Le blog des prépas aux grandes écoles
Cours particuliers prépa Le Blog Edulide Math Sup : le guide pour réussir

Math Sup : le guide pour réussir

Vous projetez d’entrer en Math Sup et cherchez des informations et conseils? Vous voulez aborder cette première année de classe préparatoire aux grandes écoles avec toutes les clés en main pour la réussir ?

Voici nos conseils pour vous préparer dès la terminale (1 à 3), puis arriver prêt pour la rentrée (4 à 13) et pour entamer et réussir votre année dans les meilleures conditions (13 à 26).

  1. Entraînez-vous à travailler de manière soutenue mais efficacement
  2. Durant la terminale, entraînez vous sur des exercices difficiles
  3. Faites du hors programme si vous en avez l’occasion
  4. Reposez-vous durant les vacances, vous l’avez mérité
  5. Préparez votre rentrée sur le plan logistique
  6. Réglez vos problèmes administratifs et matériels
  7. Prévoyez une activité de loisir le week-end
  8. Soyez motivé et prêt à beaucoup travailler
  9. Faîtes vous un programme de révision efficace
  10. Travaillez vos langues en vous amusant ou en vous tenant au courant de l’actualité
  11. Profitez de l’été pour lire les trois œuvres de votre programme de français-philosophie
  12. Commencez à vous mettre dans le bain 2 semaines avant la rentrée
  13. En cas de grosses lacunes, pensez à un stage de pré-rentrée
  14. En prépa, apprenez vos cours le soir-même
  15. Faites des exercices
  16. Prenez soin de votre prise de note et faites des fiches
  17. Retravaillez les corrigés
  18. Ayez les bonnes ressources, le bons livres
  19. Apprenez à connaître le programme
  20. Soyez très organisé
  21. Travaillez en groupe, donnez et demandez de l’aide
  22. Maîtrisez l’ultra-productivité, sachez vous reposer
  23. Sachez vivre à fond vos temps forts
  24. Sachez garder du temps pour vous, pour prendre du recul
  25. Veillez à votre hygiène de vie
  26. Soyez ambitieux : visez la lune!
Math Sup : le guide pour réussir

1. Entraînez-vous à travailler de manière soutenue mais efficacement

Entrer en prépa Math sup, cela signifie que l’on est motivé pour énormément travailler, assimiler beaucoup de connaissances dans différents domaines et de nouvelles méthodes tant pour les exercices que de travail en général. S’il faut prendre garde à ne pas s’essouffler avant même de rentrer en prépa, il est important de monter en régime progressivement mais surtout d’apprendre à être efficace (travailler efficacement sur des plages horaires fixes sans procrastiner). Vous pouvez commencer par relire et apprendre vos cours le soir-même, cela peut être clé pour votre bonne réussite en prépa.

La prépa a vocation à vous préparer pour des concours. À ces concours, seuls les meilleurs au classement seront sélectionnés pour intégrer les grandes écoles les plus prestigieuses. Ainsi, vous ne vous préparerez pas pour un examen comme le Bac par exemple (avec comme enjeu la moyenne ou une belle mention), mais pour des épreuves où il vous faudra être meilleur que les autres candidats.

Cela se prépare bien en amont de la prépa. Dès la première, il est important d’avoir de bonnes notes pour pouvoir présenter un bon dossier pour intégrer les meilleurs classes préparatoires aux grandes écoles, et dès la terminale, il faut être conscient que tout ce que vous apprenez ne sera pas utile que pour le Bac mais constituera aussi le socle de vos connaissances et de votre maîtrise de certains exercices (comme en maths ou en philosophie).

Il est donc important de prendre en rythme de travail et d’avoir conscience que réussir sa prépa se prépare bien en amont. S’entraîner à travailler de manière efficace et régulière est clé pour pouvoir mieux affronter le rythme intense de la prépa.

2. Durant la terminale, entraînez vous sur des exercices difficiles

En terminale, surtout n’accumulez pas de retard (y compris dans des matières littéraires par exemple pour des aspirants aux classes préparatoires scientifiques). En effet, s’entraîner sur les annales du Bac peut vous permettre de réussir à avoir une belle mention à cet examen.

Mais il vous faut avoir conscience que le niveau exigible au Bac est moindre que celui vous permettant de réussir aux concours les plus sélectifs des grandes écoles.

Ainsi, entraînez-vous sur des exercices difficiles ou d’approfondissement dès que vous le pouvez, c’est par exemple très utile pour les mathématiques ou la physique. Si vous avez des problèmes avec la justification écrite et la rédaction de vos réponses en maths, c’est maintenant qu’il vous faut prendre le bon plis et de bonnes habitudes. En prépa, le raisonnement compte plus que le résultat.

Ne vous reposez pas sur vos lauriers dans les matières littéraires : veillez à perfectionner votre méthode et vos copies en philosophie par exemple (s’habituer à lire les meilleures copies peut être très utile).

Dès que vous en avez l’occasion, faire ce travail supplémentaire par vous-même vous fera gagner du temps en prépa car vous aurez ainsi solidifié vos acquis et vos bases.

3. Faites du hors programme si vous en avez l’occasion

Si vous avez déjà des bases solides, vous pouvez aussi faire du hors programme.

Prenez le temps de lire des ouvrages généralistes ou spécialisés dans les matières que vous aurez au programme de votre prépa. Vous pouvez, par exemple, lire des livres de méthodologie ou bien encore des livres pour votre culture générale en français ou en langue étrangère (choisissez des romans de langue étrangère que vous avez envie de lire, cela vous aidera grandement à gagner en vocabulaire et à avoir une meilleure syntaxe).

Tout ce que vous entreprendrez pour améliorer votre culture, votre méthode et vos qualités d’expression et de compréhension seront autant d’avance prise pour les deux ou trois années de prépa aux concours. 

Mais surtout : faîtes-vous plaisir pour arriver avec une motivation et une envie intactes. Elles seront clés pour votre bonne réussite en prépa.

4. Reposez-vous durant les vacances, vous l’avez mérité

Vous allez rentrer en prépa Math Sup : Félicitations! Vous avez choisi de poursuivre des études exigeantes et excitantes dans le supérieur. Ces deux (ou trois) années qui vous attendent vont être intenses, mais ô combien enrichissantes.

En ligne de mire : les concours.

Après une année de terminale conclue par le passage du Baccalauréat, votre première tâche est de vous reposer et de vous ressourcer afin d’arriver frais et dispo pour septembre.

Si les connaissances sont essentielles pour réussir en prépa et aux concours, la première des choses est de savoir prendre soin de soi pour être performant quand il le faut.

Donc, pendant les vacances, profitez de votre famille, de vos amis, voyagez si vous en avez l’occasion et sachez profiter à fond de ce moment. Amusez-vous, mais surtout veillez à vous reposer.

Vous pouvez aussi lire l’article Préparer votre prépa : le secret de la réussite

5. Préparez votre rentrée sur le plan logistique

Pour un certain nombre d’entre vous, la prépa n’est pas seulement synonyme de rentrée dans le supérieur, mais aussi de première émancipation. Certains auront la chance d’être en internat, d’autres devront se trouver une chambre d’étudiant.

Une fois que vous savez dans quel lycée vous allez effectuer vos années de prépa, vérifiez votre temps de trajet. Les journées de classe sont longues et se poursuivent par des soirées d’apprentissage et d’étude pour faire vos exercices, vos fiches, vos DM. Réduire son temps de transport peut être clé pour bien réussir sa prépa.

Cherchez une organisation et un plan logistique qui vous permettent d’être efficace (logement, transport, repas, lessives, etc.). Vous devez pouvoir vous concentrer sur vos études.

Veillez donc à trouver, si besoin, avant la rentrée, votre chambre d’étudiant (en région parisienne cela peut relever parfois du parcours du combattant), et à disposer de toutes les fournitures dont vous auriez besoin.

6. Réglez vos problèmes administratifs et matériels

Certains profiteront du fait d’être majeur pour se rendre en prépa en voiture. Profitez de l’été pour passer votre permis de conduire si vous le pouvez.

De manière générale, pensez à tout ce que vous pouvez faire avant la rentrée pour vous libérer pleinement pour votre prépa.

Vérifiez avec votre famille que vous disposerez du budget suffisant pour assurer vos besoins vitaux (logement, transport, nourriture, vêtements) et scolaires (fournitures, ordinateur, livres, dictionnaires). 

Petit conseil : prenez contact avec des anciens de votre prépa. Un certain nombre d’entre eux ayant passé les concours et intégré une école vendront à des prix très intéressants un certain nombre de leurs anciens manuels d’étude.

7. Prévoyez une activité de loisir le week-end

Profitez de l’été pour prévoir une activité de loisir le week-end durant la prépa (de 2 à 3 heures). En effet, un certain nombre d’entre vous font du sport régulièrement ou pratiquent un instrument.

Conserver une activité de loisir pour soi, pour s’assurer de se changer les idées et de ne pas abandonner une passion, est clé pour rester motivé.

Renseignez-vous avant la rentrée afin de pouvoir vous inscrire dans les temps et vous organiser en conséquence.

8. Soyez motivé et prêt à beaucoup travailler

On parle souvent du taux d’échec en première année de fac et l’on vante le taux beaucoup plus faible des prépas. Je vais vous révéler un secret : si les étudiants de fac en première année échouent c’est par manque de motivation (et donc d’assiduité et de travail). 

Si les prépas réussissent c’est parce qu’ils sont motivés : ils savent exactement pourquoi ils sont là. Si vous êtes en Math Sup, c’est certainement parce que vous voulez intégrer une grande école d’ingénieur.

Il faut que vous sachiez pourquoi vous êtes en prépa et quels sont vos objectifs (quelles écoles, quels métiers).

Une fois que vous êtes au clair sur vos objectifs (au moins sur un de court terme comme le type d’école qui vous intéresse, où les domaines qui vous font envie), vous avez la motivation pour réussir.

Retrouvez toutes les informations sur les débouchés de Math Sup

Soyez prêts à beaucoup travailler. En prépa, le travail paie. Tout est fait et organisé pour vous amener vers la réussite des concours. Être en prépa signifie que vous allez travailler de manière intense et développer votre plein potentiel. Vous aurez une équipe professorale d’excellente qualité et des cours dans des salles à taille humaine (40 élèves par classe en moyenne). C’est une chance dans le système scolaire français dont vous allez bénéficier.

Entrer en prépa signifie donc :

  • arriver très motivé pour beaucoup travailler,
  • savoir se reposer pour fournir un travail soutenu,
  • avoir confiance en vous et en l’équipe de professeurs,
  • être curieux et intéressé par tous les domaines.

9. Faîtes vous un programme de révision efficace

Se reposer pendant les vacances est important. Mais pour arriver fin prêt pour la rentrée, cela signifie aussi que vous pouvez prévoir un programme (raisonnable) de révision.

Ce qui est important en Math Sup, c’est surtout de s’assurer de ne pas arriver avec des lacunes. Si vous sentez qu’il y a un ou des chapitres de maths ou de physique-chimie sur lesquels vous n’êtes pas au point, il est important de les retravailler au calme afin de ne pas arriver avec des points vous mettant en difficulté pour suivre les enseignements de la prépa. 

Vous pouvez :

  • vous renseigner sur les programmes de vos futures matières afin d’approfondir les thématiques clés, 
  • refaire les parties de contrôle que vous n’auriez pas réussi, 
  • approfondir en faisant les exercices difficiles de chaque chapitre.

Retrouvez toutes les informations sur le programme de Math Sup

Retrouvez toutes les informations et ressources disponibles sur les exercices à travailler pour réussir sa rentrée en Math Sup

10. Travaillez vos langues en vous amusant ou en vous tenant au courant de l’actualité

Les langues vivantes, que vous ayez choisi de n’en conserver qu’une seule ou d’en étudier deux, sont importantes pour vos concours. Mais elles sont aussi primordiales pour votre future carrière professionnelle. 

En grande école, certains cours sont dispensés en anglais. Un bon niveau de langue est aussi nécessaire pour effectuer un échange dans une fac étrangère, pour faire des stages à l’étranger, pour lire les articles de revue scientifique (souvent en anglais). Bref, les langues étrangères et l’anglais sont très importantes et constituent presque un pré-requis pour les plus belles opportunités de carrière (en France ou à l’international).

Donc, dans un premier temps, assurez-vous d’être au point sur la grammaire. Si tel n’est pas le cas, la travailler est un investissement à court, moyen et long terme. Un livre dans lequel vous pourriez faire des exercices régulièrement est un bon investissement (Ex: English Grammar in use aux éditions Cambridge).

Prenez aussi l’habitude de lire régulièrement les journaux (de la presse française comme étrangère). Cela vous servira pour enrichir votre culture générale ainsi que votre vocabulaire thématique. C’est important pour l’épreuve de français, pour les oraux de langue, voire même pour le TIPE.

Pour vous améliorer en langue tout en vous amusant, vous pouvez regarder vos films et séries préférées en version originale. Les films ou séries en VO sous-titrés en langue étrangère, c’est encore mieux.

Enfin, vous pouvez écouter la radio ou des podcast de la BBC News ou BBC World, de chaînes scientifiques.

En savoir plus sur le programme d’anglais en prépa scientifique

Nos conseils pour réussir en anglais en prépa scientifique

11. Profitez de l’été pour lire les trois œuvres de votre programme de français-philosophie

Tout comme les langues vivantes, il est primordial de ne pas négliger le français. Les épreuves de français-philosophie aux concours sont importantes (15 à 20% de la note des écrits).

Chaque année est défini un thème de français-philo commun à toutes les prépas scientifiques Math Sup. Trois œuvres sont au programme. La liste de ces trois livres vous sera fournie par votre prépa.

Il sera important pour vous de les lire attentivement pour pouvoir ensuite disserter sur le thème. Le thème de votre concours sera différent de celui de votre première année, mais vous allez tout de même l’étudier pour apprendre la méthodologie de la dissertation. Il est donc important de les lire.

Adoptez une lecture active

  • prenez des notes,
  • faites une liste des citations en rapport avec votre thème, et
  • réfléchissez à l’intérêt de chaque œuvre pour le thème.

Faire ce travail sérieusement vous permettra de prendre de l’avance et de pouvoir vous concentrer sur la méthodologie.

Pour en savoir plus sur le programme de français-philosophie en prépa scientifique

Présentation du thème  » l’enfance »

12. Commencez à vous mettre dans le bain 2 semaines avant la rentrée

Nous vous l’avons déjà dit, les pré-requis sont ceux du programme de première et de terminale. De plus, durant le premier semestre, chaque chapitre sera introduit en faisant le lien avec vos enseignements de terminale.

Cependant, pour “amortir” le choc de la rentrée en prépa, vous pouvez commencer à vous mettre doucement dans le bain deux semaines avant le début des cours. 

Vous pouvez : 

  • vous assurer de connaître par cœur les formules de terminale,
  • faire des exercices d’introduction aux chapitres (la plupart du temps, votre lycée vous fournira une série d’exercices à travailler avant la rentrée),
  • lire un livre sur le raisonnement et la rédaction en maths.

Retrouvez toutes les informations et ressources disponibles sur les exercices à travailler pour réussir sa rentrée en Math Sup

13. En cas de grosses lacunes, pensez à un stage de pré-rentrée

Si vous avez des lacunes importantes sur un ou plusieurs chapitres, il est peut-être utile de penser à faire un stage de pré-rentrée ou de prendre quelques cours particuliers afin de combler son retard.

Le rythme en prépa sera intense. Les professeurs seront là pour vous aider et vous accompagner. Mais vous faites partie d’une classe et il y a un programme dense à l’étude pour chaque cours. Il est important d’assurer votre bonne progression, et ce de manière continue tout au long de l’année, en n’accumulant pas un retard qui vous serait préjudiciable.

Apprenez à demander l’aide dont vous avez besoin dès maintenant.

Edulide propose des cours particuliers garantis par des spécialistes des prépas scientifiques

14. En prépa, apprenez vos cours le soir-même

En Math Sup, il est important d’apprendre à travailler de manière régulière et surtout à ne pas remettre au lendemain ce que vous pouvez faire tout de suite.

Ainsi, apprenez vos cours le soir-même. Vous venez de sortir de cours, c’est tout frais. Il ne faut pas attendre. Cela permet de vérifier que vous avez tout compris. Et, si tel n’est pas le cas, vous pourrez demander des explications rapidement.

Faites aussi vos exercices et vos DM le soir-même. Le rythme est intense en prépa et ce que vous ne voulez pas c’est accumuler du travail en retard et vous exposer à un stress inutile. En prépa, tout est affaire de rythme.

15. Faites des exercices

En Math Sup, vous avez des exercices qui vous sont donnés par vos professeurs, des DM, mais aussi des colles chaque semaine (examens oraux) et des DS.

Les anciens recommandent néanmoins de prendre l’habitude de faire une dizaine d’exercices classiques pour chaque chapitre afin de maîtriser les fondamentaux. Souvent c’est un travail qui ne vous sera pas formellement demandé, ce sera à vous de choisir de les faire.

En Math Spé, vous prendrez l’habitude de faire des annales des concours durant toute l’année. En Math Sup, prenez le rythme. Trouvez le ou les manuels qui vous conviennent le plus et faites des exercices sérieusement. Il faut vous entraîner non seulement à trouver les solutions, mais surtout à savoir bien rédiger. Aux concours, la méthode et la réflexion comptent plus que le résultat.

En maths, les ouvrages suivants sont recommandés :

  • Methodix, aux éditions Ellipses (certains adorent, d’autres n’aiment pas du tout),
  • Les maths en tête de Gourdon, aux éditions Ellipses (bien qu’ils soient plutôt conseillés pour des deuxième années voir des 5/2),
  • Les Tout-en-un aux éditions Dunod (recommandés car il y a les cours, les exercices et les corrections, un classique).

Nos conseils pour réussir vos colles dans les matières scientifiques de prépa

16. Prenez soin de votre prise de note et faites des fiches

En Math Sup, ce n’est plus totalement comme au lycée : vous allez devoir apprendre à prendre des notes. Les professeurs vous y aideront.

Dès le début, faites attention à vos cours, à la manière dont vous prenez vos notes. Elles constituent votre première base de travail et il est important de vous donner envie de les étudier et de les apprendre. En fonction de votre type de mémoire, vous pouvez avoir une mémoire visuelle. Prendre des notes claires, c’est-à-dire structurées, avec les titres bien apparents, les théorèmes ou définitions mis en avant, etc. facilitera votre travail d’apprentissage.

Beaucoup d’étudiants font des fiches pour apprendre. Il est possible que vous n’en ayez pas besoin avec un cours bien pris. Vous pourriez vous limiter à des fiches de plan, des fiches de formule, ou des fiches de définitions.

Faire des fiches est utile pour l’étudiant qui apprend en écrivant. Sinon, cela peut-être très chronophage pour ceux n’en ayant pas vraiment besoin.

17. Retravaillez les corrigés

Tous les anciens le disent : il faut, pour chaque épreuve, retravailler les corrigés. Si vous n’avez pas déjà pris cette habitude au lycée, prenez-la maintenant. Cela vous permettra d’avancer plus sûrement en n’accumulant pas de retard et de lacunes.

Les notions abordées en maths lors du premier semestre sont fondamentales, non seulement pour la suite du programme, mais sont aussi nécessaires à d’autres matières comme la physique-chimie, les sciences de l’ingénieur et l’informatique.

Donc, même si le contrôle est derrière vous, ainsi que la note qui vous a été attribuée, il faut voir plus loin et retravailler ce qui vous a posé problème afin d’être prêt pour la suite.

18. Ayez les bonnes ressources, les bons livres

Nous vous avons déjà donné quelques références pour des livres de mathématiques en Math Sup. Cependant, chaque étudiant est unique et chacun a ses goûts.

Pour choisir vos manuels, prenez le temps :

  • de vous renseigner auprès des anciens pour avoir leur avis, 
  • après de vos professeurs, et 
  • allez dans une librairie ou une bibliothèque pour en feuilleter quelques exemplaires.

Les livres sont des compagnons de travail très importants. Il est fondamental que vous soyez à l’aise avec ceux qui vous serviront de base de travail.

19. Apprenez à connaître le programme

En prépa, il n’est pas conseillé d’avancer à l’aveugle en se laissant porter par les flots. Soyez plutôt pro-actifs : renseignez-vous sur le programme de chacune de vos matières.

Les sujets de concours sont définis en fonction de ce qui est au programme de vos deux années de classe préparatoire. Il vous faut donc avoir une connaissance précise des connaissances qui sont attendues pour les épreuves.

Connaître le programme vous permettra d’avancer plus sereinement et de vérifier que vous possédez bien toutes les connaissances requises par chapitre.

Retrouvez toutes les informations sur le programme de Math Sup

20. Soyez très organisé

La prépa, c’est deux années (parfois trois) menant aux concours. Il est important de savoir prendre un rythme de travail et de s’y tenir. 

La gestion du temps est clé. Peut-être aviez vous l’habitude de mettre des coups d’accélérateur par moment au collège et au lycée pour vous maintenir à flot. Ici, vous préparez des concours, le rythme est intense, c’est une course de fond que vous entamez en Math Sup.

Il est bien plus important d’être régulier, qu’occasionnellement gros travailleur. C’est le travail de deux années complètes qui sera le socle de votre réussite aux concours. L’organisation et la méthode doivent vous permettre d’être efficace dans vos efforts pour être sur une pente ascendante.

L’entrée en prépa peut être déstabilisante. Le niveau d’exigence change, les critères de notation aussi. Seule une toute petite poignée d’élus ne connaissent pas une grande chute de leurs résultats. Pour la majorité d’entre vous, l’important ne sera pas la note mais votre courbe de progression.

Une courbe de progression s’obtient, non pas avec un travail acharné (qui vous épuiserait à la longue) ou sporadique, il s’obtient par un travail sérieux et régulier.

21. Travaillez en groupe, donnez et demandez de l’aide

En Math Sup, il ne faut pas hésiter à demander de l’aide lorsqu’on en a besoin. Vous pouvez en demander à vos professeurs, mais aussi à vos camarades.

Demander de l’aide ou des explications sert les deux personnes :

  • celui qui explique va pouvoir vérifier qu’il a non seulement compris mais qu’il est capable de transmettre ce qu’il a compris (ce qui est demandé lors des épreuves),
  • celui qui reçoit l’explication va pouvoir mieux avancer et ne pas rester bloqué ou perdre du temps inutilement sur un point qui lui pose des difficultés.

Vous pouvez aussi travailler en groupe. Si un temps de travail seul est souvent nécessaire, notamment pour apprendre ses leçons, travailler en groupe permet de se motiver et de se soutenir mutuellement. Chaque personne apporte individuellement au groupe et, de la complémentarité de chaque individu, naissent de vraies forces communes. 

Les concours mettent les étudiants en situation de concurrence, mais pensez bien que vous êtes en concurrence avec tous les étudiants de France. Faire en sorte que votre groupe de prépa avance mieux est un avantage. C’est bon pour vous, pour vos résultats, pour votre moral, et vous trouverez peut-être des amis pour la vie (les amitiés de prépa sont parfois plus fortes que celles d’école!).

22. Maîtrisez l’ultra-productivité, sachez vous reposer

En prépa, gare à la dépression et au burn-out. Il faut apprendre à vous connaître et à gérer votre effort. Bien s’organiser, c’est aussi savoir travailler lorsque l’on est efficace. Inutile de veiller tard pour travailler, si c’est pour faire en deux ou trois fois plus de temps ce que vous feriez en pleine forme.

N’oubliez pas que ce “voyage” dure 2 voir 3 ans, il ne s’agirait pas de flancher avant ou d’arriver épuisé le jour des concours. Privilégiez un travail sérieux mais régulier et surtout prenez soin de vous, de votre sommeil, de votre santé et de votre moral.

23. Sachez vivre à fond vos temps forts

Être en Math Sup, ça ne veut pas dire mettre toute sa vie entre parenthèses pendant la durée de la prépa pour vivre ensuite. C’est souvent ce qui se dégage de certains commentaires ou témoignages. Mais avec le recul, chaque ancien de prépa vous dira que ce sont des années extraordinaires qu’il faut apprécier à leur juste valeur.

Il est possible que vous connaissiez des temps durs, des périodes de doute et de remise en question : suis-je vraiment fait pour la prépa ? suis-je à la hauteur ? Soyez certain que si vous avez été sélectionné, c’est que vos professeurs ont estimé que vous avez le niveau et le potentiel. N’en doutez jamais. 

Ces questions surviennent souvent à cause d’un coup dur (mauvaise note à un DS, à une colle, mauvais classement aux concours blancs). Sachez que tout n’est pas gravé dans le marbre et que le plus important est de vous accrocher. Sachez apprécier toutes les petites victoires, tous les bons moments. C’est important pour vous forger un mental d’acier. Et votre mental sera déterminant le jour des concours.

24. Sachez garder du temps pour vous, pour prendre du recul

Nous vous avons déjà conseillé de vous prévoir une activité extra-scolaire de 2 ou 3 heures durant votre week-end.

Il est inutile d’entretenir l’illusion que vous travaillerez toujours, tout le temps à fond. Il faut vous organiser pour planifier vos heures de travail, et ça signifie vous conserver aussi du temps de sommeil et du temps de repos. Un temps rien que pour vous où vous faites autre chose que travailler.

Savoir se réserver du temps et prendre du recul permet de libérer de l’espace pour que votre cerveau emmagasine complètement l’information et qu’il puisse aussi créer des liens, des ponts entre les savoirs. Libérez votre mental vous aidera à garder une certaine hauteur de vue et un recul bénéfique par rapport à ce que vous vivez et apprenez.

Vous, vos émotions, vos envies sont importantes, écoutez-les. Cela vous aidera à ajuster votre manière de travailler et à mobiliser vos efforts de manière plus efficace.

25. Veillez à votre hygiène de vie

L’hygiène de vie c’est :

  • une alimentation équilibrée,
  • un sommeil profond et réparateur,
  • une activité physique régulière pour entretenir son corps et s’aérer l’esprit.

Vous êtes jeune et plein d’énergie. L’hygiène de vie n’est peut-être pas encore au centre de vos préoccupations. Sachez tout de même qu’un bon sommeil favorise l’apprentissage, et que votre cerveau, tout comme votre corps, fonctionne mieux avec les apports nutritifs qui lui sont essentiels. Ainsi, préserver votre hygiène de vie, c’est aussi veiller à ce que votre corps ne vous fasse pas défaut le jour j (comme celui des concours blancs).

26. Soyez ambitieux : visez la lune!

Bon, très bien, tout le monde n’ira pas à Polytech ou aux mines. Mais qu’avez vous à perdre à essayer ?

De toute façon, vous devez travailler et progresser. Personne ne sait qui franchira la ligne d’arrivée en premier avant que les concours ne soient passés. Donc, ne vous mettez pas de limites d’entrée de jeu. Rester réaliste peut vous préserver de trop grandes déceptions et du sentiment de l’échec. Mais vous entrez à peine en prépa, donc l’heure n’est pas aux pronostics, elle est au travail. Nul ne sait quels progrès vous pouvez accomplir en deux années, alors pourquoi se miner tout de suite.

L’heure est pour vous à la curiosité, à la découverte, à l’apprentissage et n’oubliez pas de viser la lune. Vous atterrirez peut-être en étoile…

Moins de 5% des élèves qui entreront en prépa scientifique en septembre auront une réelle chance d’intégrer une grande école d'ingénieurs telle que Polytechnique ou une ENS.

En ferez-vous partie ?

En savoir plus

Lycéen : entrez de la plus belle des manières en prépa scientifique !

Maximisez vos chances de réussite en Math Sup en vous préparant efficacement à la rentrée de septembre