Le blog des prépas aux grandes écoles
Cours particuliers prépa Le Blog Edulide Entrer à l’ENAC : tout savoir

Entrer à l’ENAC : tout savoir

L’ENAC, École Nationale de l’Aviation Civile, est la plus importante des Grandes Écoles aéronautiques en Europe. C’est l’une des 204 écoles d’ingénieurs française habilitée à délivrer un diplôme d’ingénieur.

Fondée en 1949 et implantée à Toulouse, elle a pour mission d’assurer la formation initiale et le perfectionnement des cadres et principaux acteurs de l’aviation civile.

Elle offre, en outre de l’école d’ingénieurs, 25 programmes de formation dans le domaine de l’aéronautique civile et dans les activités du transport aérien : formation de contrôleur aérien, de pilote de ligne, de technicien supérieur des études et de l’exploitation de l’aviation civile, de technicien supérieur de l’aviation et d’instructeur avion.

Dans cet article, découvrez les différentes voies pour rentrer à l’ENAC entre Bac et Bac +3.

Lire aussi Quelle prépa pour intégrer l’ENAC ? Le guide pour choisir

Retrouver le classement de l’ENAC parmi les écoles d’ingénieurs

Retrouver toutes les annales de l’ENAC pour réussir

Lire Etudier à l’ENAC : combien ça coûte ?

Sommaire :

  1. Les formations ouvertes en post-bac

    1.1 Le cycle préparatoire ATPL
    1.2 La formation GSEA

  2. EPL : une formation ouverte à Bac+1

    2.1 Le concours EPL/S
    2.2 Le concours EPL/U et EPL/P

  3. Les formations d’ingénieurs et de contrôleur aérien à Bac+2

    3.1 Le cursus Ingénieur ENAC
    3.1.1 Ingénieur civil et ingénieur fonctionnaire
    3.1.2 Le cursus Ingénieur ENAC par apprentissage

    3.2 Le cursus Ingénieur du contrôle de la navigation aérienne (ICNA)

    3.3 Le cursus Ingénieur Électronicien des systèmes de la sécurité aérienne (IESSA)

  4. Les masters accessibles à Bac+3

    4.1 Le cursus Ingénieur de l’ENAC en admission sur titre
    4.2 Les Masters of Science de l’ENAC
ENAC
Entrer à l’ENAC : tout savoir

1. Les formations ouvertes en post-bac

Parmi les formations accessibles avec un niveau Bac, il y a :

  • le cycle préparatoire ATPL, et
  • Gestion de la sécurité et exploitation aéronautique (GSEA).

1.1. Le cycle préparatoire ATPL

Le cycle préparatoire ATPL permet à quelques élèves d’origine modeste et ayant déjà fait preuve d’un intérêt avéré pour les activités aéronautiques de préparer l’ATPL. 

L’ATPL est la licence européenne de pilotage avion indispensable à l’exercice de la profession de pilote de ligne, en tant que commandant de bord. 

La formation dure 10 mois et vise à remettre les élèves à niveau en maths, physique, anglais et français. À l’issue de ce cycle, 5 élèves sont retenus pour suivre gratuitement une formation ATPL à l’ENAC.

Il y a des épreuves écrites obligatoires d’évaluation scientifique (mathématiques et physique, le programme est celui de la STI2D), des évaluations psychotechniques et psychomotrices, puis une évaluation psychologique, un entretien avec un jury et un oral d’anglais. Si toutes ces étapes sont passées par le candidat, il finit par passer une visite médicale d’aptitude.

1.2. La formation GSEA

La formation GSEA (Gestion de la sécurité et exploitation aéronautique) est un cursus de 3 ans. Elle recrute des élèves civils et des élèves fonctionnaires. Il permet d’occuper des postes au sein de direction des services de la navigation aérienne, de la direction de la sécurité de l’aviation civile ou de la direction générale de l’aviation civile. Le concours s’adresse aux titulaires d’un bac, et il y a des épreuves écrites ainsi qu’orales.

2. EPL : une formation ouverte à Bac+1

Au niveau Bac +1, il est possible d’entrer à l’ENAC pour y effectuer un cycle EPL : élève Pilote de ligne.

Il s’agit d’un concours très sélectif puisqu’il n’y a que :

  • 14 places pour le concours EPL/S (les reçus sont en général issus de première ou deuxième année de prépa scientifique ou encore d’école d’ingénieurs),
  • 4 places pour le concours EPL/U (pour les inscrits en L3), et
  • 2 places pour le concours EPL/P (pour les titulaires d’un Bac et de la licence professionnel avion).

2.1. Le concours EPL/S

Pour le concours EPL/S, il y avait en 2020, 1153 inscrits pour 14 places.

La voie EPL scientifique permet aux titulaires d’un Bac +1 scientifique, par la voie d’une sélection sur concours écrit et épreuves orales d’intégrer l’ENAC pour une formation de Pilote de ligne qui dure en général 2 années.

Les épreuves écrites d’admissibilité sont :

  • une épreuve de mathématiques (programme de la PCSI)
  • une épreuve de physique (programme de la MPSI), et
  • une épreuve d’anglais.

Les épreuves d’admission comprennent des épreuves psychotechniques et psychomotrices, des épreuves psychologiques, et un oral d’anglais.

2.2. Le concours EPL/U et EPL/P

Les concours EPL/U et EPL/P eux se déroulent sans épreuve écrite d’admissibilité. Il y a des épreuves psychotechniques, psychomotrices, psychologiques et un oral d’anglais. Pour les épreuves d’admission, il y a un oral d’anglais.

3. Les formations d’ingénieurs et de contrôleur aérien à Bac+2

À partir de Bac + 2, il est possible d’effectuer :

  • un cycle ingénieur ENAC et un cycle ingénieur ENAC par apprentissage,
  • un cycle contrôleur aérien, et
  • un cycle ingénierie des systèmes électroniques de la sécurité aérienne (IESSA).

3.1 Le cursus Ingénieur ENAC

Le cursus d’ingénieur ENAC délivre en trois ans des diplômes d’ingénieur en aéronautique dans quatre filières :

  • opérations aériennes et sécurité,
  • systèmes informatiques du transport aérien,
  • systèmes avioniques, et
  • télécommunications aéronautiques et spatiales.

La formation ingénieur ENAC s’acquiert via trois statuts différents pour un seul et même diplôme accrédité par la CTI :

  • ingénieur civil,
  • ingénieur fonctionnaire, et
  • ingénieur par apprentissage.

Lire aussi Quelle prépa pour intégrer l’ENAC ? Le guide pour choisir

3.1.1. Ingénieur civil et ingénieur fonctionnaire

Pour le statut d’ingénieur civil, l’admission se fait sur concours commun CCINP, pour les filières MP, PC, PT et PSI. 1 à 2 places sont réservées aux élèves de la prépa intégrée INP Toulouse.

Des places (une vingtaine) sont aussi offertes pour des étudiants ayant validé un master 1 à l’université.

Pour le statut d’ingénieur fonctionnaire, le plus prisé (les étudiants sélectionnés étant rémunérés durant leur scolarité), l’admission se fait sur concours du CCINP pour les filières MP, PC et PSI.

3.1.2 Le cursus Ingénieur ENAC par apprentissage

Pour le statut d’ingénieur par apprentissage, l’admission se fait sur dossier et est offerte aux titulaires d’un BTS Aéro, de certains DUT ou d’une licence 2 validée du domaine science et technologie. 2 à 3 places sont offertes par la voie des prépas INP.

3.2. Le cursus Ingénieur du contrôle de la navigation aérienne (ICNA)

Le cycle Ingénieur du contrôle de la navigation aérienne (ICNA) est accessible après deux années de prépa pour les maths spé MP, PC et PSI (ou une L2 scientifique) en passant les épreuves dédiées au concours commun Polytechnique (CCINP).

3.3. Le cursus Ingénieur Électronicien des systèmes de la sécurité aérienne (IESSA)

Pour intégrer le cycle Ingénieur Electronicien des Systèmes de la Sécurité Aérienne (IESSA), il faut être titulaire d’un DUT GEII et R&T, d’un BTS scientifique et technique ou être issue d’une classe prépa scientifique (maths spé) et passer des épreuves.

Les épreuves écrites comprennent :

  • une épreuve de français, 
  • une épreuve technique sous la forme d’un QCM, 
  • une épreuve de maths et 
  • une épreuve d’anglais. 

Les épreuves orales comprennent une épreuve d’anglais et un entretien avec le jury pour évaluer la culture générale des candidats, leurs qualités d’expression et leur motivation. 

Le recrutement s’effectue aussi à Bac +5 sur dossier et épreuves orales d’entretien et d’anglais.

4. Les masters accessibles à Bac+3

4.1. Le cursus Ingénieur de l’ENAC en admission sur titre

Il est possible d’intégrer l’ENAC en cycle ingénieur en recrutement sur titre. Les admissions en 1ère et en deuxième année sont ouvertes aux titulaires d’une L3 ou d’un M1 scientifique via les concours GEI-Univ. Il y a environ 20 places offertes.

4.2. Les Masters of Science de l’ENAC

L’ENAC délivre aussi des Masters of Science à l’issue de programmes sur 2 ans à temps plein. Il est nécessaire d’avoir acquis un niveau licence (bac +3) pour y postuler. Ils sont intégralement dispensés en langue anglaise et ouverts aux étudiants ayant obtenu une licence dans le domaine des sciences et de l’ingénierie.

Les principaux diplômes sont les suivants :

  • le Master of Science in International air transport system engineering and design (IATSED),
  • le Master of Science in Aerospace systems – Navigation and telecommunications (AS-NAT),
  • le Master of Science in International air transport operations management,
  • le Master Interface homme-machine, délivré en partenariat avec l’université Paul Sabatier.

Le recrutement pour les Master of science est ouvert aux candidats ayant validé une troisième année de licence scientifique et le recrutement se fait sur dossier.

Le recrutement pour le Master Interface homme-machine est ouvert aux candidats titulaires d’un master 1 et 2 en informatique ou en MIAG par exemple, et se fait sur dossier.

Moins de 15% des élèves de prépa scientifique se présentant au concours auront une réelle chance d’intégrer l'ENAC.

En ferez-vous partie ?

En savoir plus

Etudiant de prépa : n'attendez plus pour vous mettre à niveau !

Maximisez vos chances de réussite aux concours de l'ENAC en vous préparant efficacement dès à présent