Vous voulez donner des cours particuliers ? Vous êtes sur le bon site internet ;-)

Comment donner des cours particuliers?

Comment donner des cours particuliers? 

Donner des cours particuliers à domicile est un excellent moyen de gagner une belle expérience pédagogique et humaine tout en arrondissant ses fins de mois. Il n’est toutefois pas si évident de donner des cours particuliers sans expérience ni connaissance des conditions du travail à domicile. Un professeur particulier est celui qui doit être au plus près de l’élève dans sa démarche pédagogique et être capable de comprendre ses difficultés afin de l’aider à les surmonter. Il s’agit à proprement parler d’une aide personnalisée où le contact et le dialogue avec l’élève sont primordiaux.

Les revenus liés aux cours particuliers sont aussi des sujets parfois obscurs: faut-il déclarer ses revenus? quels sont les tarifs à appliquerPour répondre à toutes vos questions, Edulide vous propose quelques conseils à lire attentivement avant de vous lancer.



Qu’est-ce qu’un professeur particulier?

Le professeur particulier peut assurer plusieurs “types” de cours, chacun ayant des exigences et des problématiques différentes.

On distingue ainsi:

  • Le soutien scolaire. Il s’agit d’une aide personnalisée et régulière qui est apportée à un élève dans une ou plusieurs matières de son cursus scolaire avec lesquelles il rencontre des difficultés.
  • L’aide aux devoirs. Il s’agit de veiller à ce que les devoirs de l’élève sont faits et lui apporter de l’aide si besoin.
  • Les cours particuliers. Il s’agit d’aider l’élève dans une matière où il est en difficulté ou alors de lui enseigner une matière nouvelle (informatique, instrument de musique…). Les cours particuliers sont très proches du soutien scolaire et se distinguent surtout par l’apport de contenu: les cours particuliers apportent un savoir à l’élève, qui peut doubler un cours qu’il a déjà reçu en classe mais qu’il n’a pas bien compris.


Devenir professeur particulier: quelles sont les démarches?

Être professeur particulier, cela ne s’improvise pas. Mais avant de voir quelles sont les méthodes et les exigences à avoir, il faut à proprement parler devenir professeur particulier. Et on parle bien ici d’un statut spécifique. Il n’est pas question de travailler au noir: le travail de la main à la main est interdit et pénalisé par l’Etat. Cela est valable pour vous comme pour la famille de l’élève. Déclarer vos revenus en tant que travailleur indépendant n’est pas très intéressant, le montant des cotisations à verser étant très élevé. Pas d’inquétude cependant, il existe plusieurs alternatives pour travailler légalement sans vous ruiner: 


Le chèque emploi service universel

Plus connu sous l’abréviation CESU, il vous simplifie les démarches administratives pour verser vos cotisations sociales mais autorise aussi à la famille à ne pas déclarer elle-même votre embauche. En effet, les cotisations sociales sont réglées par la famille de l’élève par le biais du chèque emploi service ce qui vous permet de bénéficier de tous les droits sociaux. La famille, quant à elle, peut obtenir une réduction fiscale allant jusqu’à 50% des salaires et cotisations sociales qui vous sont versées.


Les organismes de soutien scolaire

Les organismes de soutien scolaire sont d’excellents recours pour “payer” vos cotisations sociales sans vous en préoccuper. En fait, celles-ci sont comprises dans le tarif fixé par l’organisme, dont vous êtes le salarié: ainsi vous n’avez pas à effectuer les démarches administratives liées à votre activité et bénéficiez d’une couverture sociale. Cela explique les tarifs horaires souvent élevés des organismes de soutien scolaire fixés auprès des parents, et dont vous ne touchez qu’une partie. Par exemple, sur le tarif moyen d’une heure de cours particuliers déclarée en France de 36,5€, vous toucherez entre 10€ et 15€. Le reste de la somme comprend le versement de vos cotisations sociales, les frais d’embauche de la famille, et les frais de l’organisme.

Cette solution est toutefois avantageuse pour la famille de l’élève également qui est dispensée, elle aussi, des formalités légales de déclaration d’embauche et peut également bénéficier de la réduction fiscale allant jusqu’à 50% des frais engagés dans l’organisme scolaire. Voici quelques exemples d’organismes auprès desquels vous pourrez exercer en tant que professeur particulier. Certains sites recrutent sur épreuves et entretiens:

  • Complétude
  • Cours Thalès
  • Acadomia
  • Cours Tocqueville
  • Superprofs
  • Domicours


Quelles sont les qualités d’un bon professeur particulier?

Maintenant que nous avons vu comment devenir un professeur particulier légalement, voyons quelles sont les qualités requises devenir un bon professeur particulier. Un de ceux qui peuvent éventuellement changer la scolarité d’un élève. Rien que ça.


L’écoute

Le professeur particulier est engagé pour faire ce que les enseignants ne sont généralement pas en mesure de faire à l’école: donner toute son attention à un élève. Si un élève fait appel à vous, c’est parce que les cours qu’il a reçus en classe ne sont pas suffisants et qu’il a besoin d’un petit coup de pouce pour les comprendre et les assimiler. C’est pourquoi vos qualités de professeur particulier doivent vous venir d’un réel souci d’empathie: vous devez comprendre que l’élève ne comprend pas et vous mettre à sa place afin de chercher des solutions qui sont proprement adapté à sa personnalité et ses obstacles.


La patience

Parfois répéter la leçon ou revoir l’exercice une, deux voire trois fois ne suffit pas. À vous alors de trouver les bons mots et la bonne méthode pour “débloquer” ce que l’élève ne comprend pas. Cette démarche d’écoute et de réaction face à l’autre demande beaucoup de patience. 


L’expertise

Un professeur particulier se doit d’être expert dans la matière qu’il enseigne puisqu’il doit être capable de répondre aux questions de son élève, de lui faire comprendre le cours (voire de lui faire lui-même le cours) et de le guider à travers ses exercices et autres examens. Ne vous proposez donc pas pour donner des cours dans des matières que vous maîtrisez vaguement. Idéalement, votre élève doit avoir au moins trois années scolaires de moins que vous: cela vous donne, à titre indicatif, une idée d’avancement que vous devez avoir sur lui pour être certain de la maîtrise des notions à lui enseigner. 


L’expérience

Il est souvent préférable que vous ayez suivi le même parcours que votre élève, du moins dans ses grandes lignes. Cela est surtout valable dans les cours particuliers de niveau post-bac: ainsi pour donner des cours de préparation aux concours d’entrée de Sciences Po, mieux vaut avoir fait Sciences Po soi-même. Cette formule est évidemment à adapter. Par exemple, on imagine bien qu’un élève ayant suivi une classe prépa scientifique (MPSI et MP par exemple) sera capable de donner des cours de mathématiques à un élève en prépa économique. Il ne sera, en revanche, peut-être pas en mesure de lui donner des cours de finances. 


La pédagogie

Donner des cours particuliers requiert évidemment un grand sens de la pédagogie. Il faut pouvoir encadrer, comprendre, guider un élève et ce dans un seul but: le faire progresser. C’est ce progrès qui va mettre en perspective vos qualités d’enseignant. La pédagogie s’apprend, avec l’expérience des cours et les profils d’élèves différents que vous aurez. Ainsi, elle repose avant tout sur une capacité à vous adapter et à adapter vos méthodes d’enseignement à chaque élève.

Il importe également que vous vous fassiez bien comprendre, que cela passe par la simplification d’une leçon (en mathématiques, il est bon de prendre des exemples simples, de la vie courante notamment, pour illustrer les notions) ou la création de schémas explicatifs par exemple. Être professeur particulier, c’est aussi faire preuve de créativité!


La ponctualité et la régularité

Soyez à l’heure à vos cours et prévenez à l’avance en cas d’empêchement. Ces petites choses aident à construire une relation de confiance, non seulement avec votre élève mais également avec sa famille.

Le soutien scolaire doit être régulier pour être efficace. Qu’il soit hebdomadaire ou bihebdomadaire, il doit y avoir un suivi de l’élève afin d’évaluer ses progrès et sa compréhension des notions enseignées. Ainsi soyez donc certain de votre disponibilité sur le court et le long terme avant de vous lancer avec un élève et discutez en début de parcours avec sa famille afin d’évaluer le nombre de séances nécessaire afin d’atteindre un certain objectif (la validation d’un examen, le passage dans la classe supérieure…).


Acquérir les méthodes pour devenir professeur particulier

Comme on le disait précédemment, être professeur particulier ne s’improvise pas et nécessite de l’organisation et de la discipline. Comme pour tout bon prof qui se respecte, un cours se prépare à l’avance. Prenez-le temps de relire des cours que vous avez pu avoir sur le sujet à aborder avec votre élève, à lui préparer des fiches récapitulatives si nécessaires, à revoir les exercices que vous allez voir avec lui… Pas question donc de découvrir ses leçons et exercices le jour même du cours et d’improviser. Pensez à lui demander à chaque cours les points qu’il aimerait aborder au cours suivant et éventuellement scannez ses pages d’exercices afin de les étudier en avance.

Si votre élève prépare un concours ou un examen, pensez à lui faire faire des annales et à l’entraîner dans les conditions du jour J. L’important est de toujours vous mettre à la place de l’élève pour comprendre ce qu’il n’a pas encore bien assimilé et vous demander quels sont ses besoins pour atteindre tel ou tel objectif. À ce titre, faire une évaluation avec lui afin de déterminer ses faiblesses, ses forces, ses manques et ses besoins sera le bienvenu en début de parcours mais aussi ponctuellement afin d’établir un bilan de ses progrès avec les cours particuliers.

Un professeur particulier fait en quelque sorte office de mentor. Montrez-vous engagé dans sa réussite et ses progrès et encouragez-le. En revanche, ne le réprimandez pas dans ses échecs: cela n’est pas votre rôle. Il vous convient, dans ces situations, de vous montrer positif et de le pousser à faire mieux la prochaine fois.

Etudiants, attention: le faible écart d’âge peut vous pousser à vous conduire de manière familière avec votre élève. Cela est en partie une bonne chose, car un élève se sentira plus à l’aise avec une personne “de son âge” qu’avec un professeur certifié qui lui rappelera sans doute ses profs d’école. Cependant, vous n’êtes pas son camarade de classe: garder une certaine distance vous permettra d’instaurer un sens du respect et de l’autorité primordial au bon déroulement des cours.


Où trouver des élèves?

Les sites d’annonces

Bon nombre de sites d’annonces en ligne vous permettent de déposer votre offre de cours, mais ceux-ci sont généralement surchargés d’offres. Rien ne vous empêche de tenter votre chance mais sachez que les réponses sont assez rares. Mieux vaut y chercher les annonces qui recherchent des professeurs particuliers.


Parlez-en autour de vous

Le bouche à oreille est le meilleur moyen d’acquérir de nouveaux élèves qui plus est ne seront pas loin de votre domicile. Une fois que vous avez un élève, parlez-en à ses parents et faites leur savoir que vous êtes toujours à la recherche de nouveaux élèves. Si vous faites un bon boulot avec leur enfant, ils se feront une joie de vous recommander à d’autres parents d’élèves ou amis de la famille.


Les organismes de soutien scolaire

Les organismes de soutien scolaire vous proposent eux-mêmes des élèves à la recherche de professeurs particuliers. Inutile de chercher donc! C’est sans doute la solution la plus simple mais il faut savoir que vous serez l’employé de l’organisme et non de la famille, et que c’est à elle que vous aurez des comptes à rendre (bilans des cours, progrès de l’élève, etc).


Et l’argent dans tout ça? Tout savoir sur comment fixer son tarif.

Le tarif d’un cours particulier varie en fonction de nombreux critères, parmi lesquels votre niveau d’études, le niveau d’études de votre élève, la matière enseignée, la ville de résidence, les frais de transports… Si vous passez par un organisme, le tarif horaire sera généralement fixé par ce dernier. À titre indicatif, voici un extrait de notre dossier sur les prix des cours particuliers:


Pour des cours particuliers et aide aux devoirs dans le secondaire

Pour 1h d’aide aux devoirs pour un élève du secondaire (collège ou lycée), comptez environ 10€. Cela peut descendre à 7-8€ pour un élève de primaire ou de collège si le professeur est un étudiant ou lycéen et cela peut monter jusqu’à 15€ si le professeur est qualifié ou un étudiant qui est au moins à Bac+2.

Pour un cours particulier pour un élève du secondaire, cela varie entre 15€ et 20€. Certains vont même jusqu’à 30€, pour des préparations au Bac par exemple. A noter qu’on sera plus proche des 15€ en province et plutôt aux alentours de 20€-25€ en région parisienne.


Pour des cours particuliers dans le supérieur (prépa, université, école…)

Les cours particuliers pour des élèves qui ont un niveau post-bac ont une variété de prix encore plus grande que dans le secondaire, car cela va dépendre beaucoup plus de la filière suivie par l’élève (et que, potentiellement, son professeur aura suivi avant). On tourne généralement autour des 30€/heure, mais cela fluctue aisément de 20€/heure à 50€/heure.


En somme, donner des cours particuliers requiert non seulement un certain niveau de connaissance et d’expérience dans une matière donnée, mais cela exige des capacités à d’altruisme et d’empathie, agrémenté d’un état d’esprit optimiste qu’il s’agira de transmettre à l’élève. La difficulté du professeur particulier est alors de se situer en équilibre, quelque part entre l’enseignant, le coach personnel et le grand frère ou la grande sœur.


Vous voulez donner des cours particuliers ? Vous êtes sur le bon site internet ;-)