Le blog des prépas aux grandes écoles
Cours particuliers prépa Le Blog Edulide Étudier à l’École de l’Air : combien ça coûte ?

Étudier à l’École de l’Air : combien ça coûte ?

Choisir d’intégrer l’École de l’Air et de l’Espace sur concours, c’est faire le choix de devenir officier de l’armée de l’Air. 

Les cursus d’ingénieurs et de master en Sciences politique ne sont pas payants, mais les élèves s’engagent à servir pour un certain nombre d’années en qualité d’officier de carrière. Ils reçoivent un solde (salaire) dès leur entrée dans l’école. 

L’Ecole de l’Air propose également des Masters spécialisés qui eux peuvent être payants, mais les élèves ne sont pas engagés avec l’Armée.

Dans cet article, nous allons voir quelles sont les conditions d’engagement des différents cursus ainsi que les éventuels coûts de formation.

En apprendre plus sur l’École de l’Air et de l’Espace

Sommaire :

  1. L’ingénieur diplômé de l’Ecole de l’Air : un recrutement en tant qu’élève officier rémunéré
  2. L’Officier issu du cursus “Sciences Politique” : un recrutement en tant qu’élève officier rémunéré
  3. Les masters spécialisés payants de l’Ecole de l’Air
    3.1 Le MS Cybersécurité des systèmes complexes pour l’industrie et la défense
    3.2 Le MS Aviation safety and aircraft airworthiness
    3.3 Le MS Aerospace project management
ecole de l 'air prix - corps article
Etudier à l’École de l’Air et de l’Espace : combien ça coûte ?

1. L’ingénieur diplômé de l’Ecole de l’Air : un recrutement en tant qu’élève officier rémunéré

L’École de l’Air est une grande école d’ingénieurs, l’une des 204 écoles françaises habilitées par la CTI (Commission des Titres d’Ingénieur) à délivrer le titre d’ingénieur.

Elle recrute sur concours :

  • des élèves issus des classes préparatoires aux grandes écoles scientifiques des filières MP, PC, PSI et PT (concours commun INP),
  • des élèves titulaires d’une licence option sciences (sélection sur dossier et épreuves orales).

Intégrer le cursus ingénieur de l’École de l’Air et de l’Espace, c’est faire le choix de s’engager dans l’armée pour devenir officier de carrière.

L’inscription aux concours est donc gratuite.

De plus, une fois admis, les élèves-officiers signent un contrat d’engagement. En fonction de leur affectation (officier de l’air, officier mécanicien aéronautique, officier des bases), ils s’engagent à rester pour une durée longue de plusieurs années dans l’armée.

Les officiers de carrière doivent en principe servir 25 ans.

Attention, passé un délai de 6 mois, il devient très difficile de quitter la formation ou l’armée, car la démission ne peut être acceptée que pour des motifs exceptionnels. Le risque encouru en cas de non acceptation de la démission et d’abandon de poste est celui d’être qualifié de déserteur (délit pénalement sanctionné).

Une fois que l’on intègre le cursus, l’élève officier est nourri, logé et blanchi et il perçoit un solde (environ 1500 euros nets par mois).

La formation est donc gratuite et rémunérée.

Ce concours, très sélectif, fait de l’Ecole de l’Air et de l’Espace l’école la plus prisée au concours commun INP (elle recrute ses candidats parmi les tous premiers classés).

Mais il faut être conscient que c’est un engagement sur le long terme qui continue après la fin de sa formation en école.

À l’issue de sa formation, le jeune diplômé est officier de carrière au grade de lieutenant et touche donc un solde de 1900 euros par mois environ.

Les élèves officiers recrutés sur titre suivent une scolarité d’une année. Recrutés pour devenir officiers de carrière, ils sont traités dans les mêmes conditions qu’un élève officier recruté sur concours. Ils débutent au grade de sous-lieutenant et sont rémunérés pour ce grade (ils sont aussi logés, nourris, et blanchis).

2. L’Officier issu du cursus “Sciences Politique” : un recrutement en tant qu’élève officier rémunéré

L’École de l’Air et de l’Espace recrute aussi sur concours (sélection sur dossier et épreuves orales d’admission), des élèves officiers pour intégrer le corps des officiers de l’air et le corps des officiers des bases de l’air.

Il n’y a pas de frais d’inscription à payer.

Une fois admis, l’élève officier est formé à l’Ecole de l’Air ainsi qu’à l’IEP (Institut d’Etudes Politiques) d’Aix-en-Provence.

En contrepartie d’un engagement de servir 6 ans minimum en qualité d’officier de carrière, l’élève officier est nourri, logé, blanchi et perçoit un solde dont le montant est fixé par arrêté ministériel.

Il peut y avoir des frais de scolarité à payer pour l’inscription à l’IEP d’Aix-en-Provence (environ 800 euros).

À l’issue de sa formation, le jeune diplômé est officier de carrière au grade de lieutenant et touche donc un solde de 1900 euros nets par mois environ.

Attention, cet engagement de servir pour une durée minimale ne peut pas être rompu facilement. Il faut l’accord de l’armée et des raisons impérieuses pour qu’un officier de carrière puisse quitter l’armée avant le terme de son engagement.

3. Les masters spécialisés payants de l’Ecole de l’Air

L’Ecole de l’Air et de l’Espace délivre aussi des Master spécialisés (MS). Ce sont des formations d’un an post master payantes.

3.1. Le MS Cybersécurité des systèmes complexes pour l’industrie et la défense

Le MS Cybersécurité des systèmes complexes pour l’industrie et la défense (Cyberscid) est une formation de niveau Bac+6 dédiée aux problématiques de cybersécurité dans des systèmes industriels complexes. Il est proposé par l’Ecole de l’Air et Centrale Marseille, en partenariat avec le CEA (Commissariat à l’énergie atomique) et le Commandement de la Cyberdéfense.

Cette formation de 440h recrute des diplômés de niveau bac +5, ingénieur en informatique, automatisme & informatique industrielle ou généralistes. Elle recrute aussi des diplômés de niveau M1 dans les mêmes domaines possédant 3 années d’expérience ou encore des étrangers possédant des diplômes équivalents. Le recrutement est ouvert aux civils comme aux militaires.

Les frais de dépôt de dossier sont de 70 euros.

Les frais de scolarité sont de 8000 euros pour l’année pour les étudiants.

Si un étudiant veut devenir militaire, une bourse peut être versée : l’allocation financière spécifique de formation (AFSF). Cette allocation est versée à des élèves ou étudiants s’engageant à servir dans l’armée après obtention du diplôme intéressant l’armée de l’air (le lien au service est d’une durée de 2 à 3 ans).

La formation, payée par des établissements publics ou collectivités, coûte 9 500 euros.

Les PME paient 11 000 euros.

Les grands groupes paient 15 000 euros.

Les étudiants de Centrale Marseille bénéficient du prix réduit de 6 800 euros.

3.2. Le MS Aviation safety and aircraft airworthiness

Le Master spécialisé Aviation safety and aircraft airworthiness (ASAA) est proposé conjointement avec l’ISEA-Supaéro et l’ENAC de Toulouse.

Ce Master est ouvert aux détenteurs d’un Bac +5 et représente un volume global de 560 heures de formation autour de la conception, des notions de certification et de la navigabilité des aéronefs d’État.

Les frais de scolarité pour un élève européen sont de 14 500 euros (9 900 euros pour les jeunes diplômés), et de 21 500 euros pour les étrangers non européens (16 000 pour les jeunes diplômés).

3.3. Le MS Aerospace project management

Le dernier MS proposé par l’Ecole de l’Air et de l’Espace est le MS Aerospace project management (APM). Il est délivré conjointement avec l’ISAE-Supaéro de Toulouse.

Il prépare les étudiants à une carrière internationale en management de projets dans l’industrie aérospatiale et la défense. Il amène à piloter des projets complexes avec le souci du contrôle des coûts et des risques dans des entreprises du secteur de l’aérospatial et dans des institutions de la défense. 

Les frais de scolarité sont de 17 000 euros pour les étudiants européens (11 900 euros pour les jeunes diplômés).
Les étudiants étrangers non européens doivent s’acquitter de 21 500 euros (ou 18 500 euros pour les jeunes diplômés).

Moins de 10% des candidats au concours auront une réelle chance d’intégrer l'École de l'Air.

En ferez-vous partie ?

En savoir plus

Étudiant de prépa : n'attendez pas pour vous mettre à niveau !

Maximisez vos chances de réussite aux concours de l'École de l'Air en vous préparant efficacement dès à présent