Le blog des prépas aux grandes écoles
Cours particuliers prépa Le Blog Edulide Prépa agro : comment intégrer une école d’agronomie ?

Prépa agro : comment intégrer une école d’agronomie ?

Vous êtes passionné par les sciences du vivant et de l’environnement ? Intégrer une école d’agronomie telle que AgroParisTech, Montpellier SupAgro ou Bordeaux Science Agro, est ce qui vous motive ?

Dans cet article, nous dressons le panorama des différentes voies d’accès aux grandes écoles d’ingénieurs de cette spécialité.

Sommaire :

  1. Les grandes écoles d’ingénieurs agronomes
  2. La prépa BCPST : la principale voie d’accès aux grandes écoles d’ingénieur agronome
  3. La prépa TB pour les bacheliers technologiques
  4. Les concours post-licence
  5. Les concours après une prépa ATS
  6. Les écoles recrutant post-bac avec prépa-intégrée
Prépa agro : comment intégrer une école d’agronomie ?

1. Les grandes écoles d’ingénieurs agronomes

Historiquement, il existe en France plusieurs types d’écoles d’agronomie :

  • les ENSA (Écoles Nationales Supérieures d’Agronomie), qui sont des écoles publiques placées sous la tutelle des ministères français de l’enseignement supérieur ou de l’agriculture,
  • les ENITA (Écoles Nationales d’Ingénieurs des Travaux Agricoles), elles aussi publiques,
  • des écoles privées spécialisées en agriculture et agronomie telles que l’ENAIA ou l’ISARA.

Ces écoles ont vocation à former de futurs ingénieurs dans le domaine de l’agriculture, en agronomie, ou en sciences et technologies du vivant et de l’environnement.

La plupart du temps, le cursus ingénieur dure 3 ans et l’intégration se fait au niveau Bac +2. Il donne donc accès au grade master.

Il existe plusieurs voies d’accès à ces formations sélectives en agronomie, les principales étant sur concours :

  • les concours voie A Bio, après une classe préparatoire BCPST,
  • les concours voie A TB Bio, après une classe préparatoire TB,
  • les concours voie B Bio, après une Licence 2 ou Licence 3,
  • les concours voie B Bio et voie apprentissage après une licence professionnelle,
  • les concours voie C Bio, voie C2 et voie apprentissage après un BTS, un BTSA, une prépa ATS Bio ou un DUT, et
  • les concours voie D Bio après une première année de Master scientifique.

Liste des écoles d’agronomie accessibles sur concours

2. La prépa BCPST : la principale voie d’accès aux grandes écoles d’ingénieur agronome

Destiné aux bacheliers généraux avec une spécialisation en sciences, la prépa BCPST (Biologie, chimie, physique et sciences de la Terre), proposée dans une cinquantaine de lycées, permet de se préparer aux concours voie A BIO. C’est la principale voie de recrutement pour les grandes écoles d’agronomie.

Ce concours permet de se présenter à l’intégration des grandes écoles d’ingénieurs en agronomie suivantes : 

  • AgroParis Tech,
  • Institut AGROCAMPUS Ouest (Rennes pour le cursus ingénieur agronome et Angers pour le cursus ingénieur en horticulture et en paysage),
  • Agrosup Dijon, pour les cursus d’ingénieur agronome (des places sont ouvertes en 2021 au recrutement d’élèves fonctionnaires IAE – Ingénieurs de l’agriculture et de l’environnement) et ingénieur en agroalimentaire,
  • Bordeaux science Agro,
  • ENSAIA (Nancy),
  • Toulouse INP ENSAT,
  • Institut Agro – Montpellier Sup Agro, pour les cursus d’ingénieur agronome et d’ingénieur SAADS,
  • Oniris Nantes, pour les filières alimentation-agroalimentaire et biotechnologie de la santé,
  • VetAgro Sup Clermont, cursus ingénieur,
  • ENSTIB (Epinal).

Ce concours offre, en 2021, 988 places en école d’agro, et 10 à Centrale-Supélec.

L’ENGEES de Strasbourg est pour sa part accessible via le concours G2E.

Cette prépa permet aussi de présenter les concours Polytech Bio principalement pour des cursus en rapport avec l’environnement, le biomédical et les biotechnologies.

3. La prépa TB pour les bacheliers technologiques

Les titulaires d’un bac technologique peuvent aussi se présenter aux concours des grandes écoles d’ingénieurs en agronomie, en effectuant une prépa TB (Technologie et Biologie), proposée dans une dizaine de lycées, accessible après un bac STL ou STAV.

Ce concours offre 60 places dans les grandes écoles d’ingénieur en agronomie présentées précédemment.

4. Les concours post-licence

Un concours est réservé aux étudiants en L3 ou licence professionnelle dans le domaine des sciences de la vie, des sciences de la Terre ou des sciences médicales. Ce concours est le concours B Bio organisé par le concours Agro-véto.

Liste des licences

Liste des licences professionnelles

Il offre l’accès aux grandes écoles d’agronomie précédemment présentées à l’exception de l’ENSTIB. C’est 178 places qui sont ainsi offertes aux candidats.

5. Les concours après une prépa ATS

Le concours voie C Bio est un concours réservé aux titulaires d’un BTSA (BTS agricole), de certains BTS, ainsi qu’aux étudiants de prépa ATS (adaptation technicien supérieur) Biologie.

Liste des BTS et BTSA éligibles

Liste des prépas ATS éligibles

Il offre 103 places dans les grandes écoles d’agronomie suivantes :

  • AgroParis Tech,
  • Institut AGROCAMPUS Ouest (Rennes pour le cursus ingénieur agronome et Angers pour le cursus ingénieur en horticulture et en paysage),
  • Agrosup Dijon, pour les cursus d’ingénieur agronome (des places sont ouvertes en 2021 au recrutement d’élèves fonctionnaires IAE – Ingénieurs de l’agriculture et de l’environnement) et ingénieur en agroalimentaire,
  • Bordeaux science Agro,
  • ENSAIA (Nancy),
  • Toulouse INP ENSAT,
  • Institut Agro – Montpellier Sup Agro, pour les cursus d’ingénieur agronome et d’ingénieur SAADS,
  • Oniris Nantes, pour les filières alimentation-agroalimentaire et biotechnologie de la santé,
  • VetAgro Sup Clermont, cursus ingénieur.

Le concours voie C2 est ouvert aux titulaires d’un DUT et propose quelques 154 places dans ces écoles.

Liste des DUT éligibles

Le concours voie apprentissage, ouvert à tous les étudiants de ces catégories (BTS, BTSA, DUT, ATS), offre lui 226 places.

6. Les écoles recrutant post-bac avec prépa-intégrée

Il est aussi possible d’intégrer une école d’ingénieur et de se spécialiser en agronomie,notamment par la voie des admissions post-bac aux Instituts Nationaux Polytechniques (INP). Un cycle préparatoire de deux ans est proposé aux bacheliers et permet d’intégrer une école d’ingénieurs au bout de deux ans sans passer de concours. L’admission se fait sur dossier scolaire et entretiens.

Quelques écoles, dont celles du réseau FranceAgro3, recrutent des bacheliers scientifiques et technologiques (STL, STAV) et forment au métier d’ingénieur agronome en 5 ans :

  • l’ESA à Anger,
  • l’INP-EI Purpan à Toulouse,
  • l’ISA à Lille,
  • l’ISARA à Lyon,
  • l’ESB, et
  • UniLASAlle de Beauvais.

Les frais de scolarité dans ces établissements privés peuvent aller de 5000 à 7200 euros par an, mais il est possible (sauf pour l’INP de Toulouse) de suivre le cycle ingénieur en apprentissage.

Il existe enfin quelques écoles publiques qui délivrent un cursus post-bac comme :

  • Agrocampus Ouest, 
  • Agrosup Dijon,
  • ISTOM Angers,
  • Polytech Lille, et
  • Polytech Sorbonne université.

Moins de 10% des élèves actuellement en prépa ont une réelle chance d’intégrer AgroParisTech.

Maximisez vos chances d’en faire partie !

En savoir plus

Moins de 10% des élèves actuellement en prépa ont une réelle chance d’intégrer AgroParisTech.

Maximisez vos chances d’en faire partie !