Le blog des prépas aux grandes écoles
Cours particuliers prépa Le Blog Edulide Étudier à l’ENAC : combien ça coûte ?

Étudier à l’ENAC : combien ça coûte ?

Vous ambitionnez d’intégrer l’ENAC pour y faire un cursus d’ingénieur ou un master par exemple ? Cette école fait partie de celle qui recrute des élèves fonctionnaires donc rémunérés dans plusieurs cursus dont celui d’ingénieur.

Dans cet article, nous vous disons tout sur les différents coûts ou les rémunérations offertes en fonction de chaque cursus de l’ENAC.

Lire Quelle prépa pour intégrer l’ENAC ? Le guide pour choisir

Retrouver Entrer à l’ENAC : tout savoir

Retrouver le classement de l’ENAC parmi les écoles d’ingénieurs

Retrouver toutes les annales de l’ENAC pour réussir

Sommaire :

  1. Cursus Ingénieur ENAC
    1.1 Cursus Ingénieur civil
    1.2 Cursus Ingénieur fonctionnaire
    1.3 Cursus Ingénieur par apprentissage
  2. Cursus Ingénieur ICNA (Ingénieur du Contrôle de la Navigation Aérienne), ancien MCTA
  3. Cursus Ingénieur IESSA (Ingénieur Électronicien des Systèmes de la Sécurité Aérienne)
  4. Cursus TSEEAC (Technicien Supérieur des Etudes et de l’Exploitation de l’Aviation Civile)
    4.1 Elèves fonctionnaires
    4.2 GSEA élèves civils
  5. Cursus EPL/S (Pilote de ligne)
  6. La prépa ATPL (Airline Transport Pilot Licence)
  7. Les masters ENAC
  8. Les Masters spécialisés de l’ENAC
Étudier à l’ENAC : combien ça coûte ?

1. Cursus Ingénieur ENAC

L’ENAC est connue notamment des étudiants des prépas scientifiques (MP, PC, PSI, PT) qui, dans le cadre du concours commun Polytech (CCINP), tentent d’intégrer cette grande école. Si certaines écoles sont perçues comme plus prestigieuses dans ce concours commun, les cursus Ingénieur fonctionnaire sont eux les plus prisés.

Voici le détail des frais de concours et de scolarité, et les éventuelles rémunérations, pour les différents cursus ingénieur à l’ENAC :

  • le cursus ingénieur civil,
  • le cursus ingénieur fonctionnaire,
  • le cursus ingénieur par apprentissage.

1.1. Cursus Ingénieur civil

Le cursus ingénieur civil à l’ENAC est celui qui constitue l’essentiel des promotions et donc des places disponibles. Le nombre de places offertes en 2020 pour la formation Ingénieur ENAC civil était de :

  • 2 places pour les prépas des INP,
  • pour le concours CCINP
    • 39 places pour les MP (sur 7721 inscrits)
    • 20 places pour les PC (sur 4730 inscrits)
    • 34 places pour les PSI (sur 5301 inscrits)
    • 2 places pour les PT (sur 2275 inscrits)
    • PASS’Ingénieur Maths/info : 1 place
    • PASS’Ingénieur Maths/physique : 1 place
  • Admission en 2ème année (titulaire de master 1 ou Bachelor en 4 ans) : 20 places

Afin de pouvoir passer le concours, il convient de s’acquitter des frais d’inscription au concours CCINP de 200 euros (30 euros de plus sont demandés pour présenter le concours ENAC contrôleur aérien cursus ICNA). L’inscription est gratuite pour les boursiers.

Les frais de scolarité annuels pour la formation ingénieur ENAC civil sont les suivants :

  • élève admis sur concours : 1320 €/an (gratuit pour les boursiers),
  • élève européen admis sur dossier : 1320 €/an (gratuit pour les boursiers),
  • élève non européen admis sur dossier : 4500 €/an.

1.2. Cursus Ingénieur fonctionnaire

Le cursus ingénieur fonctionnaire présente la particularité de rémunérer ses élèves durant leur cursus à l’école. Mais si beaucoup aspirent à être sélectionné pour ce cursus, seul un petit nombre d’entre eux pourront effectivement y accéder.

Les nombres de places offertes en 2020 pour la formation Ingénieur ENAC fonctionnaire au concours commun INP sont les suivants :

  • 5 places en MP,
  • 3 places en PC, et
  • 5 places en PSI.

Les frais pour passer le concours CCINP sont de 200 euros, ils permettent de se présenter à toutes les écoles du concours commun dont l’ENCA (30 euros en plus sont demandés pour passer le concours ENAC contrôleur aérien cursus ICNA). L’inscription est gratuite pour les boursiers.

La scolarité est gratuite et rémunérée. Les étudiants touchent un salaire de 2300 euros/mois en moyenne durant les trois années de scolarité. Un stage de pilotage est également offert, il peut conduire jusqu’au brevet de pilote privé d’avion.

À l’issue de la formation, les ingénieurs ENAC fonctionnaires rejoignent la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) avec une rémunération en début de carrière de 3800 euros nets mensuels.

Mais attention, en cas de rupture volontaire de leur engagement au-delà de 3 mois après le début de la formation, l’étudiant démissionnaire serait tenu de rembourser la totalité des traitements nets perçus ainsi que tout ou partie des frais d’étude engagés par l’ENAC.

1.3. Cursus Ingénieur par apprentissage

L’ENAC offre aussi la possibilité d’effectuer son cursus ingénieur en apprentissage. Cela est une formule avantageuse car il n’y a pas de frais de scolarité à payer et l’étudiant reçoit même un salaire de la part de l’entreprise avec laquelle il a signé son contrat de formation.

Les nombres de places disponibles pour cette formation d’ingénieur ENAC par apprentissage sont les suivants :

  • 2 à 3 places pour les candidats issus de la Prépa des INP et de la passerelle PACES,
  • 40 places sont offertes en sélection sur dossier pour des candidats issus de BTS, DUT ou L2 du domaine Sciences et technologies, et
  • quelques places sont offertes en admission en 2ème année via la procédure d’admission sur titre GEI-UNIV.

Pour présenter sa candidature, il faut s’acquitter de 96 euros de frais d’inscription (gratuit pour les boursiers).

En signant un contrat d’apprentissage avec une entreprise, l’élève bénéficie du statut de salarié en formation. Le contrat d’apprentissage doit être de 3 ans. L’employeur assure la prise en charge totale des frais de formation, et garantit la même couverture sociale que l’ensemble du personnel. 

Les rémunérations peuvent être négociés avec les entreprises qui accueilleront les étudiants en apprentissage mais, à titre d’information, les rémunération minimales légales sont les suivantes :

En % du SMIC en vigueur18/20 ans21/25 ans26 ans et +
1ère année4353100
2ème année5161100
3ème année6778100

2. Cursus Ingénieur ICNA (Ingénieur du Contrôle de la Navigation Aérienne), ancien MCTA

Le cursus ingénieur ICNA est un cursus sélectionnant un petit nombre de candidats pour une formation délivrée uniquement sous le statut d’élève-fonctionnaire. La scolarité est donc gratuite et les élèves sont rémunérés durant toute la durée de leurs études.

Le recrutement pour ce master s’effectue par la banque d’épreuve du Concours commun INP dans les filières MP (52 places en 2020), PC (23 places en 2020) et PSI (39 places en 2020).

Afin de passer ce concours, il faut s’acquitter des frais d’inscription au concours CCINP de 200 euros et de 30 euros de plus pour ce concours en particulier. L’inscription est gratuite pour les boursiers.

La formation des ICNA est donc gratuite et rémunérée dès leur entrée en formation.

La rémunération mensuelle brute augmente chaque année, elle est de :

  • 1500 euros environ en 1ère année,
  • 1800 euros environ en 2ème année, et
  • 2200 euros environ en 3ème année.

En contrepartie, les élèves s’engagent à rester 7 ans dans la fonction publique à l’issue de leur formation.

Mais attention, en cas de rupture volontaire de l’engagement de l’élève de rester dans la fonction publique, au-delà de 3 mois après le début de la formation, ceux-ci s’engagent à rembourser la totalité des traitements nets perçus ainsi que tout ou partie des frais d’étude engagés par l’ENAC.

3. Cursus Ingénieur IESSA (Ingénieur Électronicien des Systèmes de la Sécurité Aérienne)

Le cursus ingénieur IESSA permet aussi, aux élèves recrutés, d’effectuer une formation d’ingénieur fonctionnaire donc gratuite et rémunérée.

Les voies de recrutement se font à Bac +2 et Bac +5.

Le concours Bac +2 est basé sur les programmes des CPGE, DUT SEII et DUT RT, et il offrait 33 places en 2020 (pour 258 inscrits), dont :

  • 23 places pour la spé MP,
  • 7 places pour la spé Génie électrique et informatique industrielle, et
  • 3 places pour la spé Réseaux et télécommunications.

Le concours Bac +5 est, lui, un concours sur titre et travaux et offrait 6 places en 2020 (pour 35 inscrits).

Les frais d’inscription au concours sont de 70 euros. Les boursiers sont exonérés de leur paiement.

La formation d’ingénieur IESSA dure trois ans. Elle est gratuite et rémunérée.

La rémunération mensuelle évolue chaque année de la scolarité, elle est de :

  • 1504 € environ en 1ère année, 
  • 1823 € environ en 2ème année, et de
  • 2243 € environ en 3ème année.

Attention, en contrepartie, les élèves s’engagent à rester 7 ans dans la fonction publique d’État à l’issue de leur formation. Et, en cas de rupture volontaire de leur engagement au-delà de 3 mois après le début de la formation, les élèves s’engagent à rembourser la totalité des traitements nets perçus ainsi que tout ou partie des frais d’étude engagés par l’ENAC.

4. Cursus TSEEAC (Technicien Supérieur des Etudes et de l’Exploitation de l’Aviation Civile)

Le concours TSEEAC mène à la formation GSEA (Gestion de la Sécurité et Exploitation Aéronautique). C’est aussi une formation pour laquelle il y a une filière fonctionnaire TSEEAC et une filière civile. Les élèves de la filière fonctionnaire bénéficieront donc d’une gratuité de la scolarité et recevront un salaire.

C’est une formation post-Bac qui recrute sur concours avec des épreuves écrites et orales.

Les nombres de places offertes en 2020 était les suivants :

  • 45 places (pour 424 inscrits) d’élèves fonctionnaires, et
  • 10 places d’élèves civiles. 

Les droits d’inscription au concours sont de 122 euros. C’est gratuit pour les boursiers.

4.1. Elèves fonctionnaires

La formation de 3 ans est gratuite et rémunérée pour les étudiants TSEEAC fonctionnaires.

La rémunération annuelle brute d’un élève fonctionnaire est évolutive. Les élèves touchent :

  • 17 656 €/an environ en 1ère année,
  • 20 870 €/an environ en 2ème année, et la coquette somme de
  • 30 000 €/an environ en 3ème année.

Mais attention toujours, en contrepartie, les élèves s’engagent à rester 7 ans dans la fonction publique d’État à l’issue de leur formation. En cas de rupture volontaire de leur engagement au-delà de 3 mois après le début de la formation, ils s’engagent à rembourser la totalité des traitements nets perçus ainsi que tout ou partie des frais d’étude engagés par l’ENAC.

4.2. GSEA élèves civils

C’est pour ces élèves recrutés en civil une formation de 3 ans payante. 

Le coût de la formation est de 8210 €/an, soit 24 630 € pour les trois années.

De plus, les futurs élèves doivent justifier d’une prise en charge financière garantissant à l’ENAC le paiement du coût de la scolarité pour les 3 années !

5. Cursus EPL/S (Pilote de ligne)

Ce cursus d’élève pilote de ligne requiert des candidats de pouvoir justifier d’un niveau Bac +1. Payante, la scolarité dure en général 24 mois.

Toutes les dépenses techniques relatives à la formation sont prises en charge par la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile). Mais les frais d’hébergement et de restauration sont à la charge des élèves. Les frais de scolarité sont de 1320 €/an soit 2640 € pour les deux ans. Des bourses d’entretien peuvent être accordées.

Le concours est ouvert aux titulaires d’un Bac +1 effectué en prépa, en licence scientifique ou en BTS ou DUT.

Les candidats ne peuvent pas concourir plus de 3 fois.

Il y a 3 écrits d’admissibilité (maths, physique et anglais) et des épreuves d’admission.

Les droits d’inscription au concours sont de 168 € (gratuit pour les boursiers).

En 2020, il était offert 14 places pour 1153 inscrits ! Pour information, en 2020, 7 candidats reçus étaient issus de première année de prépa scientifique, 4 de la seconde année de prépa, et 3 d’une école d’ingénieurs.

6. La prépa ATPL (Airline Transport Pilot Licence)

Cursus court de moins d’un an, la prépa ATPL recrute des élèves de terminale, qui auront donc le niveau Bac pour une remise à niveau les préparant au concours de Pilote de Ligne.

Le cycle préparatoire ATPL/ENAC est d’une durée de 10 mois et permet aux élèves sélectionnés de se remettre à niveau en maths, physique, anglais et français.

La formation est gratuite, mais les frais de restauration et d’hébergement restent à la charge des élèves. Des bourses d’entretien peuvent êtres accordées (elles sont équivalentes aux bourses sur critères sociaux de l’enseignement supérieur).

En 2021, 5 places sont offertes.

7. Les masters ENAC

L’ENAC offre aussi des cursus en Master of Sciences de 2 ans conférant le grade Bac +5 dans différents domaines.

Les masters en deux ans délivrés par l’ENAC sont les suivants :

  • MSc AS-NAT (Aerospace Systems Navigation and Telecommunications)
  • MSc IATOM (International Air Transport Operations Management)
  • MSc IATSED (International Air Transport Systems Engineering and Design)

Les frais d’inscription pour les sélections sont de 70 €.

Cursus permettant d’acquérir une vraie spécialisation dans le domaine de l’ingénierie aéronautique, les frais de scolarité sont conséquents.

Les frais de scolarité (pour les deux années) pour les citoyens de l’Union européenne sont plus avantageux car il s’élèvent à :

  • 8900 € pour les MSc AS-NAT et IATSED, et à 
  • 9000 € pour le MSc IATOM.

Les frais de scolarité (pour les deux années) pour les personnes qui ne sont pas citoyennes de l’Union européenne sont plus importants, ils s’élèvent à :

  • 14600 € pour les MSc AS-NAT et IATSED, et atteignent 
  • 18000 € pour le MSc IATOM.

8. Les Masters spécialisés de l’ENAC

L’ENAC propose enfin des Masters spécialisés en 1 an, généralement accessible après un premier cursus en école d’ingénieur ou en Master scientifique à l’université.

Les masters spécialisés proposés sont les suivants :

  • MS AM (Airport Management),
  • MS MTA (Air Transport Management),
  • MS ANSEO (Air Navigation System Engineering and Operations),
  • MS ASAA (Aviation Safety Aircraft Airworthiness),
  • MS APM (Aerospace Project Management),
  • MS SMA (Safety Management in Aviation),
  • MS UASSM (Unmanned Aircraft Systems Services and Management), et
  • MS SAM (Specialized in Airline Management)

Les frais de scolarité sont en général élevés pour ces formations spécialisées et varient en fonction du profil professionnel de l’étudiant ainsi que de sa nationalité.

Voici deux tableaux récapitulatifs des frais de scolarité en fonction des différents masters spécialisés.

UEUENon-UENon-UE
Frais réduits (pour les étudiants venant de diplômer et sans expérience professionnelle)Frais de scolaritéFrais réduits (pour les étudiants venant de diplômer et sans expérience professionnelle)Frais de scolarité
MS APM10500€16000€16000€19000€
MS ASAA8000€13000€13000€prix sur demande

Pour les MS AM, MTA, ANSEO, SMA, UASSM, les frais de scolarité oscillent en 7600 euros et 13000 euros :

UEUENon-UE
Frais réduits (pour les étudiants venant de diplômer et sans expérience professionnelle)Frais de scolaritéFrais de scolarité
MS7600€13000€13000€

Moins de 15% des élèves de prépa scientifique se présentant au concours auront une réelle chance d’intégrer l'ENAC.

En ferez-vous partie ?

En savoir plus

Etudiant de prépa : n'attendez plus pour vous mettre à niveau !

Maximisez vos chances de réussite aux concours de l'ENAC en vous préparant efficacement dès à présent