Le blog des prépas aux grandes écoles
Cours particuliers prépa Le Blog Edulide Quelle prépa choisir ? Tout ce qu’il faut savoir.

Quelle prépa choisir ? Tout ce qu’il faut savoir.

La prépa est encore plébiscitée comme la voie royale dans le supérieur pour intégrer des grandes écoles de premier ordre. Et, que ce soit la filière ou le lycée dans lequel vous projetez d’étudier, choisir une prépa n’est pas anodin.

Vous êtes au lycée en terminale et vous ne savez pas encore quelle prépa choisir ? 

Dans cet article, nous allons vous présenter toutes les données à prendre en compte.

Sommaire de l’article :

  1. Le choix de sa filière
  2. Les prépas ATS et les prépas intégrées
  3. Choisir son lycée de prépa
    a. Grandes prépas vs prépas de proximité
    b. Prépa publique vs privée
    c. Internat vs Externat
Quelle prépa choisir ? Tout ce qu’il faut savoir.

1. Le choix de sa filière

Un parcours menant aux classes préparatoires aux grandes écoles se prépare. Dès la seconde, il est recommandé de s’intéresser à la filière (générale ou technologique) dans laquelle vous allez poursuivre votre scolarité. 

Les filières technologiques permettent d’intégrer des filières de classe préparatoires dédiées. Mais pour cela, il faut présenter un dossier scolaire solide. Le Bac STI2D ouvre les portes des prépas TSI (Technologie et Sciences de l’ingénieur), le Bac STL, celles des prépas TPC (Technologie, physique et chimie) ou TB (Technologie et Biologie) en fonction des options étudiées. Toutes ces filières permettent de préparer des concours aux grandes écoles d’ingénieurs. Les titulaires d’un Bac STMG peuvent poursuivre en classe prépa ECT préparant aux concours des grandes écoles de commerce.

La filière générale du Bac ouvre la porte de prépas littéraires, scientifiques ou économiques et commerciales avec lesquelles le grand public est plus familier. Mais, dans cette filière, préparer son entrée en prépa se fait dès la première avec le choix de ses options. Ainsi, certains candidats ont pu se rendre compte qu’il ne leur était pas possible d’intégrer une prépa commerciale car ils n’avaient pas choisi l’option mathématiques complémentaires en terminale. Pour ces étudiants, la solution est d’opter pour l’entrée en prépa littéraire Lettres et Sciences sociales, préparant elle aussi aux concours des grandes écoles de management françaises.

Entrer en classe prépa signifie que l’on va se préparer pour des concours, il est donc important de se renseigner sur le type de métier que l’on souhaite exercer par la suite. 

Les classes préparatoires scientifiques ouvrent les portes des grandes écoles d’ingénieurs. 

Les classes préparatoires économiques et commerciales préparent à l’intégration d’une grande école de commerce et de management. 

Les classes préparatoires littéraires, elles, ouvrent les portes de différentes écoles. Des ENS (Ecoles Normales Supérieures), aux écoles de statistiques (pour lesquelles les mathématiques sont importantes), en passant par des écoles d’ingénieurs en information et communication (Geidic), Sciences Po, l’École des Chartes ou le Celsa, certaines prépas demanderont un projet d’étude et de formation plus réfléchis et préparé afin de sélectionner la prépa correspondant à ses points forts et ses capacités, ainsi qu’à son projet professionnel.

Ainsi, le choix des matières de spécialité en première et en terminale est décisif pour prétendre intégrer la prépa correspondant à vos aspirations. La réforme du Bac permet de choisir des enseignements que les élèves affectionnent et a décloisonné les anciennes filières S, ES et L. Cependant, pour ne pas se fermer les portes des écoles et des prépas dans lesquelles vous souhaitez étudier, il est important de les choisir avec soin.

2. Les prépas ATS et les prépas intégrées

Si le cadre de travail et l’ambiance d’une classe prépa ne vous attire pas dans l’immédiat, il est possible de faire un BTS ou un DUT (BUT à la rentrée 2021) pour ensuite faire une prépa d’un an ATS (adaptation technicien supérieur) afin de passer des concours d’écoles d’ingénieurs ou de commerce. Vous pourrez ainsi évoluer dans un premier temps dans un cadre peut-être plus sécurisant pour obtenir un premier diplôme du supérieur et ensuite bifurquer afin de faire cette année de prépa pour intégrer une grande école permettant l’obtention du grade master.

Il est aussi possible d’intégrer des écoles de commerce ou d’ingénieurs post-bac. Certaines écoles d’ingénieurs recrutent à l’issue du Bac et bénéficient d’un enseignement de prépa intégré au sein même de l’école. Vous n’aurez donc pas à vous préparer pour des concours. La sélection se fait sur dossier Parcoursup et quelques épreuves ou entretiens en terminale. Vous effectuerez ensuite vos deux premières années dans l’école et le passage se fera par l’obtention de la moyenne. Vous ne serez donc pas exposé au risque de l’échec aux concours. Par contre, vous effectuerez toute votre scolarité dans cette école.

À la rentrée 2021, 160 places en admission post-bac sont ouvertes pour l’intégration en première année d’école vétérinaire. Vous pouvez donc éviter de passer par une prépa BCPST et effectuer toute votre scolarité du supérieur dans l’école vétérinaire qui aura accepté votre dossier.

Renseignez-vous sur les différentes options s’offrant à vous afin de sélectionner le cursus dans lequel vous avez le plus de chance de vous épanouir et donc de réussir. Certaines voies moins connues peuvent s’avérer être le début d’un parcours plus adapté à vos envies et vos capacités.

3. Choisir son lycée de prépa

a. Grandes prépas vs prépas de proximité

Le choix du lycée dans lequel faire sa prépa est certainement l’étape la plus délicate pour chaque terminal. Réputées pour le travail et le rythme intense auxquels doivent s’adapter les étudiants, elles sont souvent considérées comme réservées aux élèves les plus doués.

Il est tout à fait possible d’intégrer une prépa sans être le premier de sa classe. Un bon parcours avec des appréciations positives de ses professeurs peut permettre d’accéder à des classes prépas. Bien sûr, un dossier avec de bonnes notes ou des notes en progression continue sur l’année est idéal, mais il ne faut pas s’auto-censurer et surtout bien se renseigner en amont.

Des journées portes ouvertes permettent d’aller à la rencontre des équipes enseignantes dans les différentes prépas. Il est possible de s’y présenter avec ses bulletins scolaires afin de les soumettre à l’appréciation des professeurs. Chaque année, ils reçoivent des centaines de dossiers par Parcoursup et établissent un classement afin de sélectionner les candidats, ils sont donc à même de donner des indications claires quant à vos chances d’intégrer leur classe prépa. Vous pourrez aussi trouver tout un tas d’informations sur leurs classes sur leur site internet (emploi du temps, programmes, consignes des professeurs).

Mais le choix de la prépa est avant tout un choix personnel, il est nécessaire de s’être questionné. Toutes les prépas ne sont pas aussi réputées les unes que les autres. Certaines sont connues pour leur grande sélectivité à l’entrée ainsi que pour la forte ambiance de compétition qui y règne. 

D’autres prépas moins prestigieuses, qualifiées parfois de prépa de proximité dans les classements, permettent de présenter les mêmes concours, tout en évoluant dans un environnement où les attentes et les exigences seront moins élevées. Il faut donc être au clair sur sa capacité de travail, sa motivation, sa capacité d’adaptation ainsi que ses ambitions afin de sélectionner un établissement propice à son épanouissement et à la concrétisation de son projet professionnel.

Si vous ne supportez pas la pression, ou si vous êtes déjà en difficulté quant à la masse de travail de la terminale et que vos notes ne sont pas excellentes, il n’est pas judicieux de ne présenter votre candidatures que dans les lycées les plus prestigieux. Si vous avez vraiment envie d’évoluer parmi les meilleurs, vous pouvez tenter votre chance dans quelques établissements “côtés” mais ne dilapidez pas tous vos vœux Parcoursup dans des choix irréalistes. Certains étudiants obtiennent de très bons classements aux concours, car ils auront fait le choix d’étudier dans un environnement propice à leur épanouissement, leur donnant confiance en eux, et leur donnant les moyens de mettre en place des méthodes de travail efficaces pour eux.

b. Prépa publique vs privée

Si la majorité des établissements offrant des classes prépas sont des lycées publics, il existe des prépas privées. Certaines sont très réputées et obtiennent de fort taux de réussite aux concours. Mais le prix de ces prépa à l’année peut s’avérer très élevé (plus de 5000 euros pour le lycée Sainte-Geneviève, 12000 euros pour Ipésup). Des bourses peuvent être accordées aux élèves en fonction du revenu de leurs parents. La scolarité en lycée public est gratuite, à l’exception des frais d’inscription pour les équivalences avec l’université et de la sécurité sociale des étudiants. Présenter sa candidature en prépa privée est donc un choix qu’il faut faire en connaissance de cause avec ses parents.

c. Internat vs Externat

Étudier dans le supérieur peut aussi être la première expérience d’émancipation de l’étudiant jeune adulte. Pensez bien à l’éloignement, il peut être important pour vous de rester proche de votre famille afin de pouvoir mieux vivre vos années de prépa en bénéficiant de toute l’aide et de l’affection de vos proches. 

Si vous envisagez néanmoins d’intégrer une prépa plus distante, certaines disposent d’internats pour accueillir les élèves et leur proposer un environnement de travail optimal. L’avantage de l’internat est de ne pas avoir de temps de transport et donc de disposer de plus de temps pour travailler et dormir. Il rapproche aussi les élèves qui évoluent dans un cadre commun. C’est la solution la plus économique pour des étudiants qui, étudiant loin de leur foyer familial, seraient amenés à prendre une chambre pour se loger. Les chambres d’étudiant (surtout à Paris) peuvent être difficiles à trouver et être chères en dépit des APL auxquels les élèves peuvent prétendre.

Choisir sa prépa est la résultante de ses choix d’orientation dès la première et la terminale. Si les résultats obtenus sont déterminants au moment de l’examen des dossiers par les prépas, vous devez sélectionner et choisir la prépa qui vous correspondra le mieux sur le plan éducatif et personnel. N’oubliez pas que de bonnes conditions matérielles et logistiques vous permettront de vous concentrer à fond sur vos études et ainsi réussir à atteindre vos objectifs.

Moins de 10% des élèves qui entreront en prépa en septembre auront une réelle chance d’intégrer une grande école du top 5.

En ferez-vous partie ?

En savoir plus

Lycéen : entrez de la plus belle des manières en prépa !

Maximisez vos chances de réussite en vous préparant efficacement à la rentrée de septembre