et délivre des doubles diplômes avec l’INSA de Rennes, l’ESILV de Paris et l’INSEA de Rabat permettant à des élèves ingénieurs de ces écoles d’intégrer la formation EURIA en Master 1.

En 2021, la formation accueille 24 étudiants de L3, 46 en M1, 33 en M2 et 22 en alternance en M2, et aussi 4 stagiaires de la formation continue en VAE (validation des acquis de l’expérience).

L’entrée à l’EURIA se fait principalement sur concours (niveau bac +2 en mathématiques), mais des admissions sur titre sont possibles en L3 (admission sur titre pour les titulaires d’une L3 mathématiques ou MASS), ainsi qu’en M1.

La L3 MASS parcours Mathématiques financières comprend les enseignements suivants :

  • probabilité,
  • analyse,
  • informatique,
  • mathématiques financières et actuarielles,
  • statistiques,
  • économie et environnement juridique,
  • monde de l’entreprise,
  • comptabilité générale,
  • anglais.

Un stage d’un mois est prévu en entreprise, ainsi qu’un rapport et une soutenance au début du mois de septembre.

Le Master Actuariat se déroule sur 2 années et comprend des enseignements en :

  • mathématiques stochastiques
  • outils statistiques pour l’actuariat,
  • mathématiques et gestion du risque,
  • finance quantitative,
  • mathématiques financières et actuarielles, 
  • environnement juridique et institutionnel,
  • informatique,
  • bureau d’études, et
  • anglais.

Les élèves sont incités à faire un stage à la fin de leur Master 1, si possible à l’étranger afin de se perfectionner en anglais. À la fin de leur formation, les diplômés doivent obtenir un score de 785 points au TOEIC minimum.

Les enseignements de M2 sont assurés à 80% par des intervenants extérieurs. Sont au programme :

  • séries temporelles,
  • mathématiques des assurances,
  • gestion du risque,
  • contrôle de gestion et analyse financière,
  • droit, réglementation et pratique des assurances,
  • anglais.

Un stage de 6 mois doit être effectué, ainsi que la rédaction d’un mémoire donnant lieu à une soutenance. A l’issue, les diplômés peuvent ainsi devenir membre associé de l’Institut des actuaires.

4. Cursus Actuariat de l’Université Paris-Dauphine

L’université Paris-Dauphine PSL a été fondée en 1971. C’est en fait un grand établissement membre de la conférence des grandes écoles. Elle accueille 10 300 étudiants dans l’ensemble de ses cursus. Son campus est situé dans Paris à la porte Dauphine d’où elle tire son nom.

L’Université propose une formation en 3 ans au métier d’actuaire, les ingénieurs du risque dans les domaines de l’assurance, de la finance et de la protection sociale.

Les objectifs de la formation inclut :

  • la maîtrise approfondie des outils actuariels, financiers, des modèles probabilistes et des techniques statistiques,
  • le développement des connaissances de ses étudiants en informatique, économie, droit et anglais,
  • la délivrance d’une formation actuarielle correspondant aux critères de l’Institut des actuaires.

Le département MIDO regroupe la totalité des formations offertes au niveau Licence et Master en mathématiques et informatique de l’Université Dauphine.

L’accès au cursus Actuariat peut se faire à chaque année de formation de la L3 au M2. 

L’Université fait partie des formations recrutant sur concours commun BECEAS ouvert aux élèves de prépa possédant le niveau requis en mathématiques, ainsi qu’aux élèves titulaires d’une Licence 2 en Mathématiques.

La première année du parcours Actuariat s’effectue en Licence mention mathématiques appliquées : la formation MEFA (Mathématiques-Economie-Fincance-Actuariat).

La deuxième année s’effectue en Master 1 mathématiques appliquées avec la majeure actuariat.

La troisième année s’effectue en Master 2 mention mathématiques et applications, parcours Actuariat.

La formation de Master 2 comprend un stage en entreprise de 5 mois minimum donnant lieu à la rédaction d’un mémoire et à sa soutenance devant un jury pour devenir membre associé de l’Institut des actuaires.

5. ISUP : Institut de Statistique de l’Université Pierre et Marie Curie

Située en plein cœur de Paris, l’Université Pierre et Marie Curie voit la création de l’ISUP en 1922. L’Institut de statistique de l’Université de Paris est un département de formation de la faculté de Sciences et ingénierie de Sorbonne Université, dans l’UFR de Mathématiques.

L’ISUP propose 2 formations dans le domaine de la statistique :

  • le Master actuariat, et
  • le Master ingénierie statistique et data science.

La filière Actuariat de l’ISUP est l’une des 8 filières de formation initiale reconnue par l’Institut des actuaires et permet à ses diplômés (après soutenance de leur mémoire) de devenir membres associés de l’Institut des Actuaires.

L’ISUP recrute ses étudiants via son site e-candidat et via le concours BECEAS. Il faut être titulaire d’une L2 mathématiques ou math-éco, ou élève de deuxième année de prépa scientifique ou ECS.

La première année s’appelle ISUP 1, elle forme une année de tronc commun dédiée à la formation en statistique et probabilités. C’est un double cursus qui permet aussi l’obtention d’une L3 de mathématiques. Un stage de 2 à 3 mois est possible à partir de juin.

Cette première année permet ensuite d’accéder à la filière actuariat. La formation dure alors 2 ans, elle conduit à l’obtention d’un double diplôme, et permet à ses diplômés d’être employés dès la fin de leur cursus pour des postes dont le salaire oscille entre 40 et 50 000 euros bruts à l’année.

La première année de Master est consacrée à l’acquisition du bagage statistique fondamental et à la connaissance du secteur d’activité de l’assurance et de la finance. Le second semestre présente les principes généraux de l’assurance non-vie, de l’assurance-vie et de la finance.

L’année se conclue par un stage en entreprise obligatoire d’une durée de 2 ou 3 mois et la rédaction d’un rapport de stage.

La deuxième année du Master Actuariat professionnalise et prépare les étudiants aux attentes de leurs futurs employeurs. 

Le premier semestre contient des enseignements poussés dans le domaine de la “data science” et du “big data”, et les conjugue à une immersion dans les problématiques auxquelles font face les entreprises et institutions de l’assurance et de la finance. 

Le deuxième semestre permet aux étudiants de se spécialiser en choisissant une majeure :

  • data science,
  • actuariat financier,
  • risque du vivant, ou
  • gestion du risque.

L’année de Master 2 peut être effectuée en alternance ou en contrat d’apprentissage. Sinon, un stage d’une durée de 4 à 6 mois est nécessaire, ainsi que la rédaction d’un mémoire d’actuariat soutenu devant le jury de l’Institut des actuaires afin de devenir actuaire associé de l’Institut.

Moins de 25% des inscrits au concours ont une réelle chance d’intégrer un des cursus du BECEAS.

En ferez-vous partie ?

En savoir plus

Étudiant de prépa ou de licence : n'attendez pas pour vous mettre à niveau !

Maximisez vos chances de réussite au concours du BECEAS en vous préparant efficacement dès à présent